Le syndrome de Simon: célibataire et immature

2 juin 2015 dans Curiosités 4 Partagés

On pourrait dire que ce syndrome est une variante à ce qu’on appelle le « syndrome de Peter Pan« . Il se développe quand un homme entre 28 et 38 ans veut juste avoir du plaisir et ne pas penser à fonder une famille.

Le mythe de Narcisse est parfaitement conforme avec ce personnage que nous appelons maintenant Simon. Chacune des lettres de son nom est une caractéristique de sa personnalité: S pour seul (célibataire) I pour immature, M pour matérialiste, O pour obsédé par le travail et N pour narcissique.

Les psychologues disent qu’au-delà du fait d’être célibataires, ces hommes sont émotionnellement immatures. Ils croient qu’ils sont encore jeunes et dépensent tout leur argent dans les vêtements, les sorties et les vacances.

Ces hommes atteints du « Syndrome de Simon » ne recherchent pas une femme pour être en couple, mais ils sont obsédés par le travail et par la réussite professionnelle, parcourir le monde, prendre soin de leur corps (avec la forme physique, l’alimentation, etc.) et vivre leur vie sans être attaché à aucune relation.

Cela ne les dérange pas de se sacrifier complètement pour être promu dans leur travail et ils ont tendance à avoir un ego démesuré. Ils peuvent vivre seuls ou avec leurs parents, mais jamais en couple.

Ils dépensent tout leur argent pour des biens personnels, et n’épargnent pas ou ne pensent pas à l’avenir économique au-delà d’obtenir un meilleur emploi.

Les quatre caractéristiques d’un «Simon»

Le célibat:

Il s’agit plus exactement de ne pas avoir de partenaire stable (Ils ne ressentent pas le besoin de se marier). Pour beaucoup, le fait d’être seul est quelque chose d’appréciable.

Ils ont une idée un peu erronée de ce qu’est la liberté parce qu’ils croient que le fait d’être dans une relation est synonyme de vivre enfermé dans une cage. Perdre leur statut de « célibataire » pour l’amour n’est pas quelque chose qui leur font perdre le sommeil.

L’immaturité: Dans tous les domaines, mais surtout au niveau sentimental.

Autrement dit, ils n’ont pas la capacité d’aimer et d’être aimé par un partenaire, mais ils ne se donnent pas non plus les moyens de découvrir ce qu’est l’amour, et de fonder un projet commun avec quelqu’un.

Ils peuvent seulement s’aimer eux-même, même si en réalité, ils s’idolâtrent pensant qu’ils sont les plus beaux du monde. Il peut s’agir d’une personne avec beaucoup de compétences professionnelles, mais très peu de compétence au niveau sentimental.

Simon2

La société actuelle crée beaucoup de »Simons » qui se concentrent uniquement sur leur travail, leurs amis, leurs études et leur plaisir.

L’obsession de la réussite:

La priorité numéro un pour ceux qui souffrent du syndrome de Simon est d’avoir la position économique adéquate.

En effet, dépenser cet argent leur donne du plaisir et leur permettent de vivre au jour le jour, comme si il n’y avait pas de lendemain.

Le fait d’avoir un certain statut économique leur fait penser qu’ils sont invincibles, que rien de mauvais ne peut leur arriver, que la vie est faîte pour en profiter à 100% et qu’aucune envie ne peut être comblée. Ils dépensent également souvent leur argent dans une voiture et des dispositifs technologiques de dernière génération.

Le narcissisme:

C’est également une sorte d’obsession, mais liée à la beauté et au corps. Ils peuvent passer des heures à soulever des poids dans la salle de gym, aller courir tous les jours au parc, avoir de nombreux ensembles de vêtements de sport, faire attention à leur alimentation.

Ils veulent avoir des muscles bien dessinés, prendre soin de leur peau et de leur coiffure, et même, dans certains cas, passer par le chirurgie esthétique.

Les femmes peuvent elles aussi être aussi un «Simon», mais dans ce cas, elles s’appelleraient « Laura », c’est-à-dire L pour libérée, A pour autonome, U pour université, R et A pour rationaliser l’amour.

A découvrir aussi