“Tu t’en sors à merveille”, une phrase que nous avons parfois besoin d’entendre

26 décembre 2017 dans Psychologie 1428 Partagés
femme qui se promène avec son chien

Vous vous en sortez bien. Peu importe ce que les autres disent ou pensent à propos des décisions que vous avez prises, des choses que vous avez laissées derrière vous et de ce que vous faites à votre façon, avec votre passion, votre style, votre charisme. Tout ira bien. Même s’il vous arrive de douter, vous comprenez que la vie est un processus : tant que vous aurez confiance en vous, le chemin suivra son cours, avec harmonie et tranquillité.

Ces réflexions sont celles que nous voulons (et avons besoin) d’entendre de la part de quelqu’un. Le fait d’en avoir besoin ne signifie pas du tout que nous cherchons  à avoir l’accord d’autres personnes ou que nous doutons de nous. Parfois, une marque de reconnaissance ou un commentaire positif au moment précis agissent comme une caresse émotionnelle et une impulsion vitale.

Par exemple, la phrase “tu t’en sors à merveille” est essentielle dans l’univers personnel d’un enfant. Un éloge est en réalité beaucoup plus qu’un simple renforcement positif. C’est une façon de motiver le petit à continuer, à aller de l’avant, tout en alimentant son estime de lui-même, sa confiance et sa sensation de sécurité. C’est aussi une expression qui se concentre davantage sur le processus que sur le résultat.

“Si vous avez besoin d’une main, souvenez-vous que j’en ai deux.”

-Saint Augustin-

Ainsi, et au-delà de cette étape infantile, les adultes ont aussi parfois besoin, de temps en temps, de ce type d’interaction positive où l’on retrouve à la fois une reconnaissance personnelle et une marque de soutien. Par exemple, la mère ou le père qui, jour après jour, mènent cette dure tâche consistant à éduquer un enfant, en ont besoin. Tout comme cette personne qui, à un moment donné, décide d’effectuer un changement dans sa vie et qui voit quelqu’un parmi ses proches lui dire qu’elle a raison, que cet acte est une véritable marque de courage…

femme qui fuit avec une valise

Les différents types de soutien personnel que nous pouvons trouver au quotidien

Nous avons déjà en majorité enfilé nos chaussures d’adultes. Elles s’ajustent à la perfection à nos pieds et nous nous sentons plus légers que jamais, même s’il est vrai que les semelles peuvent être un peu usées par le chemin parcouru, par les pierres franchies, par les flaques les ayant éclaboussées au long de notre parcours vital. Cependant, au cours de ce voyage, qui nous réserve encore un tas d’expériences, un aspect continue à nous affecter de différentes manières.

Nous parlons évidemment du soutien, de la considération et de la proximité des gens qui nous entourent. Nous pourrions dire que “cela ne nous affecte pas”, que nous avons atteint un point de notre développement personnel où les mots prononcés par d’autres sont comme l’air rance qui occupe une chambre n’ayant pas été aérée… et que nous ouvrons la fenêtre pour laisser partir cet air et respirer plus tranquillement. Cependant, même si nous nous efforçons pour en arriver à ce point, les choses ne se passent pas toujours ainsi. Ce que nous disent nos parents ou nos frères et sœurs nous fait parfois du mal. Les commentaires de nos amis et conjoints nous importent.

C’est pour cela qu’entendre un “tu t’en sors à merveille” nous fait du bien et nous indique si cette relation ou ce lien fonctionnent. Ainsi, nous pouvons être sûrs d’avoir trouvé ces trois types de soutien personnel (dont nous allons maintenant parler) dans notre vie.

mains entrelacées

Les personnes qui aident, les personnes qui mandatent, les personnes qui entravent

Niall Bolger est un chercheur du département de psychologie de l’Université de Columbia, expert en études des relations personnelles et de leur impact sur notre bien-être psychologique. Dans l’un de ses travaux, il a démontré que la façon dont notre cercle le plus proche nous aide ou nous soutient peut se baser sur trois types de dynamiques.

  • Les personnes qui mandatent. Nous devons bien garder à l’esprit qu’une personne qui “mandate” ne soutient pas. Une personne qui mandate cherche par-dessus tout à nous dire comment bien faire les choses en fonction de ses croyances, de ses valeurs ou de ses désirs. Ce sont des amis, des membres de la famille ou des conjoints qui, au lieu de comprendre nos perspectives ou d’accepter nos souhaits ou choix, cherchent à “nous mandater” pour que nous correspondions à leurs univers personnels.
  • Les personnes qui entravent. Un autre style d’interaction et de lien est celui de cette personne qui nous assure à chaque instant de ne vouloir que le meilleur pour nous mais qui, en même temps, agit en nous créant des obstacles. C’est ce profil qui correspond à des expressions comme “tu t’en sors bien mais n’oublie pas que tu t’es trompé-e dans le passé et qu’il est probable que tu refasses la même chose” ou “comprends-moi bien, étant donné que je t’aime et t’apprécie beaucoup, je pense qu’il vaut mieux que tu stoppes tout avec cette personne”…
  • Les personnes qui aident. Le docteur Bolge, responsable de cette étude, a défini un troisième type de relation et la considère même comme la plus importante de toutes. Ce sont les personnes qui ont la capacité innée de dire les choses les plus justes au moment adéquat et qui nous confèrent un “soutien invisible”. C’est-à-dire que nous n’avons pas toujours besoin d’être aux côtés de cette personne pour savoir que nous bénéficions de tout son soutien, de tout son intérêt, de toute sa tendresse…
Par conséquent, le meilleur soutien est celui qui “laisse être” et qui nous transmet à chaque instant une sensation d’efficacité, de sécurité et de soutien constant.
Partager

femme avec les yeux fermés

Tu t’en sors à merveille parce que…

Nous savons que ces commentaires verbaux et émotionnels venant de nos proches sont très souvent utiles. Ils nous aident à aller de l’avant. Cependant, il ne faut pas oublier que nous devons aussi nous motiver, nous valider, nous injecter des caresses émotionnelles adéquates pour trouver cette énergie vitale qui nous permettra d’affronter le quotidien.

Réfléchir à ces phrases et les intérioriser ne sera donc jamais inutile:

  • Vous vous en sortez à merveille car, enfin, vous réussissez à vivre en harmonie avec votre essence, vos valeurs et vos besoins. Peu importe que vous rencontriez parfois des situations difficiles car c’est le prix d’une congruence avec soi-même.
  • Vous vous en sortez à merveille car chaque jour est une petite victoire, car vous réussissez quelque chose de nouveau qui vous enrichit personnellement.
  • Vous vous en sortez à merveille car vous avez laissé certaines choses derrière vous, des personnes et des dynamiques qui vous faisaient du mal, qui ne vous offraient ni équilibre ni bonheur.
  • Vous vous en sortez à merveille car vivre signifie oser, avancer et ne pas s’arrêter. Le bonheur est un processus et vous êtes sur le bon chemin, le chemin que vous avez vous-même choisi.

Mettons en pratique ce type de perspective mentale. En fin de compte, cela ne coûte rien et nous permet de réussir beaucoup de choses.

A découvrir aussi