Personnes handicapées: pour un avenir plus inclusif

30 mai, 2020
Une personne handicapée n'a pas besoin de votre compassion, ce dont elle a besoin, c'est de l'inclusion. Ce que cette personne attend de la société, ce sont des ressources, des moyens pour mener à bien ses activités, se sentir compétent, et pour pouvoir mener une vie pleine d'égalité et de bonheur.
 

Les personnes handicapées constituent la plus grande « minorité » de notre société. Selon l’OMS, environ 15% de la population mondiale connait des limites qui entravent le bon fonctionnement de la vie quotidienne.

De même, ce large groupe exige avant tout un changement de perception et une vision plus réelle de ce qu’ils sont, pour qu’ils puissent construire un avenir plus inclusif entre tous.

Lorsque nous parlons de ces personnes remarquables de notre société, il est courant que des termes comme « handicapés » apparaissent presque instantanément. Les mots comptent, car le langage donne de la visibilité et définit les événements réels qui se produisent autour de nous.

Ainsi, il est toujours conseillé de parler simplement de personnes handicapées. De cette façon, nous évitons la connotation négative du « manque de capacités ».

Ces termes sont liés à cette réalité sociale. Avec eux, nous désignons un groupe de personnes qui, en raison d’un problème particulier, ont des fonctionnalités limitées.

Cependant, grâce à diverses ressources, telles que des aides techniques ou d’autres solutions, leurs limites ne sont plus aussi importantes. De plus, parfois, ce handicap existe dans un environnement non ajusté, qui ne sait pas répondre aux besoins, et dans une société qui ne facilite pas toujours ce concept pourtant indispensable : l’inclusion.

« Le seul handicap est la mauvaise attitude. »

-Scott Hamilton-

Soutenir les personnes handicapées
 

Les personnes handicapées : elles ne sont pas différentes, ce sont des personnes ayant des besoins spécifiques

Chaque année, le 3 décembre, la journée des personnes handicapées est célébrée dans le but de promouvoir les droits et le bien-être de ce groupe de personnes. Il est essentiel, notamment, que des ressources adéquates soient fournies à chaque homme, chaque femme et chaque enfant en situation de vulnérabilité. L’attention est la première étape. Cependant, d’autres aspects demandent encore beaucoup de travail.

Par exemple, à l’heure actuelle, les personnes handicapées ne disposent pas de beaucoup de visibilité dans nos sphères publiques. Dans le monde de la culture, des affaires ou de la politique, les noms qui appartiennent à ce groupe ne sont pas nombreux. Il pourrait être bénéfique de compter des leaders, des réalisateurs, des acteurs et des artistes handicapés.

Des personnages comme Stephen Hawking nous viennent à l’esprit, qui, malgré la SLA (sclérose latérale amyotrophique) a pu progresser dans sa carrière pour devenir une figure de renom dans son domaine. Nous devons donner davantage de moyens à ces personnes pour créer un avenir plus inclusif et égalitaire, sans pour autant négliger les pays du tiers monde.

D’un autre côté, le rapport mondial de l’OMS souligne divers aspects sur lesquels nous devrions réfléchir, liés à la situation actuelle des personnes handicapées. Découvrons-les :

Données sur les personnes handicapées

 
  • Plus d’un milliard de personnes vivent avec un handicap. Elles sont donc la plus grande « minorité » de notre société
  • Les problèmes de handicap ont un impact plus important sur les personnes sans ressources
  • Les soins médicaux reçus ne sont pas toujours les plus appropriés.
  • Elles courent un plus grand risque de subir des sévices physiques et psychologiques
  • Les enfants handicapés continuent de présenter une plus grande vulnérabilité que les enfants sans problèmes physiques, intellectuels ou de développement
  • Avoir un certain type de handicap signifie avoir moins de possibilités d’emploi
  • Quelque chose d’aussi fondamental que le fait de recevoir des ressources, de se réadapter et de recevoir un soutien social et médical change complètement la vie des personnes handicapées
  • Ce groupe éprouve des difficultés à s’intégrer dans sa communauté et à participer aux activités quotidiennes

Que faut-il mettre en oeuvre pour promouvoir une inclusion réelle et efficace des personnes handicapées ?

Une personne handicapée n’est pas une personne qui manque de capacités. C’est une personne qui voit sa fonctionnalité limitée dans un aspect spécifique et qui, avec des ressources adéquates, pourrait même fonctionner normalement.

Mais comment y parvenir ? De quoi a-t-on besoin pour garantir ce caractère inclusif ? Voici les clés.

Elles ont besoin de soutien, pas seulement de soins, elles veulent du respect et non de la pitié

Une personne handicapée ne s’attend pas à ce que nous prenions soin d’elle (pas dans tous les cas du moins), ni à ce que nous supervisions chacune de ses démarches pour venir à son secours. Ce qu’elle veut et ce dont elle a besoin, c’est de moyens de se débrouiller seule le plus possible, pour avoir l’autonomie et les mêmes opportunités que les autres.

 

Par conséquent, si nous nous limitons à ne voir que ce qui nous différencie d’elles, nous sommes discriminants. La sensibilisation est sans aucun doute la première étape vers l’inclusion.

Soutien social et politique

Les gouvernements et les organismes publics doivent arbitrer les stratégies suivantes :

  • Faciliter l’accès des personnes handicapées à tout service communautaire
  • Faciliter l’accès des travailleurs de ce groupe en évitant toute discrimination
  • Améliorer l’éducation grâce à des ressources adéquates et un soutien aux enfants handicapés
  • Promouvoir la recherche pour améliorer la vie des personnes handicapées
Apporter une aide aux personnes handicapées

Pour conclure, ce groupe important de notre population ne devrait pas avoir besoin d’un jour spécifique dans notre calendrier pour que l’on pense à lui.

Au-delà du 3 décembre, il reste 364 jours pendant lesquels ils sont toujours présents, attendant peut-être leur premier emploi, attendant un enseignant de soutien dans leur classe, et rêvant également d’avoir une vie riche et heureuse comme n’importe lequel d’entre nous.

Pensons-y.