Psychopédagogue et psychologue : différences et caractéristiques

· 7 octobre 2017

L’une des questions les plus fréquentes dans les consultations psychologiques est liée aux doutes auxquels les parents font face au moment d’éduquer leurs enfants. La majorité de ces doutes ne requièrent pas de thérapie mais simplement une réponse professionnelle qui soulage l’incertitude des parents. Dans ces cas, nous pouvons voir que beaucoup de parents ne savent pas vers quel-le professionnel-le se tourner, s’ils doivent voir un-e psychologue, un-e pédiatre ou un-e psychopédagogue.

La majorité des parents se rendent normalement, par élimination, chez le/la pédiatre ; or, aller consulter un-e psychologue spécialiste des enfants aurait peut-être plus de sens. D’autres, cependant, se rendent à l’école pour demander de l’aide et voient que le/la psychologue est plus concentré-e sur les problèmes de formation et de développement des enfants. Et, dans les centres qui compteraient sur des professionnel-le-s, on voit également se détacher la figure du/de la psychopédagogue.

Beaucoup de personnes continuent à confondre le travail d’un-e psychologue avec celui d’un-e psychopédagogue. Il est vrai que, sous certains aspects, la ligne de travail qui sépare les deux professions est très fine, mais nous parlons quand même de deux métiers bien différents. Ces deux disciplines se rassemblent encore plus dans le cadre académique, où elles ont l’habitude de travailler coude à coude, en se complétant et en combinant leurs différentes compétences pour résoudre les possibles problèmes dans les processus d’enseignement et d’apprentissage.

Les deux disciplines étudient l’être humain et leur objectif ultime est l’intervention ; c’est de là que viennent les difficultés que nous rencontrons au moment de les différencier. Tout au long de cet article, nous énumérerons les principales différences et similitudes entre ces professions qui ont été si connectées depuis leurs débuts. En fait, dans la composition des deux mots, nous pouvons trouver le même morphème : « psycho ».

La principale différence entre la psychologie et la psychopédagogie réside dans le fait que la psychologie possède une vision plus large qui implique tous les aspects de la vie, tandis que la psychopédagogie prête une attention spécifique au processus d’apprentissage.

« Nous savons tous quelque chose. Nous ignorons tous quelque chose. C’est pour cela que nous apprenons constamment. Le but de l’éducation est de montrer aux gens comment apprendre par eux-mêmes. L’autre concept de l’éducation est un endoctrinement. »

-Noam Chomsky-

engrenages dans une tête

Compétences professionnelles dans les différents domaines de travail

Le psychopédagogue agit sur différents points, comme l’orientation et l’intervention psychopédagogique. Des champs dans lesquels entrent en jeu un ensemble de connaissances, de méthodologies et de principes théoriques qui rendent possible l’exécution d’actions préventives, correctives ou de soutien, à partir de multiples modèles, aires et principes, s’adressant ainsi à divers contextes.

Au sein des diverses aires d’intervention psychopédagogique, on trouve l’orientation dans les processus d’enseignement-apprentissage, qui a centré son attention sur l’acquisition de techniques et de stratégies d’apprentissage et sur le développement de stratégies méta-cognitives et de motivation. Dans cette approche des différents profils des professions, nous allons essayer de clarifier les normes et objectifs différenciés des diverses disciplines (Palacio, López y Nieto, 2006).

En ce qui concerne les compétences professionnelles, le/la psychopédagogue agit en prévenant, détectant et traitant les problèmes liés à l’apprentissage, indépendamment de l’âge qu’a la personne affectée. En outre, il travaille avec des programmes éducatifs et différentes techniques pour faciliter le processus d’enseignement.

De l’autre côté, le/la psychologue est un-e professionnel-le qui s’oriente vers une connaissance plus globale et, en même temps, plus spécifique de la personne. Ses compétences sont très larges, même si nous nous concentrons exclusivement sur le domaine éducatif : iel s’occupe de la gestion des émotions et des pensées, jusqu’à la gestion des relations interpersonnelles.

« Connaissez toutes les théories. Dominez toutes les techniques mais, au moment où cela touche une âme humaine, soyez à peine une autre âme humaine. La rencontre entre deux personnes est comme le contact de deux substances chimiques : s’il y a une réaction, toutes deux se transforment. »

-Carl Jung-

psychologue avec un enfant

Principales différences entre le profil d’un-e psychologue et celui d’un-e psychopédagogue

Les profils professionnels de ces deux disciplines ont des aspects communs mais aussi des différences. Plus concrètement, le travail du/de la psychopédagogue se concentre sur l’apprentissage, les processus sous-jacents et les comportements. Malgré tout, il existe des exceptions avec des expert-e-s dans cette discipline qui travaillent dans des entreprises pour améliorer la qualité de vie des organisations et des employé-e-s.

Le travail du/de la psychopédagogue est aussi étroitement lié à l’intégration, au soutien apporté aux enfants et adolescent-e-s qui auraient des difficultés et au suivi de mineur-e-s qui vivent dans des foyers pleins de tensions.

L’une des tâches abordée par le/la psychologue dans ce domaine est la détection de comportements anormaux ou conflictuels chez les petit-e-s, en établissant le traitement et les normes à suivre pour leur correction. Dans le cas où cela toucherait des aires de la personnalité, on pourra aussi requérir l’appui de médicaments ou un travail conjoint avec un-e psychiatre.

psychologue ou psychopédagogue avec une enfant

Dans le domaine scolaire, la principale fonction du/de la psychopédagogue est l’intervention dans la pratique de l’orientation en se servant de stratégies spécifiques pour atteindre des résultats concrets. Il existe deux modèles basiques dans l’intervention psychopédagogique : le modèle clinique et le modèle de consultation.

Les psychologues, de leur côté, s’occupent d’un plus grand nombre de domaines comme l’affectivité, les étapes évolutives du développement humain, le comportement, la personnalité, la vocation, le travail et les phénomènes sociaux. En revanche, le/la psychopédagogue se spécialise, comme nous l’avons vu, dans les processus d’apprentissage d’une personne tout au long de sa vie.

Si notre problématique est spécifique au domaine éducatif, il vaudrait alors mieux faire appel à l’aide professionnelle d’un-e psychopédagogue ; en revanche, si la problématique s’étend à nos processus psychologiques, il serait plus adéquat d’avoir recours à la figure d’un psychologue.

L’éducation a deux objectifs : éduquer les facultés et éduquer les sensibilités. Si l’une est absente, l’autre manque de sens. »

-Rubem Alves-

mains d'enfants