Votre pouvoir mental est un trésor : protégez-le

Votre pouvoir mental est un trésor : protégez-le

Le pouvoir mental réside dans le cerveau et celui-ci, comme tous les autres organes de notre corps, exige qu’on prenne soin de lui pour ne pas se détériorer. Sans oublier, comme circonstance aggravante, qu’il s’agit du véritable «centre d’opérations» de la pensée et que celle-ci, à son tour, a une influence sur tout le corps. Prendre soin du cerveau signifie donc également préserver la santé physique et mentale.


« La pensée complexe requiert des efforts et, au moment de choisir entre deux chemins, notre cerveau opte normalement pour le plus simple. L’effort mental suppose un coût et le cerveau tend à l’économiser »

-Daniel Kahneman-


Bien que le cerveau soit l’organe fondamental, en vérité la science connaît peu de choses sur lui. Cependant, elle a déjà amassé suffisamment d’informations pour préciser certaines de ces actions qui aident à préserver cet organe et, par la même occasion, votre pouvoir mental. Nous vous détaillons par la suite 5 activités pour protéger le plus grand trésor de votre corps.

Pour conserver votre pouvoir mental, faites attention aux oreilles

Il a été prouvé que l’audition est étroitement liée aux aptitudes mentales. Une recherche menée au Royaume-Uni a pu établir que la perte d’audition entraîne un processus de diminution de la matière grise dans le cerveau. Cela se traduit par une réduction des capacités cognitives.

escuchar

Prendre soin de vos oreilles signifie donc protéger votre capacité mentale. Vous devez savoir que seulement 15 secondes d’une musique stridente résonnant à un volume extrêmement élevé peut vous causer des dommages auditifs. L’usage d’un sèche-cheveux pendant 15 minutes par jour affecte aussi des petites cellules qui contribuent à la capture des sons.

Ayez confiance en vos propres aptitudes

Cela nous est tous déjà arrivé : nous entrons dans une pièce et c’est le blanc total. La raison pour laquelle nous sommes venu-e-s là disparaît de notre conscience. Ou, soudainement, nous oublions une tâche importante ou le mot adéquat nous reste sur le bout de la langue. Cela peut arriver à n’importe quel âge et pour diverses raisons. Le mauvais côté est que beaucoup de gens commencent à voir ces symptômes comme un avertissement sur leur pouvoir mental qui se détériore.

C’est pour cela que plusieurs personnes commencent à adopter des «béquilles» ou des «aides» pour cette supposée déficience. Elles emportent avec elles un petit carnet où elles annotent tout pour ne rien oublier ou évitent de s’exposer à des situations qui mettent à l’épreuve leurs aptitudes cognitives. Tout cela, au lieu d’aider, peut porter préjudice. Le mieux est d’être toujours exigeant-e avec soi-même, de croire en ce que l’on a et, si c’est nécessaire, de faire des exercices de mémoire pour améliorer cette fonction.

Surveillez votre alimentation et votre poids

Les graisses et les sucres sont les ennemis de votre capacité mentale. Les premières, parce qu’elles augmentent le niveau de cholestérol et, avec cela, le flux de sang vers le cerveau. Les seconds parce qu’ils peuvent altérer la production d’insuline et contribuer à la formation de dangereuses plaques dans le cerveau. En plus, l’obésité en elle-même ralentit toutes les fonctions du corps.

caminar-pies-y-plumas

Il ne s’agit pas d’avoir une obsession pour ce qu’on appelle une «alimentation saine». Il est bon de s’accorder des petits plaisirs de temps en temps, mais l’idée est en général de maintenir un régime bas en sucres et en graisses. Dans une étude menée aux Etats-Unis, on a établi qu’une personne avec un régime méditerranéen a un pouvoir mental équivalent à celui de quelqu’un ayant 7 ans de moins.

Être en contact avec les gens : une clé pour préserver le pouvoir mental

Les personnes qui restent actives socialement ont 70% moins de probabilités de souffrir d’une détérioration cognitive. Cela est dû au fait que nous autres êtres humains sommes sociables par nature et avons tout le temps besoin des autres pour qu’ils nous stimulent, nous présentent des défis, nous obligent à voir d’autres points de vue ou à surmonter les vicissitudes des relations humaines.

Si vous voulez protéger et conserver votre pouvoir mental, il n’y a donc rien de mieux qu’ouvrir des espaces de conversation avec d’autres personnes, d’aller à une fête quand vous le pouvez et de ne pas vous isoler. Ceci, en plus d’être un moyen de prendre soin de votre cerveau, est également source de satisfaction.

Transformez l’exercice quotidien en habitude

Nous pourrions remplir un livre entier en écrivant la liste des bénéfices que l’exercice a sur la santé. En vérité, ils sont innombrables. Il ne s’agit pas de devenir un-e sportif-ve de haut niveau, encore moins nuit et jour. Ce qui est important, c’est d’adopter une routine d’exercice physique et de la suivre jour après jour.

poder-mente

L’exercice physique améliore votre état d’esprit, vous permet d’oxygéner tout votre corps et est l’un des grands aliments pour votre cerveau. L’activité physique améliore les capacités cognitives, c’est un fait : les enfants qui se rendent à l’école à pied ont des meilleurs résultats. Les personnes âgées qui font une promenade quotidienne vivent moins rapidement les conséquences du passage du temps. Vous pouvez commencer avec une routine tranquille puis être de plus en plus exigeant-e avec vous-même.

Par: Elodie B.