Trouble affectif-émotionnel, qu’est-ce que c’est ?

· 7 juillet 2015

Le trouble affectif-émotionnel (TAE) est également connu comme le trouble affectif-saisonnier (seasonal affective disorder) ou la dépression hivernale.

Cela concerne les personnes, qui, à certaines périodes de l’année, deviennent tristes sans savoir vraiment pourquoi.

Pour en savoir plus sur ce trouble, lisez la suite de cet article!

Qu’est-ce que le TAE ?

Le trouble affectif-émotionnel est un type de dépression qui est créé par les changements de luminosité qui ont lieu lors de chaque changement de saison.

Normalement, cela commence entre les mois d’octobre et novembre lorsque les heures de lumière se réduisent. Avec l’arrivée du printemps les symptômes s’apaisent.

Parfois les symptômes sont inversés et se présentent lors de la période estivale.

Quelles en sont les causes ?

Les causes du TAE ne sont pas encore bien claires. Pour le moment, nous savons seulement que la conséquence de la tristesse ressentie et de la démotivation sont liées au manque de lumière créé par le changement de saison.

Si les symptômes, à l’inverse, apparaissent en période estivale, c’est au contraire l’augmentation de la lumière qui provoque également un changement d’émotions sans que la personne sache ce qui se passe.

Si l’on observe notre cerveau, les experts pensent que la mélatonine et la sérotonine (deux hormones qui nous aident à réguler le cycle du sommeil, de l’énergie et de l’humeur) pourraient être les responsables de ce ressenti, de cet état moins alerte que d’habitude.

Quels sont les symptômes ?

1. Une humeur changeante

Les personnes qui souffrent de TAE, présentent soudainement un état général de démotivation, et sentent qu’elles ne valent rien.

En bref, elles ressentent un sentiment de désespoir et prennent les choses plus mal que d’habitude. Tout cela est la conséquence de leur état émotionnel qui est plus irritable et plus sensible.

2. Une incapacité à profiter des instants et des choses

Malgré le goût que la personne a pour une activité ou une chose, lorsqu’elle présente le trouble affectif émotionnel tout ce qu’elle appréciait ne l’intéresse soudainement plus, elle n’y prend plus autant de plaisir.

Elle perd l’intérêt pour ces choses et se montre insatisfaite avec ce qui l’entoure. Cela est souvent accompagné d’une montée de la culpabilité.

3. Une baisse d’énergie

Vous vous sentez parfois fatigué sans aucune raison ? Pourquoi avons-nous tendance à dormir beaucoup même lorsque nous ne sommes pas fatigués ? Que ce passe t-il dans notre corps ?

Ce sont des questions que se posent les personnes souffrant de TAE. La presque totale absence d’énergie que la personne concernée ressent soudainement, provoque un non-sens, auquel on peine à trouver une cause ou une solution.

4. Des changements alimentaires

Parmi les changements alimentaires causés par ce type de trouble, on trouve le manque d’appétit et la nécessité de manger plus que de raison.

Cette dernière tendance peut être engendrée par l’anxiété qu’occasionnent les changements de sommeil, le manque d’énergie, et la passivité qui sont si soudainement apparus.

5. De la difficulté à se concentrer

Ce trouble peut provoquer une diminution du rendement scolaire et professionnel, à cause du manque de motivation.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le manque d’énergie est un facteur important. Il devient difficile de se lever, tout requiert un effort dont nous ne nous sentons pas capable.

Il faut ajouter à cela, un manque de concentration. Nous pensons sans cesse à autre chose ou bien à rien du tout, au lieu de ce que nous concentrer sur nos activités.

6.  Une diminution des activités sociales

Les personnes qui souffrent de ce trouble passent souvent peu de temps hors de chez elles. Elles ont tendance à s’enfermer, à moins voir leurs amis et leur famille.

C’est comme si elles se refermaient sur elles-mêmes. Elles n’ont pas envie de sortir, de se changer les idées, de passer du bon temps, de faire quoique ce soit, ni de se sentir attractif.

Cela leur créée de la frustration car chez elles, elles ne font rien non plus, et elle voient donc de plus en plus leur vie comme un non-sens.

Comment résoudre ce trouble ?

Bien qu’il existe différentes manières de résoudre ce trouble, il se peut que les personnes qui en souffrent y soient plus ou moins réceptives.

Pour commencer il faut parler à votre médecin de ces symptômes pour voir ce qu’il pourrait faire pour vous aider. Le médecin pourra peut-être résoudre ou répondre aux doutes que vous pourriez avoir.

Il vous recommandera sûrement de profiter des heures de lumière pour faire du sport, vous forcer à avoir une vie sociale, bien vous alimenter et établir une routine de sommeil. Ces indications peuvent améliorer votre quotidien.

Et vous, souffrez-vous ou connaissez-vous à quelqu’un qui souffre de ce type de trouble ? Croyez-vous qu’il y ait une meilleure solution pour soigner le trouble affectif-émotionnel ? Nous attendons vos commentaires !