Pourquoi est-ce que je souffre d'anxiété la nuit ?

18 novembre, 2020
Si vous souffrez d'anxiété, il est probable que les symptômes s'aggravent pendant la nuit. Nous vous expliquons ici pourquoi et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Vous souffrez d’anxiété la nuit ? L’anxiété est un trouble qui affecte de nombreuses personnes. Ses causes et manifestations peuvent en outre être très diverses.

Certaines personnes ressentent davantage d’anxiété le matin ou tout au long de la journée. Il est néanmoins fréquent que ceux qui souffrent d’anxiété la nuit en souffrent également pendant la journée, devenant plus aiguë à l’approche du crépuscule.

L’esprit a tendance à ruminer les pensées, provoquant ainsi une accumulation de tension. L’anxiété finit alors souvent par faire obstacle au repos. Conséquence de cela : la personne devient plus anxieuse pendant la journée et se retrouve coincée dans un cercle vicieux nocif.

Les symptômes de l'anxiété s'aggravent pendant la nuit.

L’anxiété

Le terme « anxiété » désigne un symptôme, un trait de personnalité ou un trouble. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un mécanisme naturel qui nous aide à nous adapter, nous mettant en alerte face à une éventuelle menace. Cela nous permet donc de nous concentrer et de faire face aux obstacles que nous rencontrons dans la vie.

Dans le cas de l’anxiété non adaptative, nous ressentons cette dernière de manière disproportionnée par rapport à la menace réelle que représente le stimulus. En d’autres termes, il n’est pas pareil de la ressentir face à un lion au milieu de la jungle – anxiété adaptative – que dans la vie quotidienne car nous nous sentons submergé – anxiété non adaptative.

Par ailleurs, l’anxiété provoque une altération du fonctionnement psychologique et physiologique lorsqu’elle est récurrente. Elle peut donc avoir des conséquences graves sur la santé. Ses principaux symptômes sont les suivants :

  • nervosité
  • tension musculaire
  • peur
  • augmentation du rythme cardiaque
  • hyperventilation
  • transpiration
  • tremblements
  • étourdissements
  • fatigue

Au niveau cognitif et comportemental, apparaissent également des difficultés de concentration et de contrôle des préoccupations, des problèmes de sommeil ainsi que le besoin d’éviter la situation stressante. De nombreux facteurs font augmenter le niveau d’anxiété à la fin de la journée :

  • De nombreuses personnes éprouvent de l’anxiété en raison du stress qu’elles ressentent dans un ou plusieurs domaines de leur vie (personnel ou professionnel). Elles continuent alors à penser en fin de journée aux facteurs de stress rencontrés au cours de la journée. C’est pourquoi l’anxiété augmente la nuit.
  • Nous tendons à être moins occupé la nuit. Cela donne à l’esprit le temps de réfléchir davantage à tout ce qui nous concerne. Pendant la journée, en revanche, les tâches que nous devons accomplir nous éloignent des pensées négatives.
  • L’anxiété fonctionne beaucoup par association. Il suffit que nous ayons souffert d’anxiété pendant une ou deux nuits pour que, le moment venu, nous ayons peur ou craignons que cela se reproduise. Cela augmente malheureusement les probabilités qu’une situation se reproduise.
  • Certaines personnes ressentent des douleurs physiques ou d’autres gênes la nuit. Cela, combiné au manque de stimili distractifs, les incite à les interpréter comme négatives. L’anxiété et les difficultés à trouver le sommeil se renforcent.
L'anxiété s'aggrave la nuit.

Comment éviter l’anxiété la nuit ?

Comme pour tout autre type d’anxiété, l‘essentiel est de reconnaître que vous avez un problème et de maintenir une attitude orientée vers le changement. Il est assez facile, avec des efforts et les bons outils, de surmonter l’anxiété.

La meilleure option est néanmoins de faire appel à un psychologue professionnel. Et ce, notamment si vous ignorez les directives à suivre ou si vous avez besoin d’une aide extérieure pour y remédier.

Vous souhaitez peut-être essayer de l’atténuer par vous-même avant de recourir à l’aide d’un professionnel. Il vous faudra faire preuve de motivation et de persévérance. Voici quelques conseils qui vous permettront d’atténuer considérablement l’anxiété la nuit :

  • Faire de l’exercice. L’exercice apporte de nombreux bienfaits psychologiques et mentaux. Il améliore notamment l’humeur, car il aide à libérer des neurotransmetteurs tels que la sérotonine. Il réduit par ailleurs la présence de cortisol, l’hormone du stress. Il convient alors de faire du sport le matin ou tôt l’après-midi.
  • Prendre soin de son alimentation. Toute habitude saine nous aide à nous sentir mieux. Bien manger est l’une d’entre elles. En ce sens, les repas avec lesquels nous commençons et finissons la journée sont particulièrement importants.
  • Contrôler la consommation de stimulants. La consommation de café, de théine ou de nicotine altère le système physiologique en augmentant la fréquence cardiaque et les cycles de sommeil. Nous déconseillons donc aux personnes qui souffrent d’anxiété la nuit d’en consommer, notamment le soir ou la nuit.
  • Avoir un horaire de sommeil fixe. L’anxiété la nuit favorise un cercle vicieux qui est aggravé par l’incapacité de dormir. Il est donc important de maintenir une bonne routine de sommeil.
  • Hygiène du sommeil. Cela consiste à maintenir la pièce propre et confortable, à ne l’utiliser que pour dormir et se reposer, et à suivre un rituel avant de dormir. Tout cela favorise un bon sommeil.
    • C’est pourquoi nous recommandons également de ne pas utiliser des appareils électroniques avant d’aller dormir. Les écrans de ces appareils modifient le taux de cortisol, générant ainsi davantage de stress et d’insomnies.

L’anxiété la nuit peut être très angoissante et problématique. Néanmoins, suivre ces bons conseils et demander une aide professionnelle peuvent permettre de résoudre le problème rapidement. L’essentiel est d’être conscient du problème et de prendre soin de soi.