Substance P, le peptide de la douleur

La substance P, depuis sa découverte, n'a cessé de nous étonner. En plus de coexister avec d'autres neurotransmetteurs, elle participe aux mécanismes de la douleur, du stress et même au bon fonctionnement de notre système cardiovasculaire et digestif.
Substance P, le peptide de la douleur

Dernière mise à jour : 26 novembre, 2021

Différents produits chimiques circulent dans notre corps. L’un d’eux est ce qu’on appelle la substance P. Nous pouvons dire qu’elle agit comme un neurotransmetteur et qu’elle a été identifiée dans divers processus en lien avec la douleur.

A travers cet article, nous ferons le tour des propriétés particulières de cette substance. Nous découvrirons ainsi de quoi il s’agit, quelle action elle exerce et pourquoi elle à un lien avec la douleur. Nous naviguerons par ailleurs au milieu de diverses données pour le moins curieuses.

La substance P, qu’est-ce que c’est ?

Il existe différents types de neurotransmetteurs. Il peut s’agir :

  • Acides aminés.
  • Amines.
  • Peptides.

La substance P fait partie des peptides. Le glutamate et la glycine sont, en revanche, des acides aminés. L’acétylcholine, la dopamine et la sérotonine font partie du groupe des amines. La substance P agit par ailleurs comme un neuromodulateur. Il s’agit d’un peptide découvert par Ulf Von Euler et John H Gadoum,. Ils la localisèrent dans le cerveau et dans l’intestin. Ils la découvrirent même par hasard, recherchant initialement de l’acétylcholine.

Nous la trouvons dans notre système nerveux central et périphérique, notamment dans : l’hypothalamus, la substantia nigra et la hampe dorsale de la moelle épinière. Également dans les glandes salivaires et les voies biliaires et gastro-intestinales.

substance P

Sa relation avec la douleur

Les nocicepteurs eux-mêmes, c’est-à-dire des récepteurs spécialisés dans la capture de stimuli potentiellement nocifs pouvant induire des sensations douloureuses, synthétisent la substance P. La sécrétion de substance P peut s’activer lorsqu’une branche d’un axone terminal s’active.

Cela se produit à cause des autres branches de l’axone dans la peau environnante. La substance P provoque par ailleurs une vasodilatation et est associée à la libération d’histamine. Il s’agit donc d’une cause d’hyperalgésie secondaire, ce qui signifie qu’elle provoque une diminution du seuil de douleur et une augmentation de la réponse aux stimuli douloureux après une blessure locale.

Selon Bear, Connors et Paradiso dans leur livre Neuroscience, Exploring the Brain, bien que l’on considère le glutamate comme le neurotransmetteur des tenants de la douleur, ces neurones contiennent également la substance P. De sorte que le peptide de la douleur se trouve à l’intérieur des granules de stockage. aux terminaisons axonales. Il peut en outre être libéré par des potentiels d’action par rafale à haute fréquence.

Informations complémentaires sur la substance P

Nous venons de voir que la substance P agit sur les mécanismes en lien avec la douleur. Nous n’avons toutefois pas évoqué l’une des découvertes les plus importantes qui lui est associée : son rôle dans la migraine. Ces dernières années, le rôle de la substance P dans la migraine fit l’objet d’études. Des pistes pour traiter cette condition ont donc été identifiées.

Par exemple, Millán Guerrero, Pineda Lucatero et Pacheco Carrasco publièrent un article intitulé Migraine. Une revue de la physiopathogenèse et de la future alternative thérapeutique dans lequel ils suggèrent que des médicaments qui interagissent directement avec ce neuromodulateur devraient être recherchés pour parvenir à un remède potentiel contre la migraine.

substance P

La substance P participe également à d’autres tâchesPar exemple, elle agit en favorisant la prolifération des cellules tumorales. En fait, des chercheurs de l’Institut des neurosciences de Castilla y León constatèrent qu’en utilisant des substances antagonistes qui se lient aux récepteurs de la substance P dans les cellules tumorales, il était possible de provoquer leur mort. Il convient de préciser toutefois que la méthode n’a, pour le moment, été testée que sur des rongeurs.

La substance P remplit par ailleurs d’autres fonctions :

  • Stimule la contraction des muscles lisses vasculaires et extravasculaires.
  • Participe en tant que renfort à la salivation.
  • Orchestre les réponses du système nerveux lorsque surviennent des situations stressantes dans lesquelles non seulement une douleur persistante est présente, mais aussi l’agression.
  • Abaisse la pression artérielle.
  • Stimule le duodénum.
  • Agit sur le système cardiovasculaire avec activité hypotensive.

La substance P est un neurotransmetteur unique car elle coexiste avec d’autres substances. Bien qu’elle ait été découverte il y a plus de 80 ans, de nouvelles fonctions sont aujourd’hui découvertes, de sorte que se multiples les recherches pour trouver des solutions à divers problèmes.

En fait, elle est si importante qu’elle nous apporte des réponses pour trouver un remède contre les migraines et le cancerNous espérons que la recherche continuera à nous fournir davantage d’informations sur cette substance et d’autres et qu’elle nous aidera à trouver des moyens d’améliorer notre bien-être.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Dynorphines : des neurotransmetteurs opioïdes endogènes
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Dynorphines : des neurotransmetteurs opioïdes endogènes

Cela fait quatre décennies que nous considérons que les dynorphines jouent un rôle croissant dans de nombreuses voies cérébrales.



  • Bear, M. F. Connors, B. W., PAradiso, M.A. Nuin, X.U., Guillén, X.V & Sol Jaquotor, M.J. (2008). Neurociencias la exploración del cerebro. Wolters Kluwer/Lippicott Williams & Wikins.
  • Milan-Guerrero, R., Pineda-Lucatero, A. G., & Pacheco-Carrasco, M.F. (2003). Migraña. Una revisión de la fisiopatogenia y alternativa terapéutica futura. Gac Méd Méx, 139(4), 377-380.
  • Pichel, A. Comprobada la acción antitumoral de agonistas de Sustancia P. Agencia iberoamericana para la difusión de la ciencia y la tecnología. Recuperado de: www.dictyt.com