Relations destructrices : pourquoi n’y mettons-nous pas fin ?

11 janvier 2018 dans Couple 512 Partagés
relations destructrices

Bien que vous tentiez d’y remédier, vous finissez toujours par devoir faire face au même profil de personnes dans vos relations de couple. Celles qui vous emplissent de mal-être, d’obsessions et avec lesquelles vous formez des relations destructrices. Vous êtes vous déjà demandé pourquoi vous attirez ces personnes qui ne vous correspondent pas ? Cela correspond-il à de la malchance ? Pas du tout. Ce qui vous arrive a un nom et est connu comme étant le cercle vicieux de la re-traumatisation.

Lorsque nous répétons le même schéma de couple une fois puis une autre, quelque chose est en train de se produire. En fait, les personnes ne viennent pas à nous sans raison, nous les choisissons et les attirons pour une bonne raison. Au lieu de crier halte, nous les invitons à entrer dans notre vie. Il y a quelque chose en elles qui nous attire, bien que tôt ou tard l’histoire finisse par se répéter…

« Tout le monde a l’amour qu’il pense mériter. Tout le monde a le destin qu’il pense mériter et tout le monde a la vie qu’il pense mériter. »

-Anonyme-

Que négligeons nous lorsque nous sommes en train de tomber amoureux ? Quelles erreurs commettons-nous lorsque nous apprenons à connaître une personne ? Pour trouver les réponses, il ne faut pas uniquement observer la manière dont nous nous comportons en rencontrant une personne. Il faut en fait remonter jusqu’à l’enfance. Pour une raison certaine, nous sommes en train de répéter notre passé et nous revivons ce qui, un jour, nous a fait du mal.

L’histoire de Laura et ses relations destructrices

Laura est une jeune de 18 ans qui commença à vivre ses premières relations amoureuses. Elle avait une faible estime d’elle-même et découvrit à travers les réseaux sociaux et les chats que certaines personnes pouvaient s’intéresser à elle. Ainsi, elle tomba amoureuse du premier garçon qui la remarqua sur les réseaux. Bien qu’au début son physique n’était pas à son goût, elle pensait qu’avec le temps cela pourrait changer.

autoestime

Ce garçon trompa Laura. Elle découvrit plusieurs messages dans son téléphone donnant des rendez-vous à d’autres filles et leur disant « qu’est ce que cela m’a plu l’autre jour ». Mais elle décida de se taire, jusqu’à ne plus en pouvoir. La relation fut ruinée mais avant même de rompre, Laura avait déjà une nouvelle personne avec laquelle sortir. Quelqu’un qui était marié. Quelqu’un avec qui elle trompa le couple qui l’avait elle-même trompée.

Les relations de Laura furent toutes désastreuses et elle ne se rendait pas compte du fait qu’elle provoquait elle-même cette situation. Elle ne se donna jamais le temps d’être seule et commençait des relations sans que la personne avec qui elle était lui plaise réellement. Elle se trompait elle-même. Elle ne ressentait pas d’amour mais une nécessité d’approbation et une recherche afin de ne pas se retrouver seule.

« Les relations destructrices sont généralement un huit couché ».

-Bibiana Faulkner-

Toutes les relations de Laura étaient destructrices et se répétaient selon le même schéma. Les personnes avec lesquelles elle initiait une relation étaient mariées ou finissaient par être infidèles. En fait, Laura était impliquée dans des relations où son partenaire s’éloignait d’elle, la laissait seule, la remplaçait par une autre personne, la trompait et lui mentait… D’où cela pouvait-il venir ?

Laura avait vécu une situation familiale où son père trompait sa mère. Cette dernière le permettait et à un moment donné, elle en fit de même. Ses parents étaient sur le point de divorcer mais ils restèrent finalement ensemble. Après 20 ans de vie commune, ils finirent par se séparer définitivement. La mère de Laura s’était toujours sentie trompée, seule, comme si elle était « l’autre ». Son père avait toujours trompé sa mère et menait constamment une double vie. Il a même eu un enfant avec l’une de ses autres relations.

Sortir du cercle vicieux de la re-traumatisation

Laura n’était pas consciente de l’impact qu’avait eu son environnement familial sur elle. Dans ses relations, elle choisissait des partenaires similaires à son père. D’une certaine manière, elle revivait cette solitude, cette sensation d’être l’autre et les peurs vécues au cours de son enfance.

Attirer une fois puis une autre la même chose n’est rien de plus qu’un signal d’alerte qui doit permettre de prendre conscience de ce qui se passe et de prendre des décisions en conséquence. Accuser les autres ne nous aidera en rien face à ce qui se produit. Nous sommes responsables de notre propre vie et nous sommes les seuls à pouvoir décider de la manière dont l’expérimenter.

re-traumatisation

Cela n’est pas une situation simple. Laura par exemple aurait pu adopter le point de vue opposé en pensant qu’il était mieux d’être seule afin de ne pas avoir à faire face à des personnes qui pourraient la blesser. De cette manière, elle rejetterait une quelconque amélioration du couple bien qu’elle cesserait de perpétuer le schéma qu’elle suivait jusqu’alors. Elle se limiterait et ne serait probablement pas heureuse.

Pour cela, il est important de ne pas tomber dans les extrêmes. Il est important de trouver un équilibre, de voir ce qui ne fonctionne pas, d’analyser les erreurs que nous commettons et qui nous poussent à développer des relations destructives. Tout cela est très important pour construire nos relations.

« Les relations destructives vous minent de l’intérieur, vous fatiguent, vous volent toute votre énergie. En revanche, vous n’êtes pas conscient qu’avec une unique décision, cette situation pourrait prendre un virage à 180°. »
Partager

On peut sortir des relations destructrices. Pour cela il faut tout d’abord être conscients du traumatisme qui nous habite et qui nous marque. Notre objectif unique est de le surmonter.

N’accusons personnes, n’agissons pas comme des victimes et ne nous conformons pas. Avec une décision, nous pouvons changer la trajectoire que nous avions suivie jusque-là. Maintenant, sommes-nous prêts à affronter la peur que suppose le changement ?

couple toxique

A découvrir aussi