Ne laissez pas la peur vous envahir et saisissez votre chance !

· 18 juin 2015

Parfois, la peur peut nous paralyser. En effet, quand on sort de notre zone de confort, quelle qu’elle soit, alors la peur s’installe. On s’est habitué à cette sensation, et dès lors qu’elle change, la seule idée d’oser et de changer nous effraie.

Pourtant, peut-être que derrière les montagnes nous attend un paysage différent, certes, mais plus beau, plus lumineux et plus coloré.

Ce changement peut être un nouvel emploi, une nouvelle rencontre amoureuse avec la personne qui vous aime tel que vous êtes, un déménagement dans un autre pays ou une autre ville qui vous offre ces opportunités que vous avez toujours rêvé de voir se présenter à vous.

Ne laissez pas passer cette chance si vous pensez que ça en vaut vraiment la peine ! La vie, c’est comme une roulette russe, elle se charge de répartir la chance. Osez, car mieux vaut avoir des remords que des regrets.

Quand vous prenez des décisions cruciales, la simple satisfaction d’avoir surmonté votre peur et d’avoir réussi à affronter l’inconnu vous fera grandir en tant que personne.

Vous vous sentirez beaucoup mieux, et votre estime de vous-même sera pareille à un ballon gonflé par la joie d’avoir réussi.

Rappelez-vous, quand vous étiez enfant, vous aviez peur d’apprendre à nager, à faire du vélo, ou d’aller à l’école pour la toute première fois.

Vous vous demandiez à quoi ressemblerait votre premier baiser, et cette simple pensée suffisait à vous effrayer, vous aviez peur de ne pas être à la hauteur au sein de votre équipe de foot, etc.

Les risques étaient réels, et pourtant, vous avez agi. Une fois votre peur surmontée, vous avez sûrement dû vous sentir bien mieux.

Dites-vous qu’à l’âge adulte, c’est la même chose. La peur, c’est dans la tête, et bien souvent, votre pire ennemi, c’est vous-même.

Vous mettez la barre trop haut, et vous vous fixez des objectifs trop ambitieux. Alors vous aimez vous raconter des histoires empreintes de peur et de terreur, de honte et d’orgueil. Cependant, vous devez surmonter cette peur et saisir votre chance !

Ne laisser pas l’amour passer, ne refusez pas un poste par peur de ne pas être à la hauteur. Respirez profondément, regardez-vous dans le miroir, souriez et allez de l’avant.

Saisissez votre chance, car finalement, la vie ne renferme pas tant de secrets. Pour connaître le bonheur, il suffit seulement d’être disposé à les percer.

Et souvent, si la vie a un sens, c’est grâce à ces merveilleuses opportunités qui se présentent à nous quand on s’y attend le moins et qui nous donnent un second souffle, comme un « lifting de l’âme »…

« L’amour chasse la peur et, réciproquement, la peur chasse l’amour. Et il n’y a pas que l’amour que la peur expulse ; il y a aussi l’intelligence, la bonté, toute pensée de beauté et de vérité, et il ne reste alors que le désespoir muet ; finalement, la peur parvient même à expulser de l’homme son humanité. »

(Aldous Huxley)

Comment vaincre la peur ?

La peur, c’est quelque chose de naturel chez l’être humain, comme la peur de l’échec, la peur du rejet, la peur du changement, etc. Mais quand cette peur est démesurée et qu’elle nous paralyse, il faut alors l’affronter. Que faire pour y parvenir ?

Acceptez votre peur, car avoir peur, c’est la première étape à franchir afin de prendre conscience de sa peur et de l’affronter.

Identifiez bien votre peur. Qu’est-ce qui vous effraie, exactement ?

– Dites-vous que si les choses ne se passaient pas comme vous l’espériez, ce serait le pire qui pourrait vous arriver. Envisagez alors des solutions, cela vous aidera à gagner en confiance en vous.

Par exemple : « Si je change de travail et qu’il ne me plait pas, combien de mois de chômage me reste-il ? Comment ferai-je avant de retrouver un emploi stable ? »

« J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. » (Nelson Mandela)