Pourquoi la tristesse dure-t-elle plus longtemps ?

Il y a des moments où la tristesse semble tout envahir. On peut passer des semaines, voire des mois, à ressentir sa présence et bien sûr ses effets. Pourquoi cette émotion dure-t-elle si longtemps ?
Pourquoi la tristesse dure-t-elle plus longtemps ?

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2021

Pourquoi la tristesse dure-t-elle plus longtemps que les autres émotions ? Quand elle apparaît, elle s’installe dans notre esprit comme le pire des compagnons. Elle nous fait voir tout en gris, nous invitant à nous cacher pendant des jours ou des semaines dans la coquille de notre introspection.

Comme le dit Antoine de Saint-Exupéry, la tristesse est une vibration qui lorsqu’elle sonne nous rappelle que nous sommes vivants. Peu d’émotions peuvent être un exemple aussi évident de ce à quoi ressemble souvent l’existence. Nous devons souvent faire face à la déception, aux pertes, aux regrets et à l’écho de ces choses qui ne reviendront jamais.

Il n’est pas facile de de la mettre de côté comme quelqu’un qui garde un cadeau qu’il n’aime pas dans un tiroir. La tristesse dure beaucoup plus longtemps que d’autres émotions comme la surprise, la joie, l’ennui, le dégoût ou même la colère. Cependant, le fait qu’il en soit ainsi a un but. Approfondissons le sujet.

L'émotion de la tristesse.

Les raisons pour lesquelles la tristesse dure plus longtemps

La tristesse, comme beaucoup d’émotions, a une mauvaise réputation. Nous ne savons pas quoi en faire lorsque nous en faisons l’expérience.

Nous voulons nous débarrasser de sa présence comme s’il s’agissait du pire des ennemis. Et lorsque quelqu’un perçoit notre découragement et notre expression abattue, il n’hésitera sans doute pas à dire ces mots malavisés : “Remonte-toi le moral, ça ne vaut pas la peine d’être comme ça, la vie est courte.”

Nous continuons à associer cette émotion à la faiblesse et c’est peut-être pourquoi nous continuons à gérer cet état de manière si imprudente. Paul Ekman, un psychologue pionnier dans l’étude des émotions, nous fait remarquer que notre univers psychologique serait bien meilleur si nous comprenions beaucoup plus nos états psychophysiologiques.

Comme ce psychologue l’explique, par exemple,  dans Knowing Our Emotions, écrit avec Daniel Goleman, la tristesse dure plus longtemps que les autres émotions en raison d’un fait très spécifique : elle est composée de nombreuses autres émotions. Autrement dit, nous sommes confrontés à une émotion qui ne vient jamais seule ; La rage, la colère et même la peur y vivent.

Démêler la tristesse, “savoir de quoi elle est faite” nous aiderait à mieux la comprendre et donc à la surmonter. Mais il y a encore d’autres facteurs qui expliquent pourquoi cet état émotionnel est plus persistant que d’autres.

La tristesse est proportionnelle à l’événement qui la provoque et à la façon dont nous l’interprétons

Vous êtes dans une relation depuis cinq ans pour laquelle vous avez tout donné. Vous avez fait un effort pour que les choses fonctionnent, cependant, à la fin, vous l’assumez : il vaut mieux quitter cette personne. Après tant de combats pour cet amour, vous ressentez maintenant une tristesse infinie. Et cet état vous accompagnera pendant des mois, voire des années.

Une autre personne, dans les mêmes circonstances, ressentira peut-être un soulagement. La tristesse dure plus longtemps que les autres émotions, car les éléments déclencheurs sont plus importants : ce sont des événements traumatisants. Cependant, c’est la manière dont cette expérience est interprétée qui a un grand impact sur notre état émotionnel.

En plus de la façon dont nous filtrons un fait, notre capacité d’adaptation a également une influence. Certaines personnes ont une approche plus résiliente face à l’adversité. D’autres, au contraire, se laissent abattre et le malaise dure alors dans le temps.

Le danger de la rumination : quand les pensées nourrissent ce sentiment

L’Université de Louvain a mené une étude pour approfondir la compréhension des émotions. Le but de la recherche était de savoir combien de temps durent en moyenne les réalités psychophysiologiques comme la joie, la peur, la honte…

  • Cette étude a mis en évidence que la plupart des émotions telles que la peur, la surprise, l’ennui ou le dégoût étaient très brèves. En revanche, la tristesse, elle, dure longtemps.
  • Qu’est-ce qui fait que la tristesse s’installe pendant des semaines ou des mois dans nos vies ? La réponse se trouve dans nos schémas de pensée.
  • Les ruminations mentales sur le stimulus ayant déclenché cet état rendent difficile sa disparition. Ressasser l’événement à l’origine de notre déception, de notre perte ou de notre souffrance fait durer la tristesse ; cela l’intensifie même.
La résistance à la tristesse.

Si la tristesse dure plus longtemps, c’est parce que nous faisons preuve de résistance

L’une des raisons pour lesquelles la tristesse dure plus longtemps que les autres émotions est notre résistance. Refuser d’accepter l’émotion ressentie rend sa gestion difficile.

La santé, c’est aussi valider chaque émotion et comprendre que dans des situations anormales, les émotions compliquées sont normales. Les comprendre, les accepter et savoir les gérer nous permet de mieux traverser l’adversité.

Par conséquent, il est temps de reformuler nombre de ces mythes qui nous ont été inculqués. Fort n’est pas celui qui résiste et qui peut tout. Brave est celui qui se laisse tomber pour se ressaisir, qui pleure pour être soulagé, qui se réfugie dans son intérieur pour prendre de meilleures décisions.

Résister et prétendre que tout va bien rend la plaie plus grosse et la tristesse plus durable. Comme l’a dit Antonio Damasio, les gens ne sont pas des êtres rationnels qui deviennent émotifs, nous sommes des créatures émotionnelles qui raisonnent. Être habile en conscience émotionnelle nous permet d’avoir une vie plus satisfaite et plus saine.

It might interest you...
Quels sont les différents types de stress ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Quels sont les différents types de stress ?

Connaissez-vous les différents types de stress ? Les connaître vous permettra de créer des stratégies efficaces pour les affronter.



  • Philippe Verduyn, Saskia Lavrijsen. Which emotions last longest and why: The role of event importance and rumination. Motivation and Emotion, 2014; DOI: 10.1007/s11031-014-9445-y