Quand il s’est réveillé, il était toujours là

30 novembre 2016 dans Curiosités 9 Partagés

Comme dans le conte du dinosaure, il y a des personnes qui, quoi qu’il arrive, sont toujours là.

Ce sont nos étoiles, celles qui marquent le nord lorsque nous ne trouvons plus le chemin. Des personnes à la lumière unique qui nous guident et qui restent à nos côtés même lorsque nous partons.

Elles nous protègent si nous sommes en danger et elles sont toujours prêtes à nous tendre la main quand nous en avons besoin.

Ce sont nos constantes et nous savons que si quelque chose se passe mal, nous pouvons faire appel à elles. 

Mon point d’appui

Tout le monde a besoin de points d’appui où s’agripper lorsqu’il chancelle. Ces points sont nos êtres chers.

C’est la structure qui nous maintient lors des moments de crise et qui nous donne la force de continuer nos exploits.

La force d’une sœur, l’amour inconditionnel d’un conjoint ou le soutien inébranlable d’un ami sont suffisants pour stabiliser les secousses auxquelles nous sommes confrontés.

lune-adieu

Même si nous luttons et que nous nous efforçons à faire face aux difficultés du quotidien, parfois les déceptions nous fragilisent.

Il est inévitable de tomber, mais ces personnes nous permettent de nous relever et d’aller de l’avant de manière plus simple.

Tu peux compter sur moi

Il faut au moins deux personnes pour débuter une relation. Les liens que nous formons avec les personnes que nous aimons sont toujours réciproques.

Il ne s’agit pas d’un chemin qui va dans une seule direction mais plutôt d’une route d’allers et retours.

nounours

Alors, lorsque nous parcourons ce chemin, même si chacun choisit sa propre direction, nous les retrouvons toujours à nos côtés. Et lorsqu’elles tournent leur regard pour nous chercher, nous sommes toujours là.

Car, même si parfois, elles font fausse route, elles se sont promis de se retrouver dès qu’elles en ont besoin.

Pas besoin de mots

Nul besoin de s’emmêler dans des paroles infinies et de « je t’aime » pour expliquer ce que l’on ressent.

Parfois, les mots sont de trop pour faire savoir à l’autre ce qu’il signifie pour nous. Un mot, un geste ou un regard sont suffisants pour se comprendre.

gif-yeux

Si les éclats de rire sont plus forts quand vous êtes ensemble, si vous pouvez détecter chez l’autre un regard de tristesse ou de joie, si seul un geste suffit pour vous comprendre, si lorsque vous vous cherchez, vous vous trouvez toujours, vous pouvez vous considérer chanceux d’être le dinosaure de la fable dont nous avons tous besoin.

A découvrir aussi