Recherche Cupidon tout neuf et responsable, j’ai renvoyé le mien

13 février 2016 dans Emotions 280 Partagés

Il ne sait pas bien choisir, c’est maintenant clair. Il tire ses flèches dans tous les sens et m’envoie vivre des amours impossibles qui se succèdent.

Alors, à partir de maintenant, je suis à la recherche d’un Cupidon tout neuf et responsable, qui sache mieux choisir mes partenaires.

« Ce n’est pas l’amour qu’il fallait peindre aveugle, c’est l’amour-propre. »

-Voltaire-

Sculpture-de-Cupidon

L’amour est aveugle mais vous non

Tout au long de notre vie, nous avons des partenaires avec qui cela fonctionne très bien, moyennement ou très mal.

Dans les deux derniers cas, nous avons tendance à penser : Qu’est-il arrivé à ce petit bonhomme ailé aux yeux bandés pour qu’il nous rende amoureux de cette personne ?

Cupidon est, dans la mythologie romaine, le dieu du désir amoureux (son équivalent grec est Éros).

Il existe différentes versions à propos de son origine mais la plus fréquente affirme qu’il était le fils de Vénus, la déesse de l’amour, de la beauté et de Mars, le dieu de la guerre.

Cupidon est représenté comme un enfant avec des ailes, les yeux bandés et armé d’un arc, de flèches et d’un carquois.

La médecin Frances Cohen, psychologue et psychanalyste a étudié le thème de l’amour d’une perspective organique et a remarqué qu’au début d’une relation amoureuse, notre cerveau désactive les mécanismes qui nous font voir les défauts de l’autre individu.

Les éléments chimiques qui se développent pendant la première phase de l’amour produisent une sensation d’euphorie qui en plus de nous faire du bien, désactivent les instincts qui permettent d’évaluer la personne à sa juste mesure.

Mais nous ne pouvons pas penser que l’amour est le seul sentiment, il faut aussi savoir que la raison a une fonction très importante.

Il faut sentir mais aussi penser l’amour.

Nous avons besoin d’une grande dose de volonté pour maintenir une relation affective et aller de l’avant. L’amour seul ne suffit pas.

couple-avec-les-yeux-bandés

Les coups de foudre existent-ils ?

Quand nous marchons dans la rue, quand nous prenons le bus, quand on nous présente dans une soirée, nous ressentons parfois une attraction spéciale envers une personne. Un coup de foudre, un amour soudain, spontané.

Un coup de foudre est une attraction intense, une passion captivante envers quelqu’un qui va jusqu’à altérer notre organisme,  nos émotions et entraîner un bien-être intense, que ce soit en présence de cette personne ou quand elle n’est pas là.

La professeure Stefanie Ortigue de l’Université de Syracuse a réalisé une étude dans laquelle elle a démontré que les symptômes d’une personne amoureuse trouvent leur origine dans le cerveau. 

La docteure Ortigue a démontré que le sentiment amoureux active 12 zones du cerveau qui agissent ensemble en libérant de fortes de doses dopamine, d’ocytocine et d’adrénaline. Et tous ces composants génèrent une grande sensation d’euphorie.

Ainsi, à première vue, l’amour seul n’est pas possible puisqu’il y a un composant chimique très important.

10 principes pour ne pas mourir d’amour

Le psychologue argentin Walter Riso, dans son livre « Manuel pour ne pas mourir d’amour » nous propose 10 principes pour survivre dans une relation amoureuse. Les voici :

1.- Si on ne vous aime plus, apprenez à perdre et retirez-vous dignement

Le désamour fait mal, très mal. Mais il faut apprendre à perdre et à se retirer. Il suffit de se souvenir de cette passion irrépressible que nous ressentions quand nous étions adolescents et essayer de ressentir ce qu’elle provoque maintenant à son évocation : rien.

Il n’existe pas de pilules miraculeuses contre le désamour. Il faut supporter le deuil avec force.

2.- Se marier avec un amant, c’est comme mettre du sel sur un dessert

La relation avec un amant et la relation avec un amant qui devient un mari sont radicalement différentes. Il faut bien réfléchir pour savoir si l’on est disposé à assumer ces différences.

L’une des questions les plus importantes est : Êtes-vous capable de faire confiance en la fidélité étant donné qu’il a été votre amant et qu’il partage aujourd’hui votre vie ?

3.- Ni avec toi, ni sans toi ? Courez le plus loin possible !

Beaucoup de gens dans le monde se retrouvent dans des relations de couples dans lesquelles l’une des deux personnes vit dans une indécision perpétuelle. Dans ces cas, si l’on veut éviter de souffrir, le mieux est de s’éloigner le plus tôt possible.

4.- Le pouvoir affectif est détenu par celui qui a le moins besoin de l’autre

Il s’agit de vivre les relations d’une manière saine et avec détachement. Il s’agit d’être libre de nous aimer nous-même tout en partageant notre amour avec l’autre personne.

Homme-cherchant-l'amour

5.- Un clou ne permet pas toujours d’en sortir un autre qui est coincé : parfois, les deux restent coincés

Parfois, lorsqu’on termine une relation amoureuse, nous recherchons une autre personne pour remplacer celle qu’on a perdue. Et cela n’est pas une bonne idée. Nous serons malheureux et l’autre personne pourra en souffrir.

Nous devons passer par une phase de deuil, apprendre et profiter de la solitude. Et quand nous nous sentons mieux, nous pouvons commencer à débuter de nouvelles relations avec des gens.

6.- Évitez le sacrifice irrationnel : ne vous oubliez pas pour que votre conjoint soit heureux

Si vous pensez que vous devez passer un sale moment pour que votre conjoint soit heureux, vous avez un problème. Il s’agit souvent d’un problème d’estime de soi et il faut le travailler pour pouvoir avoir des relations saines et heureuses.

7.- Si l’amour ne se voit ni ne se sent, c’est qu’il n’existe pas et ne vous sert à rien

Vous devez vous poser une question : Votre conjoint vous aime-t-il comme vous voudriez qu’il vous aime ?

Si vous ne vous sentez pas bien ou que quelque chose vous inquiète, parlez, communiquez, faites-le savoir car sinon ce partenaire ne vous fera que du mal.

8.- N’idéalisez pas l’être aimé : regardez-le comme il est, crûment et sans anesthésie

Dans la première phase de l’amour, comme nous l’avons dit précédemment, nous avons tendance à idéaliser notre partenaire et à ne pas voir ses défauts.

Mais un amour sain doit être réalité : il faut en voir les défauts et les qualités. 

9.- L’amour n’a pas d’âge, mais les amoureux si

Il est possible de ressentir de l’amour à n’importe quel âge mais quand il y a une grande différence d’âge dans le couple, la relation est plus compliquée car les deux personnes se trouvent à des moments différents de leur vie. Il est conseillé de réfléchir à cet aspect et d’être réaliste sur la situation.

10.- Certaines séparations sont instructives, elles vous permettent de savoir ce que nous ne voulons pas de l’amour

Nous devons aussi apprendre des ruptures : ce que nous ne voulons pas, ce qui ne nous plaît pas, ce qui nous fait du mal.

Il est nécessaire de mettre au point une « sagesse du non », c’est-à-dire que nous ne savons pas toujours ce que nous voulons de l’amour mais nous savons ce que nous ne voulons pas.

Ainsi, il ne s’agit pas de changer de Cupidon mais de changer nous-même pour être capable de nous aimer et d’aimer les autres. 

“Nous disons que l’amour est aveugle et nous représentons Cupidon avec un bandeau sur les yeux. Aveugle oui, car il ne voit rien de tout ce qui n’aime pas »
-Ralph Waldo Emerson-
A découvrir aussi