La séduction : une habitude en voie de disparition qui a pourtant des aspects positifs

10, juillet 2017 dans Psychologie 623 Partagés

S’il y a bien une chose qui a changé de façon radicale au cours de ces dernières années, c’est la manière d’entamer des relations amoureuses. La séduction (ou « drague »), par exemple, est soit une espèce en voie de disparition, soit une espèce qui, dans certains cas, s’est déjà éteinte. La culture de la rapidité à outrance a envahi les terrains les plus insoupçonné et, parmi eux, celui de l’amour.

La « séduction rapide » est précisément l’une des caractéristiques qui définit aujourd’hui un grand nombre de relations dans le mondeIl semblerait que le processus de séduction ne soit plus nécessaire. Et, pourtant, nombreux sont les couples qui se heurtent au manque d’émotions et de magie. En d’autres termes, de romantisme.


« L’amour n’a pas besoin d’être compris : il doit seulement être démontré ».

-Paulo Coelho-


La séduction n’est pas exclusive aux êtres humains. La majorité des espèces animales ont des rituels pour se séduire. Même si les animaux, en raison de leur instinct, s’unissent surtout pour s’accoupler et avoir une descendance, ils ne réalisent pas cet acte sans préambule. La fonction de ce processus de séduction est de communiquer, de se synchroniser et de préparer le terrain sur le plan biologique afin que la fertilité soit à son plus haut niveau.

Chez les humains, en revanche, ce processus a perdu beaucoup de prestige. Il est considéré comme un ornement superflu. La consigne est : « allons-y ». Il n’y a pas de conquête amoureuse au sens strict mais uniquement quelques signes croisés qui débouchent sur une relation dont le destin est presque toujours éphémère. Très souvent, les deux personnes ne sont même pas sûres de se plaire. Quels sont ces gestes de séduction qui sont aujourd’hui sur le point de disparaître ? Nous vous en indiquons quelques-uns.

Les fleurs, un grand classique

Les fleurs représentent un langage universel et font partie intégrante du processus de séduction. Quand une personne reçoit des fleurs en cadeau, sans qu’il y ait de fête spéciale ou de commémoration, elle reçoit également un message amoureux direct. Les fleurs font plaisir et sont une manière élégante d’exprimer de l’intérêt.

Offrir des fleurs demande du courage de nos jours. Pour beaucoup, il s’agit d’un symbole mièvre qui pourrait même déboucher sur un rejet. Un rejet en apparence, peut-être, car on peut difficilement voir d’un mauvais œil un si joli cadeau. Les fleurs exigent du courage parce qu’elles marquent aussi un tournanten les offrant, on montre ouvertement un intérêt amoureux pour l’autre et elles représentent par conséquent une marque de vulnérabilité.

Les téléphones portables ne sont pas romantiques

Il existe une si grande peur du rejet que beaucoup de personnes cherchent des prétextes pour manifester directement l’intérêt qu’ils éprouvent pour quelqu’un. Les téléphones portables deviennent ainsi comme une bague au doigt. Ils permettent de maintenir une attention intermittente. Si tout va bien, on ignore l’appareil. S’il y a une quelconque tension ou si l’affaire n’avance pas, on garde constamment les yeux sur le téléphone pour éviter la situation.

Éteindre son téléphone et le ranger peut être un beau geste de séduction. Cela signifie que vous fixez tout votre intérêt et toute votre attention sur la personne qui se trouve devant vous. Cela veut également dire que vous ne vous cachez pas et que vous savez ce que vous voulez. Quand vous souhaitez conquérir quelqu’un, il n’y a rien de mieux que lui montrer qu’iel est important-e pour vous.

Que sommes-nous l’un pour l’autre ?

Actuellement, il est très habituel que deux personnes engagées dans une relation amoureuse ne sachent même pas quel type de lien les unit. On suppose que tout doit couler et que donner un nom à ce lien, d’une certaine manière, limite les possibilités ou signifie qu’il existe un engagement. Cependant, laisser un sens « ouvert » à la relation n’est pas une bonne idée : il n’y a pas de meilleur terrain pour les malentendus.

Que vous manifestiez un intérêt direct pour quelqu’un ne veut pas dire que vous allez détruire les attentes de l’autre. Ou que vous allez vivre un moment comme dans le film « Liaison Fatale ». Bien au contraire, bien définir la relation contribue clairement à ce qu’il n’y ait pas de motifs d’anxiété ou de conjectures erronées. Exprimer ce que vous attendez d’une relation est une façon de donner confiance à l’autre et permet de la vivre plus spontanément.

Les jolis mots

Un « tu me plais » n’exprime pas toujours ce que vous ressentez ou voulez. Il n’en dit pas non plus trop à la personne qui l’écoute. Il s’agit de l’une de ces expressions standardisées qui résument l’idée que vous voulez une relation avec l’autre personne mais qui n’apportent pas plus de sens que cela.

Les beaux mots ayant un sens ne passeront jamais de mode. Beaucoup de personnes admirent sincèrement celle en face d’elles, mais ne le lui disent jamais. Peut-être parce qu’elles ne sont pas habituées à s’exprimer, parce qu’elles ont peur d’en faire trop, ou parce que l’autre assume une position de pouvoir. Cette peur ne devrait pas exister. Au cours de la phase de séduction, les mots flatteurs devraient être une constante. Ils nourrissent une relation et rajoutent de la magie.

La séduction est importante parce qu’elle donne une atmosphère spéciale à une relation. Il s’agit d’une première approche qui la rend plus magique mais qui fixe aussi des normes d’affection et de respect. Elle permet de sauver cette tendresse qui nous fait tellement de bien, surtout à une époque où l’affection se fait rare. C’est peut-être une habitude qui mériterait d’être récupérée, non ?

A découvrir aussi