Savez-vous ce qu'est une expérience transpersonnelle ?

18 mars, 2021
Les expériences transpersonnelles seraient comparables à celles qui se produisent dans les pratiques spirituelles, les jeûnes, les transes chamaniques ou les rituels de différentes cultures. Aujourd'hui, nous examinons de plus près le mouvement qui définit précisément ce type d'expériences comme un élément important de notre psyché.

Lorsque nous parlons d’expérience transpersonnelle et de psychologie transpersonnelle, nous faisons référence à une école de pensée qui se situe en dehors de ce qui est scientifiquement accepté. La psychologie transpersonnelle, de par sa nature même, n’a pas encore été évaluée selon la méthode scientifique qui régit les fondements de la psychologie.

Le terme transpersonnel fait référence à la transcendance des limites normales ou ordinaires dans l’expérience d’une personne. Ces épisodes sont connus sous le nom d’expériences mystiques, spirituelles, occultes, magiques ou paranormales. C’est-à-dire qu’elle se réfère à des expériences qui vont au-delà de notre réalité quotidienne.

Dans la culture occidentale en particulier, ce type d’expériences n’est pas accepté comme réel. De plus, comme il s’agit d’expériences totalement subjectives, que l’individu vit à fleur de peau, il n’est pas possible de les étudier sous l’architecture de la méthodologie scientifique actuelle.

Il est important de clarifier ce point et de reconnaître que le sujet que nous traitons aujourd’hui est en dehors du domaine scientifique. D’autre part, la motivation de cet article n’est rien d’autre que d‘informer sur la soi-disant quatrième force née de la position la plus extrême de la psychologie humaniste.

Illustration d'une expérience transpersonnelle.

Qu’est-ce qui est “normal” ?

Toute approche de cette école de pensée commence par une discussion sur ce que l’on entend par “normal”. Un critère pour définir la normalité serait celui qui inclut ce qui est considéré comme majoritaire, commun ou admissible d’un point de vue social. En d’autres termes, tout ce qui tombe en dehors de cet épicentre serait considéré comme “anormal”.

L’argument des psychologues transpersonnels face à ce fait est d’identifier que beaucoup de ces “anomalies” représentent en fait les premiers pas et efforts de certaines personnes pour surmonter la médiocrité. En ce sens, la normalité serait plus une construction sociale qu’une réalité.

La discussion passe également par les connotations négatives ou positives qui peuvent être données à cet éloignement, ou à ces tentatives d’éloignement, de ce qui est socialement considéré comme normal. Normalité ou non, nombreuses sont les personnes qui évoquent ces expériences.

L’approche thérapeutique des problèmes qui peuvent découler de ce type d’expériences, comme de ceux qui surviennent lors de tout changement important dans la vie des personnes, varie aussi considérablement entre la psychologie scientifique et non scientifique. Approfondissons.

Expérience transpersonnelle et émergence spirituelle

Les expériences transpersonnelles peuvent se produire chez des personnes qui s’impliquent activement pour donner un sens plus transcendant à leur vie. Cependant, elles peuvent également se produire chez des personnes qui ne sont pas intéressées par ces questions.

La vérité est que ces types d’états de conscience, différents de l’ordinaire, peuvent se développer avec des niveaux d’intensité différents. Une expérience transpersonnelle correspondrait à un développement progressif du potentiel spirituel d’une personne sans perturber son fonctionnement psychologique, social et professionnel.

Dans de nombreux cas, l’expérience s’intensifie et commence à échapper au contrôle de l’individu. C’est ce que l’on appelle en psychologie transpersonnelle “l’émergence spirituelle“. Le célèbre psychiatre Stanislav Grof, ainsi que son épouse, Christina Grof, ont consacré leur vie à la prise en charge des personnes en “urgence spirituelle”.

L’expérience transpersonnelle, une expérience au-delà des cinq sens

Il existe de nombreuses expériences que l’on peut qualifier de transpersonnelles. La liste est énorme, mais les plus courantes sont les expériences de mort imminente, les phénomènes énergétiques, les expériences archétypales universelles, les synchronicités écrasantes et la compréhension intuitive des symboles universels.

Les souvenirs d’autres vies, l’identification avec la conscience d’autres êtres humains ou d’animaux ou encore le développement de la conscience planétaire peuvent également être considérés comme des expériences transpersonnelles. Comme nous le disions à l’instant, la liste est longue.

Pour les traditions orientales, ce type d’expériences n’est pas un signe de maladie mentale. Au contraire, elles sont considérées comme des expériences mystiques en dehors de la conscience ordinaire et sont le passage vers d’autres types de conscience.

En d’autres termes, ce qui pour notre société occidentalisée est un problème, pour l’autre grande partie du monde est un signe d’évolution. Sans aucun doute, dans cette question du concept de normalité dont nous avons parlé au début, il y a beaucoup à dire.

Illustration d'une femme qui médite.

Unifier les critères

La psychologie transpersonnelle vise à combiner la méthodologie de la psychologie conventionnelle avec les approches et les disciplines de la conscience d’autres types de traditions orientales. Cette école offre également une autre façon de comprendre la psychopathologie.

Pour les psychologues transpersonnels, le concept de guérison comprend la modification de la conscience et l’éveil spirituel. Ils croient que les êtres humains sont bien plus que leurs expériences ordinaires et que, bien prises en compte, les expériences transpersonnelles peuvent générer des améliorations psychologiques significatives. Le débat est lancé.

  • Taylor, Steve Ph.D (2015). Transpersonal Psychology: Exploring the Farther Reaches of Human Nature. Psychology Today. Recuperado de https://www.psychologytoday.com/intl/blog/out-the-darkness/201509/transpersonal-psychology
  • Sorensen, Kenneth (2017). Symbols of Transpersonal Experience, by Roberto Assagioli. Kenneth Sorensen blog. Recuperado de https://kennethsorensen.dk/en/symbols-of-transpersonal-experience/
  • Kasprow, M. C., & Scotton, B. W. (1999). A review of transpersonal theory and its application to the practice of psychotherapy. The Journal of psychotherapy practice and research, 8(1), 12–23.
  • Grof, C., & Grof, S. (2017). Spiritual emergency: The understanding and treatment of transpersonal crises. International Journal of Transpersonal Studies, 36 (2). http://dx.doi.org/10.24972/ijts.2017.36.2.30