On relève les défis compliqués à force d’acharnement

· 1 août 2016

Vous avez un défi et vous voulez le relever ? Eh bien, battez-vous de toutes vos forces et vous vous en rapprocherez. 

Il n’existe pas d’autre façon de réussir à relever les défis qui cachent les objectifs que nous nous sommes fixés que de trouver une bonne combinaison entre plaisir et effort.

Les sportifs parlent de deux types de douleur : celle qu’ils ressentent quand ils se blessent et celle qu’ils ressentent quand ils donnent tout au cours d’une performance. Au début, ils souffrent, et ensuite, ils l’apprécient parce que la douleur évolue avec eux.

Toutefois, nous ne voulons tromper personne avec cet article. Voir s’exaucer nos rêves les plus intimes n’est pas un objectif facile.

Et bien plus que cela, pour chaque personne qui y arrive, des dizaines tombent en chemin en essayant de relever des défis. Car le trajet comporte tant de bosses et de recoins qu’il arrive fréquemment qu’on se décourage et qu’on laisse tomber.

Voilà pourquoi, dans un premier temps, j’aimerais vous proposer une série d’idées pour que vous trouviez les objectifs que vous aimeriez vous fixe.

Il vous faudra alors travailler chaque jour pour réussir ce qu’au fond, vous avez toujours voulu et que vous n’avez jamais osé reconnaître.

Vous serez en droit de mettre chaque goutte de sueur dans cet effort, même si l’objectif vous semble très difficile.

Fixez vos propres objectifs

Je peux vous dire de vous battre de toutes vos forces, mais avant, il faut d’abord savoir pour quoi, vous ne pensez pas ? Il ne s’agit pas de travailler à forfait sans bien savoir quels objectifs nous voulons atteindre.

Alors, la première chose est de savoir quels sont vos rêves et vos désirs, ceux que vous évoquez quand on vous demande de vous définir.

IMAGE 2

Chercher, même si c’est la première tâche, n’est pas la tâche la plus courte ni celle qui va comporter le moins de défis.

Dites-vous que vos rêves se sont assoupis depuis très longtemps, car vous les avez endormis à coups d’excuses et de procrastination. Pour plus tard, pour quand ceci, ou pour quand cela…, etc.

C’est la première étape difficile au cours de laquelle beaucoup de gens abandonnent déjà. C’est comme s’ils se trouvaient devant une assiette énorme et qu’ils sentaient qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de tout avaler d’une seule bouchée.

Arrêtez : si vous n’avez pas été pressé de vous y mettre, alors vous n’allez pas vouloir tout manger d’un coup. Ça vous semblera trop important. Mieux vaut prendre l’une après l’autre les choses que vous trouverez sur le chemin de votre objectif.

Préparez un plan d’action

Je peux vous dire de vous battre de toutes vos forces, mais dans quelle direction ? En fait, une fois que vous aurez trouvé les rêves auxquels s’accroche votre cœur, il faudra tracer le plan à suivre. 

Sur ce plan, notez toute l’aide sur laquelle vous pouvez compter et prévoyez des récompenses intermédiaires après avoir relevé les défis que vous pensez être les plus difficiles.

Pour ce point-là, il est important que vous soyez sincère avec vous-même. Fixez-vous des buts faisables et réalisables. Ce n’est pas une bonne idée de commencer la maison par le toit.

Cependant, il ne faut pas cesser d’avoir un point d’ambition pour que les objectifs ne soient pas trop compliqués, mais pas non plus trop simples, car les deux chemins peuvent sembler frustrants.

Rappelez-vous qu’il faut préparer un plan d’action sensé et réaliste. Les écervelés seront les premiers à mettre hors de votre portée les objectifs que vous visez.

C’est facile de se perdre à ce point-là, car beaucoup ont échoué en ne voulant pas voir que ce qui est irréalisable est aussi compliqué. Gardez bien les pieds sur terre et ayez conscience de là où vous pouvez arriver avec bon sens.

Mettez en marche le plan d’action

Vous avez maintenant délimité les objectifs et le plan d’action à suivre. Il est temps à présent de mettre en marche les mécanismes nécessaires pour avancer dans la bonne direction.

Souvenez-vous qu’il y aura beaucoup d’oiseaux de mauvais augure, de voix dissonantes sur le chemin et des sentiers que peu de gens ont empruntés.

Pourtant, il faut croire en vous et protéger cette foi. N’oubliez pas que vous êtes une personne précieuse, avec des qualités, une attitude et l’envie de réussir.

IMAGE 3

À ce point-là, un bon nombre de personnes tombent également. On ne comprend pas toujours les changements d’attitude et que la pression sociale soit si forte qu’elle fasse renoncer des esprits très audacieux.

Malheureusement, nous vivons dans un monde défini dans lequel nous ne sommes pas tous prêts à relever les défis que comporte un rêve.

L’éducation et l’entourage social n’offrent pas les outils et les structures pour cela, ce qui est un fardeau endémique de notre société.

IMAGE 4

Les célébrités qui se sont battues pour leurs rêves

Si nous observons autour de nous, nous trouvons des dizaines de personnes qui, un jour, ont cru en elles-mêmes et qui ont réussi à exaucer leurs rêves. 

Elles ont fait de gros efforts et elles ont pris les défis qui se sont mis en travers de leur chemin comme une opportunité d’apprendre.

Parmi les noms célèbres, nous avons des personnes comme Steve Jobs, le fondateur d’Apple, Bill Gates, le créateur de Microsoft, Warren Buffett, le véritable inspirateur des investissements de Berkshire Hathaway, ou Jeff Bezos, le créateur d’Amazon.

Évidemment, ce sont des cas très concrets de gens qui se sont battus de leurs forces. Nous ne pouvons pas nier que pour chaque personne qui arrive jusqu’au bout et atteint son objectif, des milliers échouent. 

Pourtant, c’est dans la propre nature humaine de tenter d’y parvenir inlassablement sans abandonner, malgré l’ombre de l’échec qui continuera à planer, pour  tout le monde, même les courageux.

Battez-vous de toutes vos forces

Finalement, il me reste plus qu’un dernier point pour que vous exauciez vos rêves. Battez-vous de toutes vos forces.

Ne laissez rien ni personne vous éloigner de vos objectifs et soyez persévérant. Ayez de l’espoir, de la détermination et de l’entrain.

N’oubliez pas que les défis que vous avez relevés sont des forces qui démontrent votre courage, des preuves que vous avez surmonté des situations difficiles et que vous les avez évitées, que vous les avez esquivées.

Mais le fait est qu’elles ne vous ont pas empêché de continuer d’avancer.