Si vous aimez quelqu'un, offrez-lui un livre

12 juin, 2020
Donner des livres est un acte d'amour. Par ce geste, nous offrons à l'autre un univers d'émotions, d'histoires, de connaissances et aussi de liberté. Choisir le bon titre pour cette personne spéciale nourrit également notre illusion.

Si vous aimez quelqu’un, donnez-lui un livre. Si vous avez un ami qui vous tient à cœur, faites-le aussi, choisissez un livre et donnez-le-lui. Pensez qu’un roman, un essai, un manuel d’auto-assistance, un livre de recettes ou un recueil d’histoires contiennent des univers de connaissances qui nous enrichissent tout en nous rendant un peu plus libres.

Chaque 23 avril est célébré comme la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Comme nous le savons, cette fête est très riche et diversifiée. Nous pouvons alors assister à des événements et approcher nos écrivains préférés. C’est aussi le moment pour réfléchir à leur travail, et aussi, de nous rappeler le travail louable des libraires.

Sans eux, le monde serait moins vaste. Nous serions perdus dans un palais nu, sans portes pour apprendre, s’aventurer, découvrir.

Il est toujours bon de valoriser ces métiers. Comme toujours, il est bon aussi de découvrir de nouveaux auteurs et de s’ouvrir à d’autres genres. Tout cela dans le but de prendre conscience de l’infinité de ce melting-pot littéraire.

Après tout, comme l’a dit José Luis Borges, de tous les instruments inventés par l’homme, le plus étonnant est le livre, car il est un merveilleux prolongement de son imagination et de sa mémoire.

un livre illuminé

 

Si vous aimez quelqu’un, offrez-lui un livre

Il y a des mauvais livres, et il y a des livres inoubliables. Il y a des livres pour passer le temps et d’autres qui laissent une trace. Certains nous font découvrir de nouvelles perspectives. D’autres nous ancrent à leurs complots policiers. D’autres encore nous divertissent en nous procurant des frissons de terreur.

Il n’y a rien de tel que les premières lectures de l’enfance et de l’adolescence. Ces moments où certains titres ont changé notre vie et ont aussi réussi à nous ouvrir l’esprit à de nouvelles passions, à l’apprentissage et aux loisirs.

On peut être initié à l’art de la lecture avec Jules Verne ou Arthur Conan Doyle et atteindre la maturité en étant omnivore en termes de genres, d’époques et d’auteurs.

Parfois, on a l’impression d’être dans les classiques comme Tchekhov, de revenir à La Montagne magique de Thomas Mann ou de découvrir les dernières nouveautés de Joël Dicker ou Ian McEwan. Ce qui compte, après tout, c’est le plaisir de se plonger dans une mer de lettres pour se laisser aller.

Un étudiant a dit au personnage d’Anthony Hopkins dans Les Ombres du coeur que les gens lisent pour ne pas se sentir seuls. C’est peut-être vrai ou peut-être pas, mais ce que les éditeurs veulent avant tout, c’est que nous lisions, et plus il y en a, mieux c’est.

Cependant, les vrais amoureux de la lecture ne font pas des librairies leur seconde maison juste pour le plaisir de lire. Ce que les livres nous offrent réellement, c’est la possibilité de réfléchir.

L’art de choisir un titre pour quelqu’un de spécial, une tâche profonde

Si vous appréciez quelqu’un, donnez-lui un livre. Parce que ces objets du quotidien sont plus qu’une couverture et un certain nombre de pages. Ils contiennent le savoir. Chaque page contient des dizaines de pensées et de réflexions. Dans le cas d’un roman, nous partagerons un temps limité et souvent inoubliable avec des personnages et des émotions entremêlés.

En général, quand on offre un livre à quelqu’un, on ne le fait pas au hasard. De fait, beaucoup d’entre nous ont l’habitude irrémédiable de choisir les titres qui nous ont déjà captivés.

Nous voulons que cette personne, celle qui recevra notre cadeau, ressente ce que nous ressentons à ce moment-là avec cette lecture. Nous voulons partager des expériences et voyager dans ces mêmes coins qui sont décrits dans l’intrigue.

Une femme lisant un livre au coucher du soleil

Couple, ami, collègue ou enfant… offrez-leur un livre !

Il existe des livres pour comprendre le monde. D’autres nous enseignent, nous aident. Il y a ceux qui nous divertissent et il y a aussi ceux qui nous marquent pour toujours. Si vous avez quelqu’un qui, comme vous, souffre de bibliophilie, offrez-lui un livre, le dernier qui vous a captivé et que vous ne pouvez pas oublier.

Si vous avez un ami, un membre de votre famille ou un collègue de travail qui préfère les séries à la lecture, n’abandonnez pas : offrez-lui un livre. Mais choisissez bien. Sonder leurs goûts et les surprendre avec un titre auquel ils ne peuvent résister.

Si vous avez des enfants, des neveux, des frères ou des sœurs, ou des amis avec des enfants, n’hésitez pas non plus.

Vous leur ferez une faveur, vous leur donnerez une clé pour voyager, découvrir, être libre et voler haut. Quand on découvre le plaisir de la lecture dans l’enfance, il n’y a pas de remède. C’est un poison sans antidote, mais avec un traitement palliatif : des lectures fréquentes et plus il y en a, mieux c’est.

Tôt ou tard, comme l’a dit Thomas Carlyle, on découvre que les livres sont des amis qui ne déçoivent jamais. Gardons-les à l’esprit, entourons-les et ne cessons jamais de les offrir.