Quand les enfants rompent leur relation avec leurs parents

30 mai 2019
Pourquoi certains enfants en viennent parfois à prendre leurs distances avec leurs parents ?

Quand les enfants rompent la relation avec leurs parents, ces derniers n’en comprennent pas toujours la raison. Il est évident que personne n’est parfait. Il y a des pères et des mères qui, sans aucun doute, ne méritent pas l’amour de leurs enfants. Tout comme il y a des enfants qui, sans la moindre justification, choisissent de tourner la page, de s’éloigner et de ne laisser qu’un silence douloureux face à une famille déconcertée et abattue.

Il s’agit bien évidemment d’un sujet compliqué. Même si nous ne disposons pas encore de données statistiques sur le nombre de familles avec des parents et des enfants qui se sont éloignés les uns des autres, il faut signaler que, dans la pratique clinique, il s’agit d’un problème très commun. Être père ou mère est difficile, tout comme le fait d’être enfant.

Nous devons aussi souligner un autre facteur. Dans la littérature populaire, il est habituel de retrouver l’image de mères toxiques, de pères autoritaires et de familles dysfonctionnelles qui élèvent des enfants extrêmement malheureux. Cette réalité est indéniable. Elle existe, elle est fréquente.

Il existe malgré tout un point qui est souvent oublié : celui des enfants qui, du jour au lendemain, coupent tout contact avec leurs parents. Qui plus est, il existe des « enfants » adultes qui ont des comportements adverses et usants pour leur famille. Ils peuvent parfois souffrir d’un trouble psychologique, bien sûr, mais ceci ne se produit pas tout le temps. Il s’agit d’une problématique à laquelle de nombreux parents doivent faire face, même lorsqu’ils sont très âgés.

enfants et parents

 

Pourquoi les enfants rompent-ils leur relation avec leurs parents ?

Pour expliquer la raison pour laquelle les enfants brisent leur relation avec leurs parents, nous devons prendre en compte le fait que celle-ci est souvent influencée par le contexte social et culturel. Si nous comparons le modèle anglo-saxon au modèle nippon, nous pouvons par exemple voir à quel point les valeurs culturelles sur la famille diffèrent entre elles. Le contexte a donc une influence, tout comme la personnalité et les dynamiques internes qui se produisent au sein de chaque famille.

Ainsi, des études comme celle publiée dans The Journal of Gerontology par les docteurs Glenn Deane et Glenna Spitz nous signalent quelque chose d’intéressant. La raison pour laquelle les enfants mettent un terme à la relation avec leurs parents n’obéit pas toujours à un seul facteur. Il n’y a pas d’éléments concluants. Bien souvent, les conjoints des enfants ou la relation entre frères et sœurs entrent en jeu.

Nous pouvons cependant partir de deux faits clairs et évidents. Le premier est que cette distance parents-enfants est due à un lien complexe entre les uns et les autres. Le second concerne la personnalité des enfants ou les circonstances qui les entourent. Étudions ces données. 

Le poids d’une éducation et d’un environnement problématiques

Lorsque nous pensons à la raison pour laquelle les enfants brisent leur relation avec leurs parents, nous songeons sans aucun doute au poids d’un passé où l’humiliation, l’absence d’attachement, le manque de soutien, la critique ou l’autoritarisme étaient présents. Ainsi, quand nous parlons avec ces enfants déjà adultes pour comprendre les causes de cette distance et de ce besoin de couper le lien familial, nous retrouvons les raisons suivantes :

  •  Ils sont convaincus que leurs parents (ou l’un d’entre eux) n’a pas agi correctement
  • Les blessures traumatiques qu’ils traînent derrière eux rendent toute réconciliation impossible. Établir une distance est souvent salutaire pour eux
  • Il existe souvent une grande distance entre les valeurs des uns et des autres. Ceci ne constitue pas, en soi, une raison pour établir une rupture totale. Cependant, lorsque les parents ne respectent pas les idées ou le mode de vie de leurs enfants, ou lorsqu’il y a des sanctions, des critiques et des reproches continus, ceux-ci peuvent choisir de s’en aller

Les enfants qui n’aiment pas leurs parents, le silence de l’incompréhension

Il y a des fils et des filles qui, à un moment donné, choisissent de couper le contact avec leurs parents. Ce silence provoque de l’angoisse et de l’incompréhension chez des parents qui n’arrivent pas à accepter cette situation. Cependant, cette décision ne se prend pas du jour au lendemain; on retrouve souvent un long historique de problèmes qui mènent à ce choix. Analysons donc les raisons qui peuvent se cacher derrière cette rupture.

  • Style de personnalité. Certaines personnes avec des comportements problématiques choisissent de couper le lien avec leurs parents. Les données nous disent cependant que cette distance ne reste pas permanente.
  • Problèmes psychologiques ou addictions. Ces dimensions ne doivent jamais être prises à la légère. Les enfants décident parfois de s’en aller de chez eux ou de cesser de parler à leurs parents parce qu’ils consomment certaines substances et/ou souffrent de troubles psychologiques.
  • Ressentiment non résolu. Un autre facteur est celui des événements qui, parfois, marquent une distance entre les membres d’une famille. Les problèmes économiques, les problèmes entre frères et sœurs, les disputes, les malentendus ou le fait de sentir que l’on ne reçoit pas le soutien que l’on espérait peuvent marquer une distance insurmontable.
  • Relations de couple. Il s’agit d’un autre élément important à prendre en compte. Les enfants entament parfois des relations qui obligent à marquer une certaine distance vis-à-vis de la famille. Il s’agit d’un élément habituel dans les relations dépendantes, où un membre finit par contrôler (et isoler) l’autre pour le séparer de son soutien émotionnel.
certains enfants s'éloignent de leurs parents

 

Que pouvons-nous faire lorsque les enfants rompent leur relation avec leurs parents ?

Les raisons pour lesquelles les enfants brisent leur relation avec leurs parents sont, comme nous l’avons vu, très variées. Chaque réalité est unique et chaque famille présente des particularités exceptionnelles. Il existe sûrement des cas où la distance est la meilleure chose à faire et devient même nécessaire pour certaines personnes (surtout si la cohabitation est traumatisante et si l’on retrouve un passé de maltraitance).

Dans tous les cas, une chose est indispensable : la communication. Si un enfant a besoin de s’éloigner du noyau familial, il doit expliquer les raisons qui le conduisent à cette décision. Une telle chose oblige la famille à chercher des solutions, à parvenir à des accords. Ici, il est recommandé de faire appel à des professionnels spécialisés pour recevoir une aide.

Par ailleurs, dans le cas des pères et des mères qui ont des enfants problématiques, il est recommandé de faire preuve de patience. La majorité du temps, les enfants chercheront à reprendre contact avec leur famille. Ce sont malgré tout des réalités très dures qu’il faut savoir comprendre de manière individuelle, en faisant preuve de compréhension et d’empathie.

 

 

  • Ermisch, J. (2008). Adult child-parent relationships. In Changing Relationships (pp. 127–145). Routledge Taylor & Francis Group. https://doi.org/10.4324/9780203884591
  • Lawton, L., Silverstein, M., y Bengtson, V. (2006). Afecto, contacto social y distancia geográfica entre hijos adultos y sus padres. Diario del matrimonio y la familia , 56 (1), 57. https://doi.org/10.2307/352701
  • Treas J. , & Gubernskaya Z . ( 2012 ). Farewell to Moms? Maternal contact for seven countries in 1986 and 2001 . Journal of Marriage and Family , 74 , 297 – 311 . doi: 10.1111/j.1741-3737.2012.00956.x
  • Umberson D . ( 1992 ). Relationships between adult children and their parents: Psychological consequences for both generations . Journal of Marriage and the Family , 54 , 664 – 674 . doi: 10.2307/353252