Une personne et un robot : les nouveaux amants du futur

8 août 2018 dans Actualité et psychologie 0 Partagés
un robot intelligence artificielle

L’intelligence artificielle se développe à un rythme sans précédent et son avenir est imprévisible. Il y a seulement quelques semaines, Facebook a annoncé qu’il devait désactiver un système qu’il avait créé, pour une raison inhabituelle : il a commencé à penser par lui-même. Sans que l’on sache exactement comment, le système a développé son propre langage.

Bien que cette affaire ait fait l’objet d’une grande publicité, ce n’est pas la seule qui a eu lieu ces dernières années. Déjà dans le passé, d’autres développeurs avaient détecté que certaines machines avaient essayé d’effectuer des actions par leurs propres moyens. L’intelligence artificielle, c’est précisément cela : donner aux machines les outils pour qu’elles puissent fonctionner comme un cerveau humain.

« Quand les ordinateurs prendront le relais, on ne le récupérera peut-être pas. Nous survivrons selon leurs caprices. Espérons qu’ils décideront de nous garder comme animaux de compagnie.

-Marvin Misky-

Entre-temps, la technologie a déjà la capacité de créer des robots pour remplacer les êtres humains dans diverses tâches. Les robots d’apparence humaine, par exemple, sont en plein essor, aidant ceux qui souffrent de paralysie et les aidant à accomplir certaines tâches.

De plus, en Chine, Xiaoice, un robot représentant une jeune fille de 16 ans qui a été conçue pour parler aux gens, a fait sensation. Contrairement aux humains, ce robot ne se fatigue pas, ne s’ennuie pas et a un grand sens de l’humour qu’il ne perd jamais. Beaucoup d’êtres humains ont affirmé être tombés amoureux de ce robot humanoïde. Serions-nous à l’avant-garde d’une nouvelle ère dans le futur, où les machines et les gens pourront former des couples ?

robot Xiaoice

Un futur insoupçonné

Nous ne savons toujours pas où la technologie nous mène. Même les créateurs et les développeurs eux-mêmes ne le savent pas. Nous ne savons pas encore si nous avons ouvert la boîte de Pandore ou si l’avenir n’est qu’un curieux nouveau chapitre de l’histoire de l’humanité. Ce qui est clair, c’est qu’il y a une tendance à créer des machines qui ressemblent de plus en plus aux humains et qui finissent par les remplacer.

La première poupée entièrement intelligente devrait apparaître dans les années à venir. Ce sera le premier sexbot de l’histoire. Ce sera une poupée sexuelle, mais elle sera dotée d’intelligence et de la capacité d’apprendre du comportement de ses utilisateurs. C’est-à-dire qu’elle aura la capacité de se reprogrammer elle-même, afin de plaire à son propriétaire.

Le propriétaire de ces « jouets » pourra les solliciter en fonction de ses besoins, en définissant ce que doivent être leurs caractéristiques physiques et aussi leur personnalité. Les développeurs ne parlent plus de robots au sens strict, mais les appellent « humanoïdes ». La relation entre les humains et les machines commence à transcender la table de travail. À l’avenir, irrémédiablement, ils pourront former des couples.

robot sexuel

Un être humain et un robot intelligent

Ce sera le nouveau couple du futur : un être humain et un robot ou automate intelligent. Les experts en la matière disent que d’ici 2050, ce sera une réalité commune. Le rêve de ceux qui ont du mal à accepter que les relations humaines sont terriblement et indéniablement impliquées dans les conflits se réalisera enfin. Maintenant, ils auront quelque chose, ou quelqu’un, pour faire, pour penser et pour ressentir exactement ce qu’ils veulent.

Dans ces conditions, le concept d’empathie risque de commencer à disparaître. A l’avenir, ce sera une véritable option de programmer un humanoïde pour nous comprendre, sans avoir à passer par les vicissitudes d’une communication imparfaite.

Les poupées sexuelles (et dans un avenir proche leur version masculine aussi) seront prêtes, par exemple, à accepter d’être battues par leur propriétaire, si cela leur donne du plaisir. Il n’y aura pas de poursuites judiciaires. L’utilisateur peut préférer que son humanoïde ne soit pas un adulte, mais un enfant. De cette façon, il pourra réaliser son fantasme d’agresseur d’enfants, sans avoir à faire face aux conséquences légales de son comportement. On ne sait pas encore si l’une de ces machines aura la capacité de surprendre, comme celle qui a conduit Mark Zuckerberg et son équipe Facebook à fermer un système.

robot sexuel humanoïde

Les « sexbots » sont déjà sur le marché, mais ce qui nous attend à l’avenir est sans précédent. Jamais auparavant une machine n’a été créée aussi semblable à un être humain.

Les controverses n’ont pas tardé à venir, mais nous savons tous qu’il existe une loi incontournable dans le domaine scientifique : la technologie ne peut jamais être repoussée. L’avenir n’est pas clair. Nous ne savons pas comment tout cela modifiera les relations humaines, mais nous savons que le monde ne sera plus jamais le même. Pour l’instant, ce ne sont que des questions.

A découvrir aussi