Nous ne naissons pas pour une vie médiocre, mais pour une vie d’espoir

· 9 mars 2017

L’espoir est ce qui nous tient et nous donne l’énergie d’aller vers nos objectifs les plus précieux. Quand nous disons que nous ne sommes pas né-e-s pour une vie médiocre, c’est parce que notre cerveau a besoin d’espoir pour fonctionner correctement, tout comme notre cœur a besoin de pomper notre sang. 

Quand nous vivons sans espoir, c’est que nous souffrons d’un déficit, dans les neurotransmetteurs cérébraux, de sérotonine et de dopamine, à l’origine du déséquilibre que génèrent les troubles du moral.

L’être humain a un immense besoin de vivre ses rêves. Pour cela, notre cerveau dispose d’un parfait système dans lequel sont optimisées toutes nos capacités qui nous permettent d’atteindre nos rêves. Ainsi, on peut expérimenter le plaisir imaginé. Quand nous souhaitons quelque chose, des changements ont lieu dans notre cerveau, notamment une augmentation des niveaux de dopamine dans le système limbique, ce qui provoque une grande source de bien-être.

L’importance qu’a acquis le courant de la Psychologique Positive pendant les dernières décennies a mis en avant le rôle de l’espoir comme moteur de nos actions. L’objectif de cette branche de la Psychologie transcende le fait d’étudier la maladie, pour étudier des personnes qui sont pleinement heureuses et qui ont du succès, dans le but de répondre à la question suivante : pourquoi le sont-elles ?

Une personne qui a de l’espoir peut aller bien au-delà de ce qu’elle avait espéré dans le passé.
arbre

Notre cerveau a-t-il besoin d’espoir ?

La zone pré-frontale du cerveau est l’endroit où se trouve la pensée la plus avancée, où nous valorisons les alternatives pour résoudre les problèmes et pour prendre des décisions. Cette zone est influencée par le système limbique : une partie importante de notre cerveau émotionnel et où l’espoir a la capacité de favoriser les fonctions supérieures du cerveau et d’augmenter les défenses immunitaires de notre corps.

C’est tout le contraire qui arrive lorsque nous vivons une vie sans espoir. La désillusion fragilise notre système immunitaire, produisant alors un déséquilibre dans l’organisme, ce qui nous expose plus à la maladie, aussi bien fonctionnelle que celle qui a un lien avec le physiologique.

La Psycho-neuro-immunobiologie est la science qui étudie la connexion entre la pensée, les mots, l’esprit et la physiologie de l’être humain. L’espoir est une forme d’énergie vitale qui a la capacité d’interagir avec l’organisme et de produire de changements physiques. Santiago Ramón y Cajal, prix Nobel de Médecine en 1906 a expliqué que : « Tout être humain, s’il s’y résout, peut être sculpteur de son propre cerveau”.

femme-et-ballons

Les vérités commencent par les rêves.

Pourquoi encourager l’espoir ?

Il y a un lien directement proportionnel entre l’état de santé et le niveau d’espoir. Une étude réalisée en Espagne par le Collège Officiel des Psychologues de Madrid (2014), a démontré que les personnes en bonne santé ont un niveau d’espoir qui dépasse la moyenne des Espagnols. 

À l’inverse, les personnes malades ont tendance à perdre espoir. La conclusion de ces données est qu’il est extrêmement important de mettre l’accent sur l’encouragement de l’espoir et d’en faire un outil pour le développement et l’épanouissement des personnes. Nous ne pouvons occulter l’énergie qui émane de l’espoir.

L’espoir peut être spontané mais ce qui est vraiment bienfaisant, ce serait d’apprendre à le provoquer et à le mettre en marche dès que nous le souhaitons. Ainsi, n’importe qui peut obtenir, avec du temps et un entraînement adapté, le développement de l’espoir, et ainsi, l’utiliser pour projeter sa vie vers l’avant.

Se fixer des objectifs dans la vie avec des attentes réelles, prendre soin de soi pour se sentir bien avec soi-même, accepter les échecs comme une part normale de la vie et valoriser ses efforts aide à avoir un espoir adapté et positif.

Pour retrouver ou maintenir l’espoir, il est important de stimuler le soin des relations avec les autres. C’est le soin et la bonne tenue de ces relations qui fait que nombre d’émotions positives nous accompagnent dans notre vie quotidienne.

espoir