Pourquoi te punis-tu si cela ne sert à rien ?

· 23 novembre 2015

L’auto-punition ne sert à rien. Cette colère irrationnelle envers soi-même, cette façon de se considérer avec mépris chaque fois que vous avez honte, que vous perdez le contrôle, que vous échouez et que vous ressentez le rejet des autres, est inutile et n’est pas saine.

L’auto-punition implique également des auto-lésions, des insultes envers soi-même, un isolement et le sentiment de ne pas être digne des autres.

Peut-être que vous ne savez pas comment arrêter de vous punir, comment sortir de ce cercle vicieux d’auto-attaque destructive pour retrouver un schéma de conduite constructive.

 

auto-punition

Pourquoi est-il si difficile d’arrêter de se punir ?

Si l’auto-punition est autant persistante, c’est qu’il s’agit d’un moyen de se défendre contre les douleurs de la vie, et malheureusement, la vie est pleine de souffrance.

Nous ressentons tous le besoin intense de nous mélanger aux autres, d’être accepté, d’atteindre la réussite et l’approbation.

Cependant, parfois, nous nous heurtons à une autre réalité : les autres nous rejettent, sont déçus de nous et font passer leurs envies avant les nôtres. Les personnes que nous aimons souffrent et meurent, et nos rêves ne peuvent pas toujours devenir réalité.

Lorsque nous ressentons cette douleur, nous déployons de l’énergie car nous sommes disposés à faire quelque chose à ce sujet.

Cette énergie peut être interne, sous forme de colère ou de rage. Cela nous motive pour trouver la paix intérieure et surmonter la souffrance.

Cependant, lorsque nous sommes abattu, ignoré, méprisé ou attaqué pour avoir essayé de satisfaire nos besoins, le phénomène d’auto-punition peut apparaître. La même chose peut être observée si nous négligeons cette quête de paix pour surmonter la douleur.

Cela engendre un sentiment d’insécurité et d’inutilité. Nous prenons alors cette colère et cette rage et nous la retournons contre nous-même.

À ce moment, on commence à se dire que l’on est la cause du problème. La culpabilité fait que nous nous rejetons et que nous ressentons le besoin de nous punir.

punition

Pourquoi l’auto-punition ne sert-elle à rien ?

Ces attaques envers nous-même ne sont pas vues comme des menaces, mais elles constituent une forme d’espérance.

En effet, on espère qu’à travers la douleur le problème se réglera. Cependant, ces punitions ne résolvent rien du tout, et nous laissent abattu et isolé.

Cette habitude d’auto-attaque est si familière qu’elle devient peu à peu une partie permanente de notre personnalité.

Cette rage envers nous-même peut nous consumer peu à peu et nous empêcher d’être présent et impliqué dans notre vie.

Nos relations, et nos connexions avec nous-même ainsi qu’avec les autres nous affirmeront plus dans ce besoin de se punir continuellement. Cependant, avec le temps, il est de plus en plus difficile d’y échapper.

Comment se libérer de l’auto-punition ?

Tout d’abord, il faut que vous admettiez que l’auto-punition est profondément enracinée. Ainsi, vous pouvez ressentir le besoin de vous punir encore plus lorsque vous découvrirez à quel point vous souffrez à cause de ce que vous vous infligez.

Cependant, cela ne doit pas vous freiner. Soyez honnête envers vous-même, et passez au dessus de cela.

Vous devez vous focaliser sur ce qu’il y a au-delà de l’estime. Si vous étiez capable d’atteindre l’amour propre et l’acceptation, vous n’en seriez pas là, mais il faut un début à tout.

Pour améliorer votre bien-être, il est très important de créer un sentiment de vous-même plus positif.

Vous avez besoin d’aide pour faire sortir cette souffrance, et d’un moyen de canaliser votre colère. Si vous n’y arrivez pas seul, cherchez quelqu’un qui vous soutienne et qui vous guide.

Vous avez également besoin d’expérimenter la sensation réconfortante du calme, comme étape préalable pour apprendre à vous détendre lorsque vous ressentez le besoin de retourner cette colère contre vous.

 

liberer-punition

 

Enfin, il est important d’apprendre à ressentir de la compassion pour la souffrance des autres et à valoriser les besoins humains. Ainsi, vous serez capable d’expérimenter de la compassion envers vous-même et de vous valoriser.

Avec le temps, nous nous rendons compte que nous sommes capable de nous relever et de gérer les souffrances de la vie. Par conséquent, nous pouvons identifier et poursuivre ce que l’on souhaite vraiment.

Courageusement, nous nous libérons de cette auto-punition et nous dirigeons correctement notre énergie, de retour vers le monde.