Parler avec fluidité, beaucoup plus qu’une question d’image

· 1 février 2019
Et vous, avez-vous une bonne élocution ?

Parler avec fluidité est un facteur qui influe énormément sur le cours de nos relations et, de façon indirecte, sur notre estime de soi et notre capacité à gérer les conflits. Cette faculté représente bien plus qu’un simple élément cosmétique qui maquille l’image que nous projetons. Si vous pouvez vous exprimer facilement, toute votre vie s’enrichira et s’améliorera.

Le langage et l’expression sont des réalités directement liées à la pensée et aux émotions. Une pensée confuse ou des émotions très intenses et changeantes entravent notre capacité à parler avec fluidité.

Par ailleurs, parler avec fluidité ne signifie pas nécessairement parler beaucoup ou mener toute une conversation. En fait, les personnes qui ont du mal à laisser les autres parler peuvent rapidement être rejetées.

Le mieux est de développer notre faculté à dire ce que nous pensons au moment le plus opportun avec le plus de précision possible. Comment y parvenir ? Voici quelques recommandations qui peuvent vous être utiles.

« On peut diviser les hommes en deux catégories : ceux qui parlent pour dire quelque chose et ceux qui disent quelque chose pour parler. »

-Charles-Joseph de Ligne-

Pour parler avec fluidité, méditez et écoutez

La méditation est l’un des meilleurs chemins pour clarifier et ordonner nos pensées. C’est aussi un bon moyen pour améliorer notre capacité à parler avec fluidité. Mais ne vous en faites pas, vous n’avez pas besoin de devenir un moine tibétain. Il suffit que vous preniez quelques minutes par jour pour respirer profondément, en essayant de faire le vide dans votre esprit.

Cette pratique, progressivement, vous aidera à penser d’une façon plus ordonnée. Les idées peu pertinentes auront de moins en moins de place dans votre esprit. Un esprit plus clair et concentré adopte toujours le réflexe de la fluidité dans l’expression.

L’écoute est un autre moyen d’excellence pour élever vos habilités d’expression. Elle améliore votre capacité de communication et contribue à établir un lien. Si les autres se sentent écoutés, la probabilité qu’ils vous écoutent augmentera aussi. Vos relations gagneront donc en qualité.

méditer pour parler avec fluidité

 

Lisez, écrivez et dites ce que vous pensez

Grâce à la lecture, on enrichit notre lexique et on épure la connaissance intuitive des structures linguistiques. Cela se fait sans que vous vous en rendiez compte. Les bons romans, les essais ou les poèmes vous mettent en contact avec les formes les plus épurées de langage. Cela augmente vos possibilités de parler avec fluidité.

L’écriture, de son côté, est une activité qui vous aide à ordonner et à fixer des idées. Pour écrire, on a besoin d’ordre. Cet ordre est nécessaire lorsque nous ressentons le besoin d’imprimer nos mots sur une feuille. Ainsi, le discours pensé et esquissé nous donne plus de confiance au moment de nous exprimer.

Il est très important que vous appreniez à faire confiance à votre propre voix. Nous vous conseillons donc de ne pas mesurer chaque phrase en la modifiant jusqu’à ce qu’elle devienne artificielle, mensongère et ne transmette rien de ce que vous ressentez. Lorsque vos pensées sont claires, vous n’avez aucune raison de vous taire. Laissez vos sensations se frayer un chemin à l’extérieur de votre corps. N’oubliez pas que le manque d’oxygène peut finir par être extrêmement dangereux.

Simplicité, respect et émotion

Parler avec fluidité n’a rien à voir avec le fait d’utiliser des mots techniques ou raffinés pour tout. Il ne s’agit pas de parler de manière formelle et de finir par donner une impression d’artificialité. Bien au contraire: parler de façon directe et simple permettra aux autres de vous comprendre plus facilement et rapidement.

Par ailleurs, vous devez respecter votre interlocuteur, savoir comment il s’appelle et mentionner son nom quand vous lui parlez. Respecter signifie aussi accepter les idées d’autrui et ne pas insulter ceux qui ne pensent pas comme vous. Vous pouvez exprimer vos désaccords en renonçant à cette intolérance.

Dans le monde actuel, il est commun que les gens veuillent s’exprimer de façon neutre. Beaucoup pensent que cela reflète une plus grande sécurité ou autonomie. Le « subjectif » a acquis une certaine connotation négative. Or, ce ne devrait pas être le cas. Il a une grande valeur et vous avez le droit d’exprimer des appréciations subjectives.

parler avec fluidité

 

Deux autres recommandations

Bien souvent, une attitude communicative et ouverte sera la clé pour ne pas engendrer de malentendus. Ainsi, cacher vos opinions parce qu’elles ne coïncident pas avec celles des autres n’est pas vraiment une bonne idée. Cela fera augmenter la tension et nous finirons par exploser en disant des phrases que nous ne pensons pas réellement.

Au cas où vous auriez peur de parler de ce que vous ressentez, et plus particulièrement si ce sentiment est positif, nous vous recommandons de faire un effort pour vous placer au-dessus de la peur. En plus d’alimenter l’amour propre des autres, de façon indirecte, vous alimenterez aussi le vôtre. Les autres adopteront donc plus facilement la même attitude que vous.

Parler avec fluidité contribue à ce que les relations avec les autres soient également plus fluides. Grâce à cette habilité, la sensation d’autonomie et de liberté augmentera. Avoir une meilleure communication avec vous-même et avec les autres aura des répercussions directes sur votre qualité de vie, alors pensez-y !

 

Zoppi, K., & Epstein, R. M. (2001). ¿Es la comunicación una habilidad? Las habilidades comunicativas para mantener una buena relación. In Anales del Sistema Sanitario de Navarra (Vol. 24, pp. 23-31).