Je n’ai pas peur de celui qui m’attaque ; j’ai peur du faux ami qui me prend dans ses bras

· 9 janvier 2016

Dans la vie, on a plus d’une fois l’occasion d’être surpris par les attitudes des personnes qui nous entourent, que l’on croyait pourtant fidèles et loyales au sentiment amical. Par conséquent, on se rend compte qu’un ami est faux, une fois que le mal est fait…

Les coups de poignard que l’on reçoit dans le dos génèrent en nous une grande souffrance qui, parfois, nous est insupportable.

Elle suppose une rupture de la confiance et de la relation qu’on entretenait alors avec la personne pour qui on aurait mis notre main au feu.

 


Il est difficile de se protéger de l’hypocrisie et de la trahison de ceux que l’on considérait comme des amis. En revanche, on doit toujours tenir compte du fait que même si tout ce qui brille n’est pas de l’or, on peut malgré tout faire confiance au monde.


chica-peligros

L’amitié est un bien très précieux

Comme nous le savons tous, la vraie amitié est un bien rare qui se nourrit de bons sentiments, d’espoirs et d’expectatives. Ainsi, celui qui a un ami n’a pas un trésor, mais il a une fortune.

De toute façon, aussi terrible que cela puisse nous paraître, les amitiés (ou plutôt, les relations) prennent fin à partir du moment où on ne s’occupe plus de soi et que l’on n’oublie les valeurs sur lesquelles se fondent ces amitiés.

 


Les choses tournent mal quand la trahison et le mensonge entrent en scène, déguisés
de bonnes intentions au beau milieu de la partie. Ensuite, la relation
se retrouve envahie par l’hypocrisie et la fausseté.


 

Dans ces moments-là, quelque chose se brise en nous et bouleverse notre monde. Nos châteaux s’écroulent et on se retrouve dans un monde totalement détruit.

Il peut donc être difficile d’avoir de nouveau foi en l’humanité et de croire aux sentiments purs et sincères. On peut même avoir du mal à laisser aller cette part de nous qui nous accompagnait jusqu’alors.

Ces amis qui nous trahissent ne font donc pas honneur au terme « amitié ». Il ne s’agit donc que de simples relations qui ont pu représenter quelque chose de positif mais qui se sont faussées en cours de route…ou peut-être même dès le départ.

 

lagarto-chica

5 types de mauvais amis

Il existe 5 profils possibles de faux amis que l’on doit reconnaître si on veut prévenir leur influence dans notre vie.

1. Ceux qui prétendent toujours être les meilleurs

Avoir des ambitions et des inquiétudes n’est pas un mal, mais il y a des gens qui veulent toujours être supérieurs aux autres. Ils se caractérisent par le fait de ne jamais être contents pour nous, et ils ne nous félicitent jamais pour nos réussites.

2. Ceux qui ont toujours des problèmes

Ils se définissent par leur incapacité à se sentir chanceux et par leur recherche incessante de compassion et de soutien. Ils se plaignent pour tout et la vie en elle-même est un drame pour eux.

Peu importe que vous traversiez une mauvaise passe, vous finirez par céder face à leur demande désespérée de mots réconfortants.

3. Ceux qui vous font toujours vous sentir mal

Ce sont des personnes qui vous font vous sentir coupable et égoïste chaque fois que vous bougez le petit doigt ou que vous ouvrez la bouche.

Tout ce que vous ferez ne sera jamais bien, et elles ne vous feront jamais sentir que vous agissez correctement, sauf si elles y trouvent leur intérêt.

4. Ceux que seuls les ragots intéressent

Raconter des ragots, et avoir le jugement facile, voilà ce qu’aiment ces personnes. Lorsque vous êtes avec elles, vous avez l’impression qu’elles ne cherchent qu’à en savoir plus sur les dernières nouvelles de votre vie.

5. Ceux qui ne cherchent qu’à profiter

Il y a des personnes qui essaient de tirer un bénéfice de tout, même des misères des autres. Généralement, la balance s’incline en leur faveur, et elles n’agissent que si elles ont la garantie de tirer profit de la situation.

trompeta-chica

Même si je suis déçu parfois, je continue de croire qu’il y a des gens biens

Oui, les gens biens existent. Aucune trahison ne peut nous faire croire que le monde est obscur.

De plus, il est évident que nous ne sommes pas infaillibles et que parfois, nous commettons des erreurs sans pour autant avoir l’intention de « poignarder nos amis dans dos ».

Personne n’est foncièrement bon ou mauvais, mais à nos yeux, la personne qui nous trahit est un terrible démon. Malgré tout, on doit utiliser ces expériences pour apprendre à savoir ce que l’on veut.

Avec toutes ces carapaces derrière lesquelles on se cache, on continue à se heurter à des mauvaises relations.

C’est pourquoi, puisque les doutes, la crainte et la fausseté sont les seuls à nous faire du mal, on doit s’efforcer de cultiver la franchise, l’honnêteté et la loyauté. Sans carapaces et sans masques, mais sincèrement, tout simplement.