Il n’est jamais trop tard

· 2 novembre 2015

« Recommencer, même si on ne termine pas le jeu. Recommencer, et que le feu ne s’éteigne pas. Il reste encore un long chemin à parcourir. Et que demain soit un nouveau jour sous le Soleil. Recommencer. »

-Alejandro Lerner-

Le temps…voilà quelque chose de bien subjectif. Chaque culture, et même chaque personne tente de le diviser en plusieurs étapes bien distinctes…en vain.

Jusqu’à quel âge est-on enfant ? Jadis, on disait que l’enfance allait jusqu’à sept ans, l’âge de « l’usage de la raison ». Mais, aujourd’hui, on sait que l’on peut avoir 90 ans et être toujours un enfant, sans que le corps ne s’en aperçoive pour autant.

C’est ainsi que parfois, alors que certains enfants de 10 ans se posent des questions transcendantales sur le monde, des septuagénaires s’énervent quand on refuse de leur donner un chocolat.

Il y a plusieurs décennies, à 20 ans, on était prêt à se marier et à fonder une famille. Aujourd’hui, cela n’est plus du tout d’actualité.

Si on se penche sur ce qui se passe vraiment, on peut seulement tirer la conclusion suivante : dans la vie, il n’est jamais ni trop tôt, ni trop tard pour accomplir une expérience, quelle qu’elle soit.

4-sint

La routine et les changements

« On n’apprend pas aux vieux singes à faire la grimace »… Ce proverbe est sûrement vrai pour les singes, mais pas pour les êtres humains.

En effet, nous sommes tous dotés d’un cerveau avec d’infinies possibilités. Bien sûr, avec les années, son rythme se fait plus lent, mais pour autant, il n’est jamais complètement inefficace, sauf après la mort.

Souvent, notre vie ne ressemble pas à ce qu’on voudrait vraiment qu’elle soit. Il est facile de se laisser emporter par la routine et les engagements, et de penser que vivre, c’est travailler, subvenir aux besoins de sa famille passablement heureuse, et s’amuser un peu.

Nombreux sont ceux qui ont rêvé d’apprendre à jouer d’un instrument ou de faire un voyage extraordinaire, mais qui en sont arrivés à penser qu’il est dorénavant trop tard pour réaliser ces grands rêves.

On s’efforce davantage à maintenir la routine qu’à la rompre, mais la vie est dynamique, et parfois, des changements que l’on n’avait pas prévus surviennent.

La crise économique frappe notre pays et on perd notre emploi. Notre mari/femme demande le divorce et nous annonce qu’il/elle veut déménager. Un être cher meurt, ou une nouvelle technologie que l’on ne maîtrise pas s’impose.

Ces changement nous rappellent que le temps n’est pas une ligne continue et ascendante, et nous évoquent aussi tout ce que l’on pourrait arriver à être ou à faire, quand on voit que la page suivante de notre vie est complètement blanche.

shutterstock_178281617

On peut toujours se renouveler

Les crises nous obligent à regarder de plus près les différents rythmes que peut prendre notre vie.

Parfois, il est tout bonnement impossible de retrouver le style de vie que l’on menait avant, que ce soit à cause d’un facteur externe qui nous en empêche, ou parce qu’on sent qu’on ne peut pas continuer à vivre comme on le faisait auparavant.

C’est dans ces moments-là que par chance, une merveilleuse folie peut se présenter à nous et nous pousser à nous demander… »et pourquoi pas ? »

Pourquoi ne pas retrouver cette personne avec laquelle on avait pris nos distances, mais qui malgré tout, occupe toujours une place importante dans notre vie ?

Pourquoi ne pas quitter une bonne fois pour toutes ce poste, qui semble avoir été inventé pour notre pire ennemi ?

Pourquoi ne pas apprendre à jouer du piano, comme on en a tant de fois rêvé ? Pourquoi ne pas ouvrir les bras à un nouvel amour, et aller le chercher dans des endroits qu’on ne connaissait pas jusqu’alors ?

Quand il s’agit de se renouveler, la seule chose qui compte vraiment, c’est la prise de décision.

La plupart du temps, on s’attache trop au style de vie que l’on avait auparavant, et il est difficile pour nous de croire qu’il soit possible de vivre d’une façon différente.

Nul ne sait jusqu’où on peut aller quand brûle un nouveau désir de changement.

Il n’est jamais trop tard pour vivre, pour aimer, pour apprendre, ou pour rêver, car nous sommes tous des éternels adolescents.

En nous tous sommeille cet éternel aventurier vaillant, qui finira par se réveiller afin de nous faire comprendre que si par chance on est encore en vie, le temps nous appartient.