Ni avec toi, ni sans toi, mais avec moi-même

8 août 2015 dans Emotions 2 Partagés

La liberté n’existe pas sans indifférence, et l’indifférence n’est pas pas un manque d’amour. 

Jalousie, peurs, reproches, colères, complexes : jusqu’à quel point l’amour peut-il nous contaminer ? Nous allons vous parler de ces amours sous conditions, de celles qui nous font attendre quelque chose de l’autre. L’amour peut parfois se transformer en une longue attente que l’autre nous donne ce dont nous avons besoin.

Il y a peu de choses dans cette vie qui nous surprennent. Nous sommes capables de prédire rapidement que les choses auxquelles nous aspirons ne viendront pas d’un amour dans lequel nous plaçons trop d’espoirs.

C’est à ce moment qu’une ombre se pose sur notre relation, que la tristesse, la fatigue, la désillusion et mille autres maux nous envahissent.

Et lorsque cela se produit, c’est le règne absolu de la désolation qui nous empêche de continuer à avancer dans notre vie.

capture-420x284

Nous ne naissons pas captifs, nous le devenons

La triste réalité c’est que nous abandonnons notre terrain émotionnel pour cultiver des amours insensées qui nous détruisent et qui nous empêchent d’avancer. Nous laissons pousser ces mauvaises herbes sur notre chemin, qui nous apportent de nombreuses conséquences négatives.

Il n’est pas possible de se débarrasser de la tristesse et du désespoir si nous ne prenons pas un chemin différent. Il est important de ne pas se voiler la face : lorsque quelque chose va mal, nous le savons, nous le sentons, nous pouvons même le toucher du bout des doigts.

La liberté n’est pas un manque d’amour, l’attachement n’est pas l’amour absolu 

La manière de comprendre les relations de couple et l’amour est très relative. Vouloir être une âme libre ne signifie pas renoncer à l’amour. De la même manière, il existe des relations dans lesquelles nous aimons profondément une personne, mais qui sont toxiques et très douloureuses.

De nombreuses histoires d’amour se terminent à cause de la fierté, de l’orgueil, de l’oubli ou du délaissement.

Mais nous allons vous parler aujourd’hui des relations empoisonnées par l’une des plus grandes plaies de l’amour : la soumission émotionnelle.

natalia-maroz-420x263

Lorsque l’amour se convertit dans une dichotomie « ni avec toi, ni sans toi », il est heure de l’abandonner et de le laisser partir. Toute relation doit préserver la santé émotionnelle des deux personnes qui y sont engagées.

Vous pouvez peut-être penser que vous avez besoin d’une personne, qu’elle vous apporte beaucoup de choses au quotidien. Mais il faut vous rendre à l’évidence que la relation est en train de mettre à mal vos propres émotions.

On ne parvient à s’aimer tant que l’amour ne nous fait pas mal

Nous ne parvenons pas à nous aimer nous-mêmes jusqu’à ce que nous en ayons réellement besoin. Ce besoin intime de s’aimer et de se comprendre surgit lorsque quelqu’un, ou quelque chose, nous fait du mal. C’est seulement à ce moment que nous voyons nos propres carences.

La plupart des gens pensent que la chose la plus douloureuse est de perdre quelqu’un que l’on aime. Mais la vérité est que se perdre soi-même dans l’amour qui nous lie à quelqu’un d’autre est bien pire.
Partager

Lorsque nous donnons tout à un amour qui ne le mérite pas, nous commençons petit à petit à nous aimer. L’orgueil nous permet de faire resurgir notre amour propre.

Nous nous demandons ce que nous avons bien pu rater, nous essayons de nous sentir mieux pour aller de l’avant. L’amour propre naît d’abord dans notre esprit avant d’être présent dans notre cœur.

amour-propre

La tristesse et le sentiment de vide qui se créent lorsque nous laissons partir cet amour n’est que le reflet de notre désir déchu : nous aurions aimé que la relation se passe ainsi, mais elle n’en a pas pris le chemin.

Si vous laissez cette tristesse vous pénétrer, sans peur, vous parviendrez à vous libérer définitivement.

Vous pourrez acquérir cette indépendance qui vous manquait tant, une vie sans résistances, sans jalousie, sans reproches et sans culpabilité. Des sentiments négatifs qu’il vous faut à tout prix éviter.

Si vous êtes monté à bord d’un amour contaminé, vous devez chercher en vous les ressources nécessaires pour vous permettre de l’affronter. Votre vie ne va pas se vivre avec ou sans quelqu’un, mais avec vous-même.

A découvrir aussi