Pourquoi est-il nécessaire de dormir ?

3 juin 2018 dans Habitudes saines 0 Partagés
femme endormie

En général, dormir semble être nécessaire pour le fonctionnement humain. Le corps a besoin d’une période de repos et de relaxation afin de se revitaliser.

Cependant, divers arguments suggèrent que cette explication n’est pas complète. Par exemple, la majorité des gens dorment entre huit et neuf heures par nuit. Or, il existe une grande variabilité entre les personnes. Certaines n’ont besoin que de trois heures de sommeil.

Les conditions de sommeil varient aussi au cours de la vie d’une personne. Au fur et à mesure que les gens vieillissent, ils ont besoin d’une plus faible quantité de sommeil.

Si celui-ci a pour fonction de restaurer le corps, il est difficile de comprendre pourquoi les personnes âgées ont besoin d’une plus petite quantité de sommeil que les plus jeunes.

Par ailleurs, les personnes qui ont participé à des expériences de privation de sommeil n’ont pas montré d’effets durables. Ces expériences consistent à les maintenir éveillées pendant des périodes qui vont jusqu’à 200 heures sans sommeil.

Les personnes soumises à ces expériences ressentent de la fatigue, un manque de concentration, une irritabilité, une diminution de la créativité et ont tendance à avoir les mains qui tremblent tandis qu’on les maintient éveillées. Malgré tout, quand on leur permet de dormir, elles retournent rapidement à leur état normal.

femme en train de dormir

Dormir est un besoin biologique

Le sommeil est un besoin biologique qui permet de rétablir les fonctions physiques et psychologiques essentielles à un bon rendement. Le sommeil et la veille sont des fonctions cérébrales et sont sujettes aux altérations du système nerveux.

Au cours du sommeil se produisent des changements hormonaux, biochimiques, métaboliques et de température. Tous ces changements sont nécessaires au bon fonctionnement de l’être humain au cours de la journée.

Les chercheurs ont découvert que le sommeil est vital pour que nous puissions apprendre. Il est intimement lié à la carte du temps de la nature et a une transcendance critique pour la santé. Cependant, on ne sait pas encore exactement quelle est sa fonction.

Les recherches les plus acceptées lient le sommeil à la réparation de tissus corporels et à la conservation et récupération d’énergie. Par ailleurs, elles le rattachent à la consolidation et au maintien de la mémoire. En dormant, notre cerveau “se répare”. C’est comme si nous l’amenions au garage.

Pourquoi dormons-nous ?

Il existe deux mécanismes ou processus qui sont responsables du sommeil. Le processus “S” est déterminé par l’histoire préalable de sommeil et de veille de la personne. Il se manifeste par une plus grande propension à dormir après une privation de sommeil. C’est un peu comme l’accumulation d’une dette.

Le processus “C” est contrôlé par l’horloge biologique endogène et est indépendante de l’histoire de veille et de sommeil. Nous avons tendance à dormir au cours de la phase de la chute de la température corporelle. Ceci constitue la première partie de la nuit. Nous nous réveillons ensuite quand la température augmente (seconde partie de la nuit).

homme en train de dormir

Que se passe-t-il quand nous ne dormons pas ?

La veille, le sommeil lent et le sommeil rapide doivent se dérouler de façon harmonieuse pour assurer le bon état de santé d’une personne. L’impact de la privation de sommeil est puissant. Il n’a pas que des répercussions sur le plan physique : il touche aussi le domaine psychologique.

Voici certains effets de la privation de sommeil :

  • Altérations de la mémoire
  • Irritabilité
  • Anxiété
  • Dépression
  • Symptômes similaires au déficit d’attention
  • Système immunitaire détérioré
  • Diminution de la capacité à réagir à temps et avec précision
  • Coordination manuelle pauvre
  • Tremblements
  • Risque d’obésité
  • Augmentation de la variabilité du rythme cardiaque
  • Risque d’infarctus
  • Altérations neurologiques
  • Crises d’épilepsie

Comme nous le voyons, dormir semble nécessaire. Du moins, il est clair que si nous ne le faisons pas, nous rencontrerons de nombreux problèmes.

Les effets bénéfiques du sommeil

En plus d’être un grand plaisir pour de nombreuses personnes, bien dormir a des effets positifs sur notre organisme. Certains spécialistes considèrent qu’il y a six effets bénéfiques.

  • Dormir améliore la mémoire. Selon différentes recherches, faire une sieste de 90 minutes aide à fixer les souvenirs et l’habileté.
  • En dormant, nous protégeons notre cœur. Les personnes qui dorment peu ou mal ont trois fois plus de possibilités de souffrir d’une insuffisance cardiaque.
  • La dépression peut se réduire en dormant. Quand nous dormons, nous nous relaxons. Cela facilite la production de sérotonine, qui lutte contre les effets de l’hormone du stress. Par conséquent, cela nous aide à être plus heureux.
  • Nous sommes en meilleure santéLe temps de sommeil sert à régénérer notre système immunitaire. De cette façon, nous pouvons lutter contre les toxines et vaincre les infections.
  • Dormir aide à perdre du poids. Le manque de sommeil fait que les adipocytes ou cellules grasses libèrent moins de leptine, l’hormone qui supprime l’appétit.
  • Nous améliorons notre créativité. Si le cerveau est reposé, la mémoire fonctionne à la perfection. Notre capacité imaginative est donc plus grande, ce qui facilite la créativité.

femme en train de dormir

Il est donc évident que les bénéfices du sommeil (surtout s’il est de qualité) sont nombreux et importants. Par ailleurs, le manque de sommeil entraîne des conséquences négatives qui, à la longue, peuvent être extrêmement nocives.

A découvrir aussi