Problèmes et opportunités

10 avril 2015 dans Psychologie 0 Partagés
Dans notre vie, nous avons tendance à être nostalgique d’un bonheur que nous n’avons, en réalité, jamais éprouvé. Nous sommes nostalgiques d’une vie sans aucun problème, sans douleur, sans contradiction, dans laquelle il y aurait seulement des victoires, des jours paisibles et des rires qui résonnent dans l’éternité.
De temps à autre, nous nous rendons compte que, si nous avons vraiment vécu ces moments, ce n’était que durant de cours instants, lors d’épisodes passagers de notre existence.
Cette vision de la vie parfaite nous amène à anticiper tout problème qui pourrait surgir dans notre vie. D’ailleurs, le mot « problème » a une connotation très négative dans notre esprit, c’est pourquoi nous tentons de l’éviter dès qu’il pointe à l’horizon. Mais, les problèmes de notre existence ne nous apportent-t-ils que du négatif ? 

L’apprentissage

Vous vous rappelez certainement de vos cours d’arithmétique. Votre maître d’école vous donnait souvent un type d’exercices à faire, qui portait le nom de « problèmes ». Vous n’avez pas oublié ces calculs farfelus pour savoir à quelle heure serait remplie une baignoire de 20 litres, si le robinet coulait à telle vitesse, etc. Si vous appliquiez la logique que l’on vous avait enseigné, la réponse venait naturellement. C’est la même chose dans la vie de tous les jours.

Que nous le voulions ou non, nous apprenons à travers nos problèmes. Pas nos problèmes d’arithmétique, mais ceux qui surviennent dans notre vie, du type : « J’ai encore envie de dormir, je ne veux pas me lever mais je suis obligé de le faire ! ».

Des conflits surviennent tout au long de nos journées, des plus petits et des plus grands que celui que nous venons d’évoquer, et cela se poursuit durant toute notre existence. Il ne s’agit pas, comme en mathématiques, d’appliquer une formule toute faite pour s’en sortir, mais bien de choisir le meilleur chemin possible en fonction de nos aptitudes.

Il n’y a pas de formule magique, c’est pour cela que chaque problème contient un processus d’apprentissage implicite. Nous ne sommes pas les mêmes avant et après avoir solutionné un conflit, car nous avons dû nous confronter à nous-même pour trouver la solution.

Les problèmes nous obligent à nous demander ce que nous souhaitons réellement, et quelle est la direction que nous voulons prendre dans notre vie. Loin d’être des choses négatives, les problèmes sont des professeurs de notre existence, qui nous invitent à l’apprentissage.

La perspective

Le problème est le point exact sur lequel s’exercent les pressions de plusieurs forces opposées. Vous pouvez le voir comme quelque chose de dérangeant, ou alors, vous pouvez adopter une perspective ouverte, et penser que cela vous permet de voir une contradiction dont vous ne vous étiez pas rendu compte.

Votre perspective peut être d’occulter ou de refouler le problème, en pensant pouvoir l’éliminer. Mais, il ne tardera pas à réapparaître dans votre vie, apportant de plus graves conséquences.

Le véritable problème n’est peut-être pas la situation de conflit en elle-même, mais simplement la manière dont on la perçoit et dont on la traite. Certains d’entre nous parviennent à retourner la situation, et à faire d’un problème, un succès.

C’est le cas notamment de Démosthène, l’un des plus grands orateurs de la Grèce Antique, qui avait des troubles du langage lorsqu’il était enfant, et qui travaillât jusqu’à l’épuisement pour parvenir à maîtriser parfaitement l’art oratoire.

A découvrir aussi