Ne pas s’aimer soi-même : quelles conséquences ?

· 22 septembre 2015

“S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour éternelle”

(Oscar Wilde)

Combien de fois avez-vous entendu que vous devez vous aimer vous-même ? Si vous vous aimez vous-même, vous pourrez aimer les autres. Qu’en pensez-vous ?

Alors, s’il est si bon de s’aimer soi-même, pourquoi choisir le contraire ? Qui choisirait de ne pas s’aimer ? Dans cet article, nous vous donnons la réponse à toutes ces questions.

Je choisis de ne pas m’aimer moi-même

Peut-être que vous ne l’avez jamais vécu, mais souvent, face à une situation négative qui nous marque, nous avons tendance à agir de la manière opposée à celle que nous devrions adopter.

Pourquoi faisons-nous cela ? Pourquoi nous réjouissons-nous de ce qui nous fait du mal?

douleur-coeur

 

Simplement, car c’est une manière « masochiste » de faire face à ce qui nous a fait du mal, d’avoir le contrôle, pendant un moment, sur quelque chose que nous n’avons jamais contrôlé.

Dans le cas où l’on choisit de ne pas s’aimer soi-même, peut-être qu’il est plus facile d’accepter que les autres ne pensent pas à soi. Les autres sont importants, vous non. Savez-vous ce que cela génère ?

1. Vous trouvez des excuses

Vous avez mille et une excuses pour croire que les autres ne doivent pas vous aimer : vous ne le méritez pas, vous n’êtes pas important, vous êtes le problème en permanence, etc.

Ces excuses vous empêchent de vous aimer vous-même, et empêchent les autres de vous aimer. Cela vous met également dans un état de malheur permanent.

2. Vous évitez les risques

Tout d’abord, on peut penser qu’éviter les risques est quelque chose de positif, mais bien au contraire ! Eviter le risque d’avoir des liens d’amitié ou d’amour pour ne pas avoir à vivre le rejet et la douleur est une mauvaise chose !

3. Vous n’avancez pas

Sortez de cette zone de confort ! Vous vous sentez sûr de vous mais vous n’avancez pas ! Nous sommes destinés à aller de l’avant, vers quelque chose de plus, un progrès. Si nous ne le faisons pas, notre vie manquera de sens.

4. Vous êtes un martyre

En plus de ne pas vous aimer vous-même, vous adorez que l’on ressente de la peine pour vous. Vous sentez-vous vraiment bien dans ce rôle de martyre ?

Derrière toute cette douleur que vous vous efforcez de sortir, se cachent une frustration et une peur importantes.

Au lieu de vous réfugier dans les mots tristes des autres et de vous en alimenter, changez ! Il y a d’autres manières de voir la vie, ne vous enfermez pas dans la même chanson. Vous devez avancer.

5. Vous avez de la pitié pour vous-même

En plus d’avoir choisi de ne pas vous aimer, vous vous faites pitié. Cela vous sert d’échappatoire, mais jusqu’à quand pourrez-vous continuer ainsi ? Le changement, le fait d’être différent vous fait peur. 

pitie

 

Vous devez commencer à faire face à vos peurs d’une autre manière. Essayez de ne pas vous cacher ! Ne cherchez pas une soupape de sortie, retournez-vous et faites face à ce que vous fuyez. C’est le moment.

6. Vous vous plaignez et vous protestez

Vous devenez une personne qui se plaint et proteste pour tout et n’importe quoi. Mais c’est curieux ! Car vous ne faites rien pour résoudre ces situations qui vous énervent et dont vous vous plaignez. Qu’attendez-vous pour agir ?

7. Vous essayez d’être un bon enfant

Vous régressez dans le temps, avec l’objectif de vous convertir en un bon enfant, celui que les adultes voulaient que vous soyez. La perfection n’existe pas.

Nous commettons des erreurs en permanence, et vouloir être parfait est inutile. Au lieu de grandir, vous deviendrez de plus en plus enfantin. 

8. Vous n’arrivez pas à vivre votre vie

Comment vivez-vous le fait de ne pas être digne d’être heureux, et de ne pas être capable de mener les rênes de votre propre vie ?

Vous ne savez pas comment vivre votre vie, ni comment la prendre en charge. Qu’attendez-vous ? Commencez à vivre votre vie dès maintenant.

9. Vous pensez que les autres sont mieux que vous

Comme nous l’avons mentionné précédemment, vous penserez toujours que les autres sont plus importants que vous. Et votre propre vie ? Vous n’êtes pas curieux de savoir comment elle pourrait être ?

Si, après avoir lu cet article, vous vous êtes rendu compte que vous ne vous aimez pas, trouvez une solution ! Il n’y a aucun avantage à cela, seulement des frustrations, de la tristesse et un grand malheur.

Votre vie est la vôtre. Vivez-la et profitez-en au maximum car vous n’en avez qu’une. Alors quel est votre choix ?