Quand commence et se termine l'adolescence ?

Il y a ceux qui disent que l'adolescence ne se termine pas avant la quarantaine. La vérité est que cette période ne peut pas être définie par l'aspect biologique. La maturation a des composantes psychosociales très importantes. Nous les analysons ici.
Quand commence et se termine l'adolescence ?

Dernière mise à jour : 25 juin, 2021

À 10 ans ? A 20 ans ou peut-être 30 ans ? Savoir quand l’adolescence commence et se termine semble être un mystère. À l’époque de nos parents, une personne dans la trentaine avait un travail, une famille et donc un avenir presque assuré. À l’heure actuelle, l’avenir est si incertain que même les cycles de vie sont en crise.

Il y a aussi une évidence : la maturité biologique ne définit pas exclusivement le moment où une personne entre dans l’âge adulte. Les facteurs psychosociaux définissent, dans la plupart des cas, ce passage de l’adolescence à la maturité. Notre société et ses dynamiques complexes prolongent cette étape dans le temps.

Il y a aussi un autre aspect à considérer. Parfois, nous qualifions d’enfantine ou d’irresponsable une génération qui, en raison de facteurs cycliques, ne peut pas fonctionner comme elle le voudrait. La formation académique prolongée et, surtout, la difficulté d’accès au marché du travail, allongent les processus et créent de nouvelles réalités que nous devrions mieux comprendre.

Le début de l'adolescence.

Quand commence et se termine l’adolescence ?

L’adolescence est une phase biologique du développement humain qui, physiquement, est identifiable. Cependant, il n’est pas si facile de déterminer le moment où un adolescent atteint l’âge adulte.

Il serait ainsi utile de préciser ce que signifie réellement “être un adulte”. Un adulte est une personne qui a développé son identité, qui est pleinement responsable de sa vie et qui  fait preuve d’une maîtrise émotionnelle adéquate. Or, nous pouvons constater que, même dans la trentaine, certains n’ont pas développé tous ces points

Certains rapports indiquent qu’au cours des dernières décennies, il y a eu un retard dans l’acquisition des rôles qui définissent traditionnellement l’adulte. Voyons plus en détail ce que nous disent les experts.

Selon des études récentes, l’adolescence commence à 10 ans et se termine à 24 ans

Il semble qu’il y ait un consensus sur le début de l’adolescence : 10 ans. Il y a plusieurs décennies, ce début avait lieu à 14 ans. Cependant, grâce à l’amélioration de la nutrition, l’hypothalamus a commencé à libérer plus tôt les hormones qui favorisent le développement sexuel.

En ce qui concerne la fin de l’adolescence, des organisations comme l’OMS ou l’UNICEF ont convenu il y a de nombreuses années qu’elle avait lieu à l’âge de 19 ans. Or, une étude publiée il y a trois ans dans le magazine The Lancet précise qu’il conviendrait de situer la fin de l’adolescence à 24 ans.

Le Royal Children’s Hospital et le Murdoch Children’s Research Institute de Melbourne (Australie) justifie cela en donnant trois raisons. Ce sont les suivantes :

  • Il y a un retard évident dans l’acquisition des rôles d’adultes.
  • Le contexte social et structurel affecte plus que jamais les adolescents.
  • Les difficultés d’accès au marché du travail et même aux nouvelles technologies et au marketing affectent le développement psychosocial des jeunes.

Les trois étapes clés pour comprendre la variabilité de l’adolescence

Comme on le voit bien, il n’y a pas de consensus sur la fin de l’adolescence. Et cela serait lié au fait que cette étape du développement humain passe par trois phases : tous les jeunes ne se développent pas biologiquement et psychosocialement de la même manière.

  • Début de l’adolescence. De 10 ans à 14-15 ans.
  • Milieu de l’adolescence. De 14 ans à 18-19 ans.
  • La fin de l’adolescence ou posadolescencia. De 18 ans à au-delà de la vingtaine, coïncidant avec les données de The Lancet, c’est-à-dire 24 ans.

La variabilité dans chaque phase dépend de plusieurs facteurs. La nutrition et la maturation psychosociale médiatisée par la société dans laquelle évolue le jeune sont des éléments qui la déterminent.

La fin de l'adolescence.

La maturité dépend-elle vraiment du degré de responsabilité des jeunes ?

Presque sans réfléchir, nous qualifions souvent les adolescents d’immatures. Nous sommes esclaves de la tendance du cerveau à économiser de l’énergie, tendance qui nous pousse à baser des jugements sur de mauvaises informations. Souvent, nous acceptons des conclusions sans les remettre en question, car elles sont en accord avec nos hypothèses de départ :

  • Les zones du cerveau liées au contrôle des impulsions et aux jugements plus rationnels n’atteignent leur plein développement qu’après l’âge de 25 ans.
  • Le contexte familial et social facilite ou ralentit le développement psychosocial de l’enfant et de l’adolescent.
  • Des facteurs tels que la surprotection infantilisent les jeunes, rallongeant encore plus l’adolescence.

Il y a aussi un autre fait incontestable. Nous encourageons nos enfants et adolescents à étudier, à concourir pour être les meilleurs… Mais une fois en âge d’être indépendants, la situation sociale ne répond pas à leurs efforts. Cela ne fait que ralentir leur processus d’évolution : il est de plus en plus difficile d’accéder à l’indépendance et à l’étiquette de “personne mûre”.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ce moment où vous décidez d’aimer votre corps au-delà de sa forme et de son poids
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Ce moment où vous décidez d’aimer votre corps au-delà de sa forme et de son poids


  • Age limits and adolescents. (2003). Paediatrics & child health8(9), 577–578. https://doi.org/10.1093/pch/8.9.577
  • Sawyer SM, Azzopardi PS, Wickremarathne D, Patton GC. The age of adolescence. Lancet Child Adolesc Health. 2018 Mar;2(3):223-228. doi: 10.1016/S2352-4642(18)30022-1. Epub 2018 Jan 30. PMID: 30169257.