Comment transformer vos peurs en défis

· 20 octobre 2015

La peur est probablement à l’origine de toutes les émotions qui provoquent en nous un certain mal-être, dressant ainsi des barrières qui nous empêchent de nous développer librement et de profiter de la vie.

La peur est l’un des premiers sentiments que l’on ressent, dès notre plus jeune âge. Très souvent, la peur nous envahit lorsque l’on se trouve face à des situations où des personnes qui viennent chambouler notre façon de vivre.

Il existe différents types de peurs : la peur d’être seul, celle de ne pas trouver un compagnon/une compagne qui nous permettra de nous sentir épanoui et en paix, celle de ne pas être capable de nous faire des amis, ou encore celle de ne pas réussir à atteindre tous les objectifs que l’on s’est fixés dans la vie.

Une peur mal gérée et incomprise peut se révéler paralysante, et nous mener à occulter l’immense potentiel que l’on renferme en nous, duquel on a besoin si on veut se sentir bien et partager ses émotions avec les autres.

Peut-on lutter contre la peur et en faire un défi à relever ?

Tout n’est pas là pour nous faire peur. En effet, nous pouvons lutter contre la peur, et en tirer profit. Lisez la suite de cet article, et vous découvrirez les règles à appliquer pour y parvenir :

Reconnaissez vos peurs. Pour transformer ses peurs en défis, la première étape consiste à faire un exercice de conscience de soi. L’essentiel est d’être sincère avec soi-même, et capable de reconnaître les peurs que l’on ressent.

A partir du moment où on parvient à acquérir cette conscience, on se donne la possibilité d’agir avec les outils nécessaires.

Ne vous inquiétez pas si vous êtes les seuls à connaître certaines peurs, et si personne dans votre entourage ne les partage. Ce qui compte, c’est que ces peurs vous affectent.

Le fait de résoudre les problèmes qui en découlent et de changer au nom de votre bien être, devient quelque chose de digne.

Commencez par reconnaître, identifier et classer les peurs que vous ressentez et qui font partie de votre vie. Parmi elles, beaucoup seront comprises voire partagées par tous, comme par exemple la peur des serpents. D’autres seront plus spécifiques, telle que la peur de parler en public.

En classant vos peurs selon leur degré d’importance dans votre quotidien, vous vous rendrez compte qu’en fait, la peur que vous ressentez ne mérite pas autant d’attention de votre part. Ainsi, vous pourrez vous occuper en priorité de vos peurs les plus graves, celles qui vous empêchent d’avancer.

Si vous voulez recueillir de bonne réponses, posez les bonnes questions. Quand on veut transformer la peur en défi personnel, il faut éviter de se demander pourquoi on a peur.

Si on veut récolter des réponses positives et tirer des leçons de nos peurs, ce qui nous permettrait d’avancer à pas de géant dans la vie, on doit plutôt se demander « Que gagne-t-on à avoir peur ? ».

Une fois que vous avez réussi à franchir la première étape consistant à reconnaître vos peurs, il vous faut maintenant reconnaître vos buts et vos rêves.

Cette étape vous permettra d’éviter de laisser votre peur vous envahir de doutes, cette peur que vous ressentez constamment et qui vous empêche d’avancer.

Quand on on a envie de faire quelque chose, mais que l’on n’ose pas se lancer par peur, mieux vaut alors penser à toutes les retombées positives que pourrait avoir cet acte que l’on n’ose pas mener à bien.

Apprenez à vous fixer des objectifs. Une fois que vous avez réussi à surmonter votre peur, ou encore « la peur d’avoir peur », il est alors temps pour vous d’envisager vos buts et vos rêves.

Néanmoins, les objectifs que vous vous fixez doivent être réalistes et en accord avec votre situation personnelle et actuelle.

Pour cela, un fantastique exercice consiste à évaluer et à connaître nos propres capacités avant de nous fixer des défis personnels.

La plupart de nos peurs sont basées sur des soi-disant manques qu’en tant qu’être humain, il est normal que l’on cultive en nous.

Par conséquent, mieux vaut ne pas se fixer un défi impossible à relever, car cela ne fera que vous blesser et affecter votre estime de vous-même.

Si vous voulez prendre conscience de votre potentiel et de votre capacité à obtenir tout ce que vous voulez, nous vous invitons à dresser une liste de tous les succès que vous avez connus par le passé.

Cet exercice vous permettra de vous rappeler que vous êtes une personne exceptionnelle, de vous aimer vous-même et de prendre de nouveau soin de vous, de vous récompenser, et surtout, de vous permettre d’allonger cette liste de succès que vous avez bel et bien réussi à atteindre.

Ainsi, vous sentirez la réussite prendre petit à petit possession de vous, ce qui vous permettra de contrôler vos peurs tout en atteignant tous les objectifs que vous vous fixerez.

Apprenez à vous récompenser. Ce n’est pas parce que vous avez relevé votre défi que vous devez vous arrêter d’avancer.

Il est important qu’une fois la récompense reçue, vous ne vous arrêtiez pas. Si vous tardez trop, vous courrez alors le risque que de futurs échecs deviennent à vos yeux une excuse pour dire que vous n’êtes plus la personne forte que vous étiez avant.

Toutes les leçons que vous aurez alors tirées et qui vous auront été si bénéfiques, finiront par disparaître.

Comment agir face à l’échec ? Le secret, c’est de doser son propre échec en se disant qu’il y a pire, sans nous parler trop négativement ni nous punir comme si on avait fait quelque chose d’horrible.

Un bon outil que vous pourriez utiliser réside en un apprentissage consistant à gérer la façon dont nous nous évaluons et dont nous nous parlons à nous-même dans ces moments.

Cela nous permettra de réguler les peurs que l’on ressent et d’en finir avec les limites que l’on se fixe à nous-même.

Maintenant que vous savez comment transformer vos peurs en défis palpitants, nous vous invitons à prendre un papier et un stylo, à vous mettre à l’oeuvre, et à mettre par écrit votre prochain grand succès.

Partagez avec nous vos ressentis, et dîtes-nous si toutes les règles que nous vous avons communiquées dans cet article ont porté leurs fruits dans votre vie. Vous réussirez sûrement à toucher les étoiles !