Toutes les émotions sont acceptables, mais tous les comportements ne le sont pas

27 janvier 2018 dans Emotions 838 Partagés

Nous avons tous le droit de ressentir n’importe quelle sorte d’émotion, nous avons tous des expériences qui nous font vivre dans notre corps et notre esprit différents sentiments. En effet, toutes les émotions que nous vivons sont acceptables, mais nous ne pouvons pas accepter toutes les formes d’expression ou de canalisation des comportements pouvant émerger de ces émotions.

Notre travail consiste à identifier les émotions, à les reconnaître avant qu’elles ne nous dominent et nous ne puissions pas imposer notre contrôle. De là, être capable de leur trouver une issue qui ne fera de mal à personne et nous permettra d’exprimer, de contrôler et de canaliser ce que nous ressentons.

Les émotions surgissent parfois sans que nous puissions les anticiper. Nous ressentons presque automatiquement de la colère, nous ressentons de la haine, nous souhaitons nous venger et ce n’est pas que nous ne devrions pas ressentir cela. Leur laisser prendre le contrôle est une toute autre chose. Sentir signifie que nous sommes vivants, l’expérimenter en nous-mêmes correspond à sentir que quelque chose a de l’importance pour nous ; ceci est naturel, mais au moment où les émotions prennent le contrôle de nous et nous font parler sans avoir pu nous arrêter, penser et nous calmer, elles perdent tout leur pouvoir positif, et dès lors, toutes nos actions qui en découlent perdent de leur valeur.

« Dans la connaissance de nos peurs et des schémas émotionnels inconscients se trouve la clé de notre liberté. »
-Elsa Punset-
A découvrir aussi