Savez-vous négocier avec votre enfant adolescent ?

2 février 2018 dans Psychologie de l'éducation et du développement 78 Partagés

L’adolescence est une étape caractérisée comme étant rebelle. Les enfants passent par une série de changements hormonaux, en plus de mener une recherche intense de leur propre identité. Tout cela provoque un désir d’indépendance, la sensation constante d’être incompris par leurs géniteurs et l’envie de contrôler eux-mêmes leur vie. Pour cela, dans cette étape si délicate, il est nécessaire de savoir négocier avec votre enfant adolescent.

Négocier avec votre enfant adolescent n’est pas seulement le moyen de réduire le nombre de casse-têtes qui apparaissent ; cela permet aussi à votre enfant de se sentir comme une personne adulte. Cela lui donnera davantage envie de respecter les accords que vous passerez, afin de parler et de résoudre les situations difficiles qui pourraient apparaître. Mais surtout, cela l’aidera à se sentir aimé.

« Laisser place aux négociations avec votre enfant adolescent lui transmettra l’idée que vous prenez en compte son opinion, quelque chose qui augmentera sa confiance afin de partager avec vous ce qui l’inquiète. »
Partager

Parfois, les adolescents ont tendance à se mettre de côté et comme nous ne savons pas comment nous rapprocher d’eux, ils finissent par se sentir très seuls, avec des géniteurs qui ne les comprennent pas et en lesquels ils ne peuvent pas avoir confiance. Pour cela, négocier peut améliorer de manière notable une telle situation.

Négocier avec votre enfant adolescent lui inculque des valeurs

Tous les parents savent l’importance de la transmission de valeurs dès le plus jeune âge de leurs enfants. Des valeurs saines qui permettent aux jeunes d’orienter leur conduite et de prendre les décisions adéquates pour eux-mêmes. En revanche, nous ne savons pas toujours comment faire cela de manière adéquate. Négocier avec votre enfant adolescent est l’une des techniques. Mais, qu’est-ce que cette manière d’agir apporte aux jeunes et à vous-mêmes ?

  • Elle améliore la gestion émotionnelle : négocier avec votre enfant adolescent lui permettra d’apprendre à gérer ses émotions. Il se rendra compte du fait qu’il est très compliqué d’atteindre un accord lorsque l’une des parties est contrôlée par la colère, la rage, la frustration ou la tristesse.
  • Elle apporte confiance et cohérence : l’incohérence dans les relations familiales peut déclencher de véritables explosions émotionnelles chez votre enfant adolescent. Négocier vous aidera tous à avoir confiance les uns en les autres et à être cohérents avec ce que vous dites, ce que vous pensez et ce que vous faites.
  • Elle aide à exprimer les sentiments : pour négocier avec votre enfant adolescent, il faut parler de manière honnête, en exprimant ce que chacun des membres ressent et en apportant des solutions possibles au conflit. Cela aidera votre enfant à exprimer ses sentiments et à dire ce qu’il pense sans présumer qu’il sera incompris.

« Les enfants adolescents paraissent les plus difficiles à éduquer, mais si vous y parvenez, vos apprentissages dureront toute la vie. »

-Anonyme-

adolescence

Nous savons tous qu’il est nécessaire d’avoir des accords, des limites et des règles déterminées rationalisent, marquent et évitent les conflits au sein du foyer. Par exemple, de la même manière qu’avec notre partenaire nous pouvons adopter avec nos enfants la règle de « ne pas entrer avec les chaussures sales en marchant sur le tapis ».

Il faut avoir des accords sur l’heure d’arrivée à la maison si le jeune sort avec ses amis ou sur des activités déterminées qui sont interdites au sein du foyer ou en dehors du foyer (fumer, boire de l’alcool, inviter des amis à dormir…). Pour chaque famille, les accords seront différents. L’idéal est de négocier les accords afin d’identifier les points de vue des différentes personnes et de parvenir à établir des pactes déterminés qui sont considérés comme justes par tout le monde.

Erreurs que nous commettons dans la négociation avec les adolescents

Négocier avec votre adolescent n’est pas si facile que cela pourrait le paraître. Mais cette difficulté ne provient parfois pas des enfants, mais de vous-même en tant que parent. La croyance du fait que tout ce que vous dites est juste, le fait d’exercer une autorité quasiment dictatoriale dans le foyer ou encore le fait de ne pas prendre en compte les opinions de votre enfant adolescent peuvent avec des effets très néfastes… Tout cela peut saboter une négociation avant même qu’elle n’ait commencé.

Pour cela, il est nécessaire de traiter votre jeune comme une personne qui devient mature, qui grandit et qui apprend. Ce n’est désormais plus un petit enfant, c’est une personne avec des avis qui est capable de souligner les erreurs qu’elle commet et que vous commettez. Il est certain que la relation ne doit et ne devra jamais être symétrique, mais l’idéal est que cette asymétrie aille en diminuant au fil des années. Ainsi, écouter les jeunes peut leur permettre d’apprendre beaucoup sur eux-mêmes.

comment parler à son ado

Afin de négocier avec votre enfant, il est important d’éliminer certaines « distorsions ». L’une d’elles par exemple est celle du « je suis ton père donc tu fais ce que je dis ». Ceci est une négociation terrible : cela impose un principe d’autorité qui empêche tout type de dialogue. Lorsque les parents abusent de ce type de formules, il est normal que l’enfant cesse d’exprimer ce qu’il pense. Il agira en cherchant à se cacher de ses parents ou alors il se repliera aux désirs de ses parents mais il tentera rarement d’argumenter car il sait qu’il n’a aucune possibilité d’être satisfait du résultat dans le dialogue.

Il est également important d’éviter des tentatives de manipulation ou d’incohérences. Si vous faites un pacte au sujet de quelque chose, il est impossible de le rompre et de le justifier en disant « ce n’est pas maintenant que je vais changer les habitudes que j’ai depuis des années » ou « moi je peux faire tout ce que je veux, toi non ». Ces situations augmenteront la colère, la rage et seront la cause de l’éloignement de votre enfant envers vous.

« L’adolescence est l’étape la plus confuse. Nous sommes tous traités comme des enfants, mais on attend de nous que l’on agisse en tant qu’adultes. »

-Anonyme-

La conséquence du fait de commettre des erreurs déterminées en négociant avec votre enfant est que la relation avec lui se verra détériorée, il n’y aura plus d’harmonie ni possibilité de croissance. En fait, rappelez vous que nous pouvons tous apprendre de tout le monde. En tant que géniteur, vous êtes un guide et vous n’avez pas à imposer quelque chose de manière autoritaire en espérant que votre enfant le réalise ainsi car il le doit. Pourquoi pas lui parler et négocier ? Cela ne vous fera pas perdre votre crédibilité et cela ne rendra pas pour autant votre relation symétrique.

Nous devons prendre en compte le fait que nos enfants sont des personnes avec des sentiments, qui au moment de l’adolescence commencent à construire leur identité et à définir leurs valeurs. Ils peuvent penser par eux-mêmes, ils ont des opinions déterminées sur des sujets différents et nous devons respecter cela au fur et à mesure qu’ils grandissent. Pensez que si nous apprenons à négocier avec sagesse, la relation que nous avons avec notre enfant et qui nous importe tant s’en verra bénéficiaire.

éducation et adolescence

A découvrir aussi