Répondre à vos besoins : la meilleure façon de surmonter l’anxiété

29 octobre 2017 dans Psychologie 1 Partagés
femme anxieuse

Les troubles de l’anxiété sont l’un des problèmes psychologiques les plus fréquents et les plus répandus dans notre population. Plus précisément, ils se trouvent en deuxième place des troubles, derrière l’utilisation de substances telles que le tabagisme et l’alcoolisme. Cela indique que nous ne devrions pas ignorer son importance. Il est nécessaire d’appliquer les meilleures stratégies et ressources pour surmonter l’anxiété lorsqu’elle fait son apparition.

Compte tenu de son incidence et de son importance dans la population, nous essaierons dans cet article d’identifier comment l’anxiété est liée à l’un de ses principaux facteurs de risque : négliger ses besoins personnels ou les reléguer dans les derniers étages de notre échelle de priorités.

L’anxiété est une destination avec plusieurs accès

Nous sommes actuellement dans une période où l’anxiété est bien trop pathologique. Nous oublions que plus qu’un trouble elle est un système d’alarme : l’une des façons que notre corps et notre esprit utilisent pour nous avertir que quelque chose ne va pas.

A la rendre excessivement pathologique, on a imaginé une infinité de traitements pour vaincre l’anxiété. Mais la plupart d’entre eux ont un grand défaut: ne traiter que les symptômes, en laissant de côté la cause et ce qui la maintient. Ce type de traitement symptomatique échoue parce qu’il n’attaque pas les causes de l’anxiété, mais se concentre sur les manifestations de celui-ci.

Cet état émotionnel ne résulte pas d’une seule cause. Parmi les plus fréquentes, il y a le stress subi au fil du temps ou le sentiment qu’il existe une différence importante entre notre «moi idéal» et notre «moi réel». En d’autres termes, si la différence entre le type de vie que j’ai et le type de vie que je souhaite est perçu comme trop grand ou insurmontable, l’anxiété peut apparaître.

homme préoccupé mains sur la tête

Autrement dit, l’une des causes les plus communes de l’anxiété est de ne pas répondre à nos besoins personnels. Si durant un temps prolongé nous vivons notre vie sur pilote automatique sans créer le présent que nous souhaitons, un signal d’alarme surgira dans notre système psychologique: l’anxiété.

Quand une personne ne s’occupe pas de ses besoins – plus de temps pour elle-même, plus de temps libre, moins de contact avec des personnes de son entourage ou moins de charge de travail ou de foyer – elle se s’expose quotidiennement à un environnement hostile, inconfortable et insatisfaisant. Ces sensations négatives soutenues au fil du temps causent de l’anxiété.

“Être heureux signifie que vous réalisez que vous avez ce que vous recherchez.”

-Alan Cohen-

Ce n’est pas grave de faire des sacrifices et s’adonner à des obligations dont nous ne voulons pas. Mais si cela devient le mode normal de notre vie, nous avons un problème. Lorsque cette façon de travailler est adoptée indéfiniment, lorsque les besoins de chacun en tant qu’individu ne sont pas satisfaits, notre esprit a une façon à lui de nous dire que nous n’agissons pas bien. Notre esprit peut nous dire que ce n’est pas le bon chemin, que notre vie n’est pas satisfaisante et que nous devons y apporter des changements. Pour solliciter notre attention, il suscite de l’anxiété.

L’anxiété est activée lorsque votre «boussole intérieure» ne trouve pas le nord

Quand une personne commence à avoir des symptômes d’anxiété – tachycardie, étourdissements, transpiration ou sensation de déconnexion avec la réalité, etc – ce qui se fait en thérapie, est de résorber ces symptômes. Cette approche est correcte, mais insuffisante à long terme. Si cet état émotionnel est maintenu au fil du temps, c’est parce que quelque chose le nourrit. Ce quelque chose peut être ce qui l’a généré ou un autre élément. Dans tous les cas, tant que nous n’intervenons pas à ce niveau, cela continuera à causer des dommages.

L’anxiété est un système d’alarme qui nous avertit d’apporter des changements. Ces changements dépendent de la personne en question. Dans certains cas ils peuvent être liés au travail, dans d’autres avec la vie en couple, les relations familiales, les enfants, etc. En ce sens, chaque cas est unique et spécifique, mais la grande majorité des cas il y a en commun le sacrifice de besoins ou de valeurs personnels.

Comment surmonter l’anxiété

Pour surmonter l’anxiété, vous devez faire un travail personnel visant à améliorer voter connaissance émotionnelle, en cultivant vos valeurs et vos besoins propres. À court terme, il est bon que le traitement de l’anxiété se concentre sur ses symptômes, mais ce n’est pas suffisant. A la base de la plupart des troubles anxieux se trouve en effet un manque de satisfaction de la vie. Pour cette raison, si une thérapie de l’anxiété ne se concentre pas sur la création d’un nouveau projet de vie, l’anxiété sera temporairement bloquée mais le problème sous-jacent continuera d’exister.

La première étape est de faire une thérapie. Cela semble très facile ou évident mais c’est l’erreur la plus fréquente que font les gens : essayer de résoudre un problème qui nécessite une attention professionnelle spécialisée, sans aide et par eux-mêmes. Un traitement efficace commence par s’attaquer aux symptômes de l’anxiété, afin que plus tard, la personne soit capable de définir des objectifs et de faire des changements dans sa vie lui permettent de satisfaire des désirs plus profonds.

“Si vous voulez être heureux, fixez un objectif qui guide vos pensées, libérez votre énergie et inspirez vos espoirs.” 

-Andrew Carnegie-

psychologue expliquant à sa cliente ce qu'il se passe

Une fois que les symptômes les plus invalidants de l’anxiété sont contrôlés, pour que le dépassement soit total, il faut travailler son développement personnel. Dans ce travail, il est très importante d’apprendre à se consacrer du temps et de l’espace. C’est un chemin difficile, peut-être, parce qu’on demande à la personne de répondre à des questions qu’elle ne s’est jamais été posée. Par exemple : qu’est-ce que je veux, de quoi ai-je besoin ? Qu’est-ce que je veux ?

Se poser ces questions et avoir l’aide d’un-e psychologue ouvre la voie à surmonter l’anxiété. Si vous souffrez d’un trouble de ce type, faites le pas, demandez de l’aide et commencez à écouter vos désirs et vos besoins les plus profonds. C’est le moyen le plus efficace pour commencer une nouvelle vie, libre, sans anxiété.

A découvrir aussi