Personnes accros à la négativité : 6 caractéristiques

16 février 2018 dans Psychologie de la personnalité 278 Partagés
femme triste

Nous connaissons tous quelqu’un qui a tendance à voir les choses d’un point de vue négatif. Nous ne savons pas pourquoi mais à chaque fois que nous nous trouvons avec cette personne, nous remarquons que notre humeur empire et que nos envies de fuir augmentent par moments. C’est probablement parce que nous sommes en présence d’une de ces personnes accro à la négativité.

La majorité du temps, elles ne se rendent pas compte de la maigre faveur qu’elles font aux personnes qui les entourent. Leur pessimisme est contagieux et fait que, à la longue, les autres ont tendance à s’éloigner d’elles. Ce ne sont pas de mauvaises personnes mais leur façon de voir les choses est très douloureuse.

Personne n’aime qu’on lui rappelle toutes les mauvaises choses qui existent dans ce monde. Nous sommes conscients que la vie parfaite n’existe pas mais, même de cette façon, nous voulons nous rapprocher de ce que nous considérons comme parfait. Les personnes accros à la négativité sont incapables de voir le soleil à travers les nuages ou sont capables de ne faire attention qu’au seul nuage qu’il y a dans un ciel resplendissant.

Si elles ne font pas d’efforts pour changer leur point de vue, nous ne pouvons pas faire grand-chose pour elles. Ainsi, si nous voulons les aider, nous devons d’abord leur trouver une motivation pour qu’elles fassent le premier pas, pour qu’elles prennent cette décision. Nous devons nous dire qu’en regardant la réalité avec ce filtre de négativité, les principales personnes qui souffrent sont elles.

femme qui regarde la mer

6 caractéristiques des personnes accros à la négativité

Elles se préoccupent pour un rien

Les personnes accros à la négativité se noient dans un verre d’eau. Le fait de casser une assiette sans le faire exprès est pour elles un drame mondial et, dans quelques heures, un autre drame aura lieu pour une autre chose insignifiante. Au lieu de profiter du quotidien, elles s’empoisonnent la vie en pensant au futurce qui les rend encore plus négatives.

Elles ne savent pas donner aux choses leur juste importance et leur tendance à tout exagérer peut les mener à être considérées comme peu fiables. Nous nous souvenons tous de la fable de Pierre et le Loup et des désastreuses conséquences qu’elle a supposées.

Elles ignorent les choses positives

Peu importe qu’elles aient passé une fantastique journée au travail, qu’on leur ait offert un cadeau ou qu’elles aient reçu une bonne nouvelle. Elles ne se concentrent que sur les parties de leur vie qu’elles n’aiment pas, en ignorant complètement les bons moments qu’elles passent.

En ignorant les choses positives, elles n’ont pas conscience de leur existence et, quand elles réfléchissent, elles en arrivent normalement à la conclusion, logique selon elles, qu’elles n’ont pas de chance ou que ce ne sont pas des personnes de valeur. Leur propre bonheur ne leur importe pas: elles restent bloquées dans cette boucle de malheurs, manipulées par leur propre esprit.

homme fatigué

Elles sont incapables d’accepter un compliment

Si quelqu’un leur adresse une louange ou un compliment, elles ne réagissent pas bien. Leur estime d’elles-mêmes est habituellement affectée par autant de négativité et n’importe quel commentaire flatteur est considéré comme une offense.

Elles croient que les autres se moquent d’elles alors qu’en réalité ils veulent juste être aimables. Elles sont incapables d’accepter le fait qu’elles aient aussi des qualités car elles ont énormément de mal à les voir.

“Même vos pires ennemis ne peuvent pas vous faire autant de mal que vos propres pensées.”

-Bouddha-

Elles ne parlent que de leurs problèmes : il y a donc peu d’espace pour ceux des autres dans leur tête

Elles adorent parler des mauvais tours que leur joue la vie mais ne s’intéressent pas à ce que ressentent les autres. Elles ne savent pas écouter et sont égoïstes: les choses qu’elles vivent sont toujours pire que tout. Le peu de fois où elles laissent participer quelqu’un à leur monologue est dû à leur volonté de réfuter un quelconque sujet.

Ce manque d’empathie provoque souvent des affrontements avec les autres, surtout quand une limite est franchie. Elles ont continuellement besoin de se vider, ce qui est logique, et cela est assez pesant.

Elles prennent très peu de risques

Elles accordent trop d’importance à ce que les autres pensent d’elles. N’importe quel commentaire négatif les affecte d’une façon alarmante. Elles basent l’opinion qu’elles ont d’elles-mêmes sur des opinions externes qui manquent d’objectivité, ce qui les pousse à devenir peu sûres d’elles-mêmes et dépendantes.

Elles ont tellement peur de souffrir à cause de ce que peuvent dire ou faire les autres qu’elles n’hésitent pas à monter leurs propres “films mentaux” (une chose que nous faisons tous mais sans autant “d’effets spéciaux”) dans lesquels elles sont toujours menacées ou blessées. De cette façon, et dans le but de se protéger, elles ont tendance à ne pas prendre de risques (elles imaginent qu’elles vivent déjà trop de choses ou qu’elles mènent trop de combats).

Elles peuvent devenir très paranoïaques

Les personnes accros à la négativité sont très paranoïaques. Un rire mal placé ou un regard furtif leur font croire qu’on dit de mauvaises choses sur elles. Cela les transforme en personnes plutôt critiqueuses avec les gens qui les entourent, ce qui fait augmenter le désir de ces derniers de s’éloigner d’elles.

femme paranoïaque

Leur comportement peut être difficile à comprendre et, parfois, insupportable. Il faut s’armer de patience et essayer de savoir pourquoi elles se comportent de cette façon. La majorité du temps, leurs comportements sont la conséquence d’une série de mauvaises expériences qui n’ont pas été bien gérées. Il n’est jamais trop tard pour apprendre ou réapprendre que, dans la vie, tout n’est pas blanc ou noir: nous vivons entourés de nuances de gris. Il y aura de belles et de mauvaises journées, mais tout n’a pas à être horrible.

Il existe des milliers de raisons pour lesquelles nous pouvons faire preuve de reconnaissance ; les ignorer ne fait que nous transformer en êtres ingrats et, par conséquent, avec une qualité de vie inférieure.

A découvrir aussi