Retrouver la joie

Faire face aux adversités devient compliqué lorsqu'elles apparaissent toutes en même temps. Cependant, dans n'importe quelle situation, la joie se travaille de l'intérieur.
Retrouver la joie

Dernière mise à jour : 24 novembre, 2021

Il y a des moments dans la vie qui semblent corroborer cette phrase selon laquelle les malheurs ne viennent jamais seuls. Parfois, tout semble aller mal et il est alors difficile de trouver la lumière au bout du tunnel. Cependant, si nous faisons un effort pour retrouver la joie, nous trouverons la paix nécessaire pour traverser cette situation difficile.

La vie est faite de cycles, certains plus positifs que les autres. La seule vérité irréfutable est qu’il est pratiquement impossible de ne pas faire face à la frustration, la déception ou la tristesse à un moment donné. Cependant, il est de notre ressort de ne pas nous laisser emporter par le désespoir et d’effectuer un travail mental pour retrouver notre joie.

Pourquoi perdons-nous notre joie ?

Chacun de nous a un seuil différent pour la douleur émotionnelle. Certaines personnes ont plus de dextérité que d’autres pour faire face aux complications avec optimisme et espoir. Dans tous les cas, lorsque divers domaines de notre vie ne fonctionnent pas comme prévu, il est courant que la tristesse s’installe en nous.

Accompagner le couple pour retrouver la joie

Il existe principalement quatre domaines qui, selon leur statut, déterminent le degré de satisfaction vitale d’une personne :

  • Famille : avoir de bons liens affectifs avec nos proches. Sentir que nous appartenons à un ensemble, que nous sommes acceptés, soutenus et aimés.
  • Amis : des relations sociales satisfaisantes sont très importantes pour une bonne santé physique et mentale. Nous avons tous besoin d’avoir de vrais amis avec qui nous nous sentons compris et valorisés.
  • Couple : pour de nombreuses personnes, établir une relation est l’un des piliers fondamentaux de leur vie. Pouvoir compter sur quelqu’un avec qui l’amour, le respect et l’engagement sont mutuels.
  • Travail : se retrouver dans un travail que nous n’aimons pas peut considérablement nuire à notre humeur, puisque c’est l’endroit où nous passons la plupart de nos journées. D’un autre côté, être au chômage est un coup dur émotionnel puisqu’il nous enlève notre indépendance et affecte parfois notre sens de la valeur personnelle.

Une accumulation de malheurs

Lorsque, en général, notre situation personnelle est favorable dans tous les domaines, nous pouvons nous en sortir si l’un d’eux vacille. Si nous mettons fin à la relation avec notre partenaire, nous pouvons compter sur nos amis et notre famille. En revanche, si un problème familial survient, il est plus facile de faire face avec le soutien de notre partenaire.

La difficulté survient lorsque plusieurs de ces domaines vacillent en même temps. Si nous perdons notre indépendance financière en même temps que notre partenaire nous quitte et que nous n’avons pas d’amis de confiance, nous pouvons ressentir une véritable angoisse.

Notre esprit commence alors à vagabonder à travers tout ce qui ne s’est pas déroulé comme nous le voulions et nous nous retrouvons tellement confus et désorientés que nous ne savons pas comment continuer à avancer. C’est à ce moment que les émotions négatives nous envahissent et que nous nous sentons incapables de les combattre.

Descendre une route

Comment retrouver la joie ?

  • Restez calme, vous pouvez utiliser une technique de relaxation pour y parvenir. Lorsque nous contrôlons notre respiration, l’esprit se calme en même temps. Être paniqué n’aidera absolument pas, alors essayez toujours de garder un faible niveau d’activation.
  • Acceptez la réalité. Se battre à contre-courant ne servira qu’à vous épuiser et à vous désespérer encore plus. Accepter que les choses sont comme elles sont vous permettra d’élargir votre perspective. Vous vivez effectivement un moment difficile mais c’est temporaire : vous finirez par avancer.
  • Accepter ne signifie pas se résigner. Cela veut dire reconnaître le point où vous vous trouvez et commencer à agir à partir de là. Prenez des décisions pour changer votre situation, mais n’essayez pas de régler tous les problèmes en même temps. Passez à l’action étape par étape ; vous sentir plus proche de votre objectif chaque jour vous encouragera à continuer.
  • Habituez-vous à valoriser les choses et à être reconnaissant pour ce qui reste dans votre vie. Même si certaines choses peuvent ne pas fonctionner, d’autres le font sûrement. Apprenez à apprécier les petits détails de la vie et à y trouver le bonheur. De cette façon, vous ne laisserez pas de place à la négativité dans votre esprit.
  • Prenez soin de vos pensées, car ce sont elles qui génèrent vos émotions. Échangez votre discours autodestructeur contre un discours qui vous rappelle vos points forts et vous motive à continuer.
  • Prenez soin de vous, ne vous laissez pas emporter par l’apathie. Chaque jour, faites de petites activités qui sont gratifiantes pour vous. En fin de compte, la vie, c’est comme faire du vélo : pour garder l’équilibre, il faut continuer d’avancer.
Cela pourrait vous intéresser ...
L’âge ride la peau, mais pas la joie
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’âge ride la peau, mais pas la joie

La vieillesse n'est qu'un mot pour désigner que notre corps vieillit ; notre esprit, lui, peut rester jeune et enthousiaste malgré les rides et les...



  • Librán, E. C. (2002). Optimismo disposicional como predictor de estrategias de afrontamiento. Psicothema14(3), 544-550.
  • Fernández Peña, R. (2005). Redes sociales, apoyo social y salud. Perifèria: revista de recerca i formació en antropologia, (3).