Techniques pour impulser votre concentration et apprendre plus vite dans les études

· 10 mai 2016

Vous avez besoin d’optimiser votre temps d’étude ? Vous avez besoin d’appliquer des stratégies pour mieux apprendre ?

Réussir à se concentrer sur les études est la clé pour pouvoir appliquer toutes ces stratégies que vous connaissez sûrement déjà.

Les techniques pour étudier ne sont rien si on ne réussit pas à se concentrer.

Mettre l’accent sur la concentration dans les études est important pour les personnes qui doivent jongler entre travail, famille et études et/ou qui reprennent les études à l’âge adulte. Il faut une grande force de volonté et beaucoup de discipline.

De plus, il est nécessaire d’apprendre à isoler tout ce qui n’a pas de rapport avec les études pour bien se concentrer.

Les techniques dont nous allons parler dans cet article vous aideront à augmenter votre motivation dans les études et à vous concentrer pour atteindre vos objectifs.

“Étudier ne consiste pas à consommer des idées, mais à les créer et à les recréer.”
-Benito Taibo-

Filtrez les informations que vous recevez

Nous vivons dans un monde saturé d’informations : nouvelles politiques, économiques, faits divers, nouvelles culturelles, bandes annonces de cinéma, presse « people », commérages mais aussi les nouvelles de notre environnement proche, les réseaux sociaux et autres moyens de communication massive.

Toute cette information qui nous entoure nous bombarde et dissipe notre concentration. 

Si vous voulez vous concentrer sur les études, vous devez prendre des mesures pour filtrer les informations que vous recevez et faire fonctionner votre esprit.

Vous devez vous isoler et vous couper de toute information extérieure.

Cela implique de ne pas regarder les réseaux sociaux, de ne pas regarder la télévision ni écouter la radio, de ne pas lire les revues ou les journaux, ou tout autre distraction qui vous font procrastiner.

N’attendez pas d’avoir envie d’étudier

Si vous devez étudier, vous devez étudier, que vous le vouliez ou non.

L’hédonisme auquel nous sommes habitués nous fait penser que nous devons tout faire pas goût. Or, si vous devez étudier, ne pensez pas à si cela vous fait envie. Mettez-vous-y et n’y réfléchissez pas plus.

Ne vous soumettez pas à l’idéologie limitante qui consiste à penser que la vie, c’est profiter et qu’il faut ressentir un stimulant agréable pour s’y mettre.

Vous ne ferez que succomber aux milliers de distractions qui vous entourent.

Concentrez-vous sur vos objectifs

Souvenez-vous que chaque matin vous avez de grandes motivations pour étudier : vos objectifs.

 À chaque fois que vous étudiez, vous faites un pas vers vos objectifs.

Pensez chaque matin : comment vais-je avancer vers mes objectifs aujourd’hui ? Oubliez ce qui vous fait envie à ce moment, et pensez à ce que vous pourrez faire lorsque vous aurez atteint vos objectifs.

Étudiez d’abord, reposez-vous ensuite

Il faut beaucoup de temps pour assimiler correctement les connaissances dans les études. Les informations s’absorbent et font ensuite partie de vous.

C’est pour cela que le repos est fondamental pendant les études. Il faut se reposer pour assimiler les informations. Alors, se voler des heures de sommeil n’est pas efficace.

De plus, il faut intercaler des moments de repos lors de vos sessions d’études : bouger toutes les 30 minutes et faire une pause de 20 minutes chaque heure et demi, pour se reposer et se détendre dans le but d’assimiler toutes les informations dans le cerveau.

Fermez les yeux et laissez-vous imprégner par tout ce que vous avez appris.

Étudiez avant de vous coucher

Certaines recherches assurent que dormir après avoir étudié permet d’améliorer la mémoire de ce que l’on a étudié au préalable et de consolider l’apprentissage.

Cela a un rapport avec ce que l’on a dit précédemment. Lire avant de se coucher peut aussi faire des merveilles sur le renforcement de la mémoire à long terme.

Mais cela ne signifie pas qu’il faille s’endormir très tard et dormir moins. Il a été démontré que se priver de sommeil pour apprendre diminue significativement l’apprentissage obtenu jusqu’à trois jours après.

Mangez bien et faites des exercices

Étudier ne signifie pas oublier la santé de son corps. Bien manger, éviter les excès de caféine et, bien sûr, d’alcool, est fondamental pour être rentable dans les études.

Les aliments riches en acides gras essentiels sont de bons aliments pour le cerveau, et il semble qu’ils aident à simuler la mémoire et les souvenirs.

L’exercice physique est aussi excellent pour le cerveau, car il permet un apport extra de sang et d’oxygène, ce qui peut améliorer la fonction cérébrale.