Yin et Yang : le principe de la dualité de l’existence

20 août 2019
Le concept du Yin et du Yang fait référence à la dualité qui est présente dans toute réalité naturelle et humaine. Le jour n'existe pas sans la nuit et la vie n'existe pas non plus sans la mort. Ces réalités sont belles et bien présentes, même si nous cherchons souvent à prouver le contraire.

Le yin et le yang appartiennent à un concept issu de la philosophie chinoise, plus précisément du taoïsme.

Ce dernier est l’un des piliers de la philosophie chinoise fondé par Lao Tsé, une figure dont la véritable existence n’a aujourd’hui pas encore été prouvée. L’unique certitude concerne l’époque d’apparition de ces concepts. Ils datent plus ou moins du VIème siècle avant Jésus-Christ.

La philosophie de Lao Tsé a été totalement regroupée dans un livre nommé Tao Te King, ce qui signifie « chemin vers la vertu ». Dans ce livre, le concept de yin et yang fut mentionné pour la première fois. La traduction fut « obscur et brillant ».

Lao Tsé présente le yin et le yang comme une dualité qui se trouve dans tout ce qui existe. Le jour et la nuit, l’homme et la femme, la vie et la mort, etc. Il s’agit de deux états opposés qui ne sont pas en contradiction mais qui sont complémentaires et dépendent l’un de l’autre. Aucun état ne s’impose sur l’autre, il cohabite en harmonie avec l’autre.

Un collier du yin et yang

La dualité dans le yin et le yang

Pour le taoïsme, tout repose dans un changement naturel et constant. L’hiver suit l’automne et ainsi de suite, sans que nous agissions pour que cela se produise. La même chose se produit avec les réalités humaines. Le chemin de la vertu consiste à ne pas altérer ces changements, ni dans la nature, ni dans la vie.

Les désirs et les objectifs personnels sont ceux qui poussent les individus à altérer cet ordre naturel. La « non action », en revanche, permet aux choses de se développer et de se produire comme elles le devraient, sans modifications externes.

Le yin et le yang représentent ce changement continu. L’harmonie consiste à maintenir en équilibre la dualité évoquée par ce concept. La disharmonie est associée à la prédominance excessive de l’un de ces deux aspects.

Le yin correspond à tout ce qui est féminin, doux, humide, terrien, passif, absorbant et obscur. Le yang, quant à lui, fait référence à tout ce qui est masculin, rugueux, sec, aérien, actif, pénétrant et lumineux. Chacun des éléments et des caractéristiques se trouve dans tout ce qui existe.

Les principes qui découlent du yin et du yang

Selon le taoïsme, le concept du yin et du yang repose sur une série de principes qui lui sont propres. Ces principes définissent la dynamique qui existe entre les deux facteurs et servent d’approche pour les appliquer dans des situations concrètes.

Les principes sont les suivants :

  • Le yin et le yang sont opposés : cependant, l’un n’exclut pas l’autre. Dans une réalité, on peut trouver aussi bien le yin que le yang, et inversement. Par exemple, on peut admirer la luminosité de la Lune au beau milieu de l’obscurité de la nuit
  • Ils sont interdépendants : le yin ne peut pas exister sans le yang et inversement. Il n’existe pas de vie sans la mort et pas non plus de mort sans la vie
  • Ils maintiennent un équilibre dynamique : lorsque le yin augmente, le yang diminue et vice-versa. Lorsque l’un des deux grandit excessivement, il oblige l’autre à se concentrer afin de générer une transformation. L’excès de chaleur conduit à la fonte de la glace, ce qui provoque des inondations
  • Lorsque l’un disparaît, l’autre se transforme : le yin et le yang ne forment pas une réalité séparée, ils coexistent. Pour cela, l’un disparaît relativement pour faire de la place à l’autre. C’est le cas du jour et de la nuit
  • Il existe toujours une part de yang dans le yin et vice-versa
Une oeuvre d'art yin et yang

Applications pratiques

Il est important d’insister sur le fait que le concept de yin et de yang fait partie d’une philosophie et non pas d’une théorie scientifique. Et ce, même si la physique quantique a développé des thèses qui coïncident avec ce concept. Cette idée de la dualité inhérente à tout a diverses applications pratiques.

Le concept du yin et du yang s’applique directement à la pratique des arts martiaux. Des idées telles que la défense et l’attaque ou la concentration et la relaxation proviennent directement de ce concept. La médecine chinoise se base donc sur la dualité et la complémentarité aussi bien pour diagnostiquer que pour traiter les maladies. Ce contraste s’exprime avec le principe suivant : « sédater ce qui est excessif et tonifier ce qui est déficient« .

De la même manière, le concept du yin et du yang s’applique à la vie quotidienne pour atteindre l’harmonie interne. Ces opposés appellent au détachement et à l’acceptation. Laissez-vous aller. Que les nuits de votre vie suivent les jours, que la joie suive la tristesse, et ainsi de suite. Ne croyez pas que tout doit être positif ou idyllique. Admettez le fait que la dualité existe.

 

  • Larocca, F. (2009). Nature vs Nurture: El Yin y Yang de la teleología aplicado a las ciencias del comportamiento humano… en pikis. cl y en monografías.com.