"Pourquoi m'as-tu quitté ?" : le deuil confus

Un deuil confus a tendance à rendre plus compliqué le processus d'acceptation de la réalité et de passage à autre chose. Bien que l'idéal soit que la personne qui rompt la relation en explique les raisons, dans la réalité, ce n'est pas toujours le cas.
"Pourquoi m'as-tu quitté ?" : le deuil confus

Dernière mise à jour : 28 mars, 2021

De nombreuses ruptures se produisent sans explication de fond, et parfois même sans explication de forme. Il est possible que celui qui rompt ne veuille pas blesser l’autre personne ou qu’il ait simplement peur de sa réaction. Cela laisse des doutes qui mènent souvent à un deuil confus.

Pour le meilleur ou pour le pire, les relations ne sont pas symétriques. Ni l’un ni l’autre ne ressentent la même chose, et dans de nombreux cas, les changements vont dans le même sens.

Il est relativement fréquent qu’un partenaire veuille rompre, mais pas l’autre. Cela provoque évidemment une douleur chez les deux, mais elle est plus intense chez celui qui voit ses désirs contredits.

À cette douleur s’ajoute souvent une difficulté supplémentaire : celui qui part ne sait pas ou ne veut pas dire pourquoi il part. Cela peut rendre l’adaptation à l’autre plus compliquée, car à la tristesse de la perte s’ajoute une question sans réponse : “Pourquoi m’as-tu quitté ?”. C’est ce qui donne lieu à un chagrin déroutant.

“Dire que vous pouvez aimer une personne toute votre vie, c’est comme si vous prétendiez qu’une bougie continuera à brûler aussi longtemps que vous vivrez.”

-Léon Tolstoï-

Un couple qui se sépare.

Vous le voyez rarement venir

Le plus souvent, la personne qui est quittée est très surprise de la situation. Presque personne ne le voit venir, parfois parce que le principal concerné refuse de le voir, mais plus souvent parce qu’il y a une détérioration de la communication dans le couple et une certaine insensibilité à la relation.

Il existe également des cas où l’autre personne cache délibérément ses intentions jusqu’à ce qu’elle pense que le moment est venu. Cela arrive très souvent en cas d’infidélité.

De même, il existe des cas où la personne qui ne prend pas la décision est trop dépendante ou très contrôlante et où l’autre choisit davantage de “s’échapper” que de mettre fin à la situation. La peur des réactions à leur décision les conduit à cacher leurs intentions jusqu’à ce qu’elles soient déjà un fait.

Ce qui est commun à tous ces cas, c’est qu’un partenaire n’est pas prêt à rompre, mais que l’autre l’est. En général, il n’a pas eu le temps de se préparer. Pas toujours, mais souvent, ce qui suit est un deuil confus, c’est-à-dire un processus d’acceptation de la situation qui est marqué par le doute.

Le deuil confus

Le deuil confus se caractérise par une dose de stupeur plus forte. Dès le début, la personne est marquée par ce “je ne peux pas y croire”. Elle adopte une attitude de déni face aux faits, qui la protège en même temps de manière équivoque de la souffrance.

Dès lors, le “pourquoi m’as-tu quitté” devient obsessionnel. La question se pose en permanence et c’est alors que beaucoup espionnent leur ex.

Il y a aussi le cas de ceux qui ont une extrême difficulté à assimiler les faits et qui tombent alors dans des comportements insistants pour ne pas lâcher leur ex-partenaire. Encore et encore, ils cherchent cette personne pour répondre au doute qui les empêche d’avancer.

Zoom sur le visage d'une femme triste.

Pourquoi m’as-tu quitté ?

La plupart du temps, il n’est pas pertinent d’aller chercher cette réponse. Si l’autre personne ne s’est pas expliquée à temps, elle ne le fera probablement jamais. Il ou elle a peut-être honte de son égoïsme ou de sa fourberie. Peut-être se sent-il vulnérable et ne veut-il pas que la culpabilité le fasse reculer.

Il est également possible qu’il n’y ait pas de raison particulière, ou s’il y en a une, elle n’est pas très présentable : “Je m’ennuyais”. L’autre n’est donc généralement pas un bon appui lorsqu’il s’agit de résoudre un deuil confus. Les raisons les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Un autre amour. La raison la plus fréquente de la rupture est le fait d’être tombé amoureux de quelqu’un d’autre. Il est fort probable que le partenaire qui quitte le nie.
  • L’ennui. La relation devient routinière et l’un des membres du couple ne peut plus tolérer la stagnation. On avoue rarement que son couple ne génère plus aucune motivation.
  • L’épuisement émotionnel. Se disputer trop souvent ou devoir construire des ponts pour combler des différences trop importantes peut être épuisant. Il peut y avoir de l’amour, mais la fatigue est plus forte.
  • Les crises majeures. Le décès d’un être cher, une faillite ou une crise de la vie provoquent parfois le désir de tourner la page et de repartir à zéro.
  • Les changements existentiels. Un changement personnel, une nouvelle religion, un nouvel intérêt peuvent faire que la relation n’a plus de sens dans ce nouveau contexte.
  • La désillusion. Cela arrive lorsque les projets initiaux ne se réalisent pas, lorsque la foi en un avenir ensemble s’épuise parce que trop de déceptions se sont accumulées en cours de route.

Dans tout deuil, il y a des questions qui restent sans réponse. Dans un deuil confus, il est peut-être plus important de regarder en soi, car il existe des réponses plus pertinentes que celles de ceux qui nous ont quittés.

It might interest you...
L’intervention sociale dans les étapes du deuil
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
L’intervention sociale dans les étapes du deuil

Connaissez-vous les différentes étapes du deuil, et savez-vous comment une intervention sociale peut aider les personnes endeuillées ?



  • Montoya, P. (2013). Duelo. Archipielago. Revista cultural de nuestra América, 11(41).