Vous avez tout le temps sommeil ? Voici les causes de ce problème et leurs solutions

· 11 juillet 2018

Nos difficultés à trouver le sommeil peuvent être basées sur différents facteurs, ainsi que sur le besoin continu de fermer les yeux que certaines personnes ou nous-mêmes avons à certains moments. Ainsi, le sentiment d’être constamment très somnolent peut être le symptôme d’une maladie ou la conséquence logique d’un manque de repos pendant les périodes qui lui sont destinées.

On parle d’excès de sommeil lorsque le besoin de dormir survient en dehors des heures qui lui sont réservées et, en soi, que la durée totale du sommeil dépasse huit heures. Ce trouble ne doit pas être confondu avec la fatigue ou l’apathie, qui sont souvent causées par le manque d’activité physique et mentale. D’autre part, le fait d’avoir tout le temps sommeil peut être causé par la dépression ou par le fait d’avoir traversé une période de stress.

Les troubles du sommeil

La somnolence peut être causée par de nombreuses maladies liées au sommeil, également appelées troubles du sommeil. Il s’agit notamment de l’hypersomnie, de la narcolepsie, de l’apnée du sommeil, de l’insomnie ou du syndrome de Kleine-Levin. Parmi ces exemples, ceux liés à la somnolence extrême sont l’hypersomnie, la narcolepsie et le syndrome de Kleine-Levin, également connu sous le nom de syndrome de la beauté endormie.

avoir tout le temps sommeil à cause de l'insomnie

L’hypersomnie

L’hypersomnie est subdivisée en différentes classes, mais elles se réfèrent toutes à l’abondance du sommeil pendant la journée. L’hypersomnie n’empêche pas le sommeil nocturne, donc ceux qui en souffrent dorment plutôt bien la nuit.

Le sommeil qu’ils expérimentent tend à apparaître dans des situations monotones où la stimulation est en dessous d’un certain seuil. Des exemples de telles situations sont les conférences, les réunions au travail ou au cinéma. A aucun moment ce sommeil diurne n’est réparateur, de sorte que les patients sont frustrés au jour le jour par ce sentiment, profitant en quelques instants de la sensation d’être reposé.

Le syndrome de Kleine-Levin

Un type d’hypersomnie, l’hypersomnie récurrente, est lié au syndrome de Kleine-Levin, qui est rare et touche principalement les hommes. Les épisodes extrêmes de sommeil dans cette maladie surviennent de 1 à 10 fois par an et durent de quelques jours à quelques semaines. Ces personnes peuvent dormir de 16 à 18 heures.

La narcolepsie

Les patients narcoleptiques passent exceptionnellement rapidement de la phase d’alerte à la phase REM, souffrant de « crises de sommeil » dans des situations inattendues. Ces « siestes » durent quelques heures et, bien que l’effet soit réparateur, le besoin de dormir réapparaît de nouveau après 2 à 3 heures. Ce besoin est très dangereux, car ils peuvent s’endormir en marchant ou en conduisant.

Des stratégies de prévention ou de soulagement des symptômes

Une fois que le besoin anormal de sommeil est détecté, la première chose à faire est de consulter un spécialiste. D’autre part, acquérir de bonnes habitudes liées au repos nous sera toujours bénéfique, que nous souffrions ou non d’une pathologie. Voici quelques lignes directrices que nous pouvons suivre :

  • Buvez beaucoup d’eau : une mauvaise hydratation nous rendra plus fatigués. Si nous avons vraiment une maladie du sommeil, nous ne devrions pas l’aggraver avec la mauvaise habitude de ne pas boire d’eau. De plus, avec cette habitude, nous aiderons au bon fonctionnement de l’ensemble de notre corps.
  • Éloignez-vous du stress : les situations qui génèrent du stress en nous affectent la qualité de notre sommeil et le perturbent. Nous pouvons avoir l’impression d’avoir dormi profondément pendant de nombreuses heures, mais nous avons eu trop de sommeil léger.
  • Entourez-vous d’émotions positives : les émotions négatives influencent la fatigue et affectent notre corps de bien d’autres façons. Quand nous sommes un peu déprimé ou en détresse, nous avons simplement l’impression de dormir.
  • Créez des modèles sains : une bonne façon de contrôler votre sommeil est de garder une routine claire : toujours aller au lit à la même heure, éviter les longues siestes à des heures différentes et toujours dormir un nombre d’heures sain. Ainsi, nos rythmes circadiens seront en parfaite santé.
avoir tout le temps sommeil à cause d'un manque de repos

Pensons que nos habitudes de sommeil peuvent être modifiées par les différentes circonstances de notre environnement : ce n’est pas nécessairement un indicateur de maladie. Notre façon de dormir change constamment, en fonction de notre âge, de nos habitudes ou de notre relation avec l’environnement. C’est pourquoi, face à toute suspicion et comme étape préliminaire à l’inquiétude, nous devrions consulter un spécialiste et appliquer les stratégies que nous avons mentionnées (qu’elles résolvent ou non le problème, dans tous les cas elles nous aideront à mieux nous reposer).