Offrir son pardon

· 1 avril 2015

Le pardon correspond au fait de nous libérer des limites que nous nous imposons et des modèles de conduite auto-destructifs, qui nous emprisonnent dans le passé de façon malsaine. 

De plus, il nous libère de la colère, de la peur, de la douleur, du ressentiment, et de tout autre sentiment négatif, ouvrant ainsi notre coeur à la joie, à la paix et à l’amour.

Bien que cela ne soit pas forcément facile, nous ne devons jamais laisser le passé prendre le dessus sur notre vie si nous voulons nous libérer de la douleur que nous ressentons et des astreintes qui nous empêchent de vivre pleinement notre vie.

Pourquoi devons-nous mettre en pratique le pardon?

Offrir notre pardon est bénéfique dans bien des aspects :

– il nous permet de nous libérer de la rancœur.

– il est la clé pour conserver une bonne santé physique, émotionnelle et psychologique.

– il nous permet de nous libérer de tous les sentiments négatifs qui nous rongent.

– il nous permet de trouver la paix intérieure.

– il est le garant d’une meilleure vie sociale, car nous arrêtons de percevoir de l’hostilité dans les comportements d’autrui.

Comment encourager le pardon?

Voici quelques conseils qui vous aideront à développer votre capacité à pardonner :

– Trouvez du temps chaque jour pour méditer et explorer les recoins de votre esprit afin d’essayer de chasser tous les ressentiments qui vous maintiennent prisonnier.
Imaginez que vous tenez un grand nœud dans vos mains, respirez lentement et profondément, puis visualisez ce nœud qui se défait petit à petit, vous faisant ainsi vous sentir plus libre et plus léger. Le pouvoir de l’imagination est immense.

Pardonner ne signifie pas vous réconcilier. Vous ne devez pas obligatoirement excuser l’autre, ou tolérer son comportement ; il vous suffit seulement de laisser aux oubliettes votre propre souffrance.

Si vous ressentez une profonde hostilité envers quelqu’un de votre passé, écrivez-lui une lettre de pardon dans laquelle vous exprimez vos sentiments. Si vous ne souhaitez pas l’envoyer par la suite, ne le faites pas, l’action d’écrire cette lettre est une façon d’imaginer que vos sentiments de vengeance dirigés à l’encontre de cette personne disparaissent. Si vous continuez à écrire chaque jour des lettres de pardon, vous ouvrirez une valve de sécurité très utile pour votre guérison.

– Ne laissez pas l’environnement négatif de personnes insensibles et inconsidérées vous envahir. Essayez d’évoluer dans un milieu où règne le bien-être et où vous pouvez contrôler votre esprit et l’énergie qui vous entoure, sans les polluer.

N’oubliez pas que vous ne devez pas vous tenir à l’écart du cercle de pardon. Vous devez vous pardonner à vous-même pour ne pas être parfait, pour avoir commis des erreurs comme tous les autres. Vous méritez de recevoir la même compréhension et la même compassion que vous accordez à autrui pour avoir la chance de trouver la positivité et être libre de vivre en paix.

La capacité à pardonner ne fonctionne pas de la même manière pour tout le monde. Certaines personnes ont besoin de plus de temps que d’autres, mais dans tous les cas, le pardon est un objectif que nous pouvons tous atteindre. 

Celui qui n’est pas capable de pardonner est plus à même de souffrir d’anxiété, de dépression, de problèmes cardiovasculaires, de douleurs de dos chroniques, d’altération de la fonction neurologique, d’un mauvais fonctionnement du système immunitaire, ainsi que d’un manque de vie sociale, le conduisant à se sentir seul et misérable, incapable de profiter pleinement de la vie.

Photographie avec l’aimable autorisation de Kiezuz