Mon cercle social est sélectif, l’honnêteté est indispensable

9 juin 2016 dans Psychologie 5 Partagés

Vouloir que votre cercle d’amis ou que les personnes les plus proches de vous soient honnêtes et fiables ne fait pas de vous quelqu’un de “snobou de calculateur. 

Au contraire, vous êtes quelqu’un qui sait ce qu’il veut et qui, pour cela, ne souhaite pas perdre du temps précieux ou en faire perdre aux autres.

Vous entretenez peut-être des relations qui frôlent l’absurde et vous les conservez bien trop longtemps pour la simple commodité de ne pas y mettre fin.

Une personne qui ne donne jamais rien finira un jour par lasser jusqu’au plus patient, et une personne qui donne peu et mal ne peut générer que de la crispation.

Espérez des autres qu’ils vous rendent au moins la moitié de ce que vous faites pour eux, non par convenance mais plutôt par estime de vous-même. S’il est vrai que les relations ne sont pas mathématiques, elles ne sont pas non plus des “affaires paranormales”. Sachez dire non à celui qui n’a jamais rien fait pour vous, pour pouvoir dire oui à ceux qui le méritent vraiment.
Partager

Sélectionner votre cercle, c’est faire preuve d’intelligence

Parfois, imposer des limites à notre patience recentre notre tolérance sur des sujets qui, au contraire, la méritent. 

Supporter pendant des jours, des mois et des années des menteurs, des gens présomptueux et qui ne souhaitent pas le meilleur pour vous n’est pas une bonne chose.

Nous savons que nous allons toujours rencontrer des personnes qui nous déplaisent, que ce soient nos patrons ou quelqu’un de notre famille.

S’il s’agit de ce type de relations, ce sera plus compliqué de les interrompre ou de nous en éloigner. Mais ce n’est pas de ça dont nous voulons parler.

Nous faisons référence aux personnes que vous pouvez écarter de votre vie, qui suscitent chez vous du mal-être et qui ne vous rendent rien de ce que vous leur offrez.

Vous maintenez cette relation seulement par apparence, par peur ou par manque de confiance en vous.

Fréquenter des personnes qui ne nous apportent rien ne peut donner lieu au final qu’à des relations fanées. C’est comme si vous arrosiez des fleurs avec de l’eau de Javel. Vous avez l’air de les arroser, mais en réalité, vous ne faites que les empoisonner lentement.
Partager
IMAGE 2

Une image fabriquée pour nos relations

À mesure que nous grandissons, que nous évoluons ou que nous changeons, la plupart des gens modifient leur manière d’envisager les relations sociales, en particulier les plus proches.

Si pendant l’enfance et l’adolescence, nous aimons avoir un grand nombre d’amis, à l’âge adulte, nous préférons généralement la qualité à la quantité.

Voilà pourquoi il faut considérer l’honnêteté comme un ingrédient indispensable à nos relations. Nous n’avons pas beaucoup de temps, nous nous amusons moins, et nous aimons partager le temps que nous avons avec des personnes qui nous enrichissent.

Si nous regardons autour de nous, nous verrons qu’il existe des agents sociaux qui misent tout sur l’apparence, l’image ou le marketing. Non seulement dans les sociétés, mais aussi chez les gens.

On nous dit que nous devons créer notre marque personnelle, qu’elle doit être la plus appétissante possible pour les autres.

Nous devons nous forger un profil impeccable qui comprend la partie professionnelle, mais aussi la partie personnelle. Une marque fabriquée pour avoir l’air d’un produit compétitif, mais pas pour être authentiques.

Le “contact” à travers Internet et les réseaux sociaux nous place dans une position compliquée. C’est comme s’il fallait garder le contact avec des personnes avec qui on n’a plus rien en commun. Tout cela favorise une hypocrisie galopante dans nos vies, qui nous fait consacrer du temps à des personnes à qui on n’aurait même pas envie de consacrer une seconde.
Partager

Sans vouloir désigner les réseaux sociaux comme un élément nocif, car c’est aussi amusant et utile dans beaucoup de cas, nous sommes de plus en plus conscients de l’importance d’être sincères avec nous-mêmes et de l’honnêteté dans nos relations.

 De la nécessité, libérée de l’urgence et du mensonge, de faire de notre entourage le plus direct une source de bonnes sensations et non de continuelles contrariétés.

Il faut souligner une fois de plus que nous ne voulons pas tomber dans un faux idéalisme. Il s’agit simplement de nous efforcer, dans la mesure du possible, d’éviter ce qui ne nous apporte rien et ce qui a pu nous déranger et créer un mal-être chez nous à plusieurs occasions.

IMAGE 3

Cherchez ce que vous voulez sans culpabiliser

Il y a beaucoup de gens avec une tendance histrionique et narcissique qui cherchent à s’entourer de relations qui leur apportent de la célébrité, de la popularité ou des contacts.

De cette manière, les relations se dénaturent et deviennent un moyen, aussi artificiel que la technologie, d’obtenir ce qu’ils veulent.

D’un autre côté, si ce type de personnes existe, la plupart d’entre nous cherchons des relations sans autre arrière-pensée, qui soient basées sur l’honnêteté.

On les voit ainsi comme des moyens de rendre plus agréable notre bref passage sur Terre, et rien de plus. C’est pourquoi, si vous recherchez de véritables relations, si c’est vraiment ce que vous voulez pour vous, exigez-le véritablement.

Si on a bien le droit à quelque chose dans la vie, c’est à nous efforcer de souffrir le moins possible. Pour cela, il faut nous éloigner de tout ce qui ne nous fait pas du bien.
Partager

Peut-être que vous aussi, un jour, vous avez avez cessé d’intéresser quelqu’un. Vous avez mis à mal sa patience, vous l’avez ennuyé avec vos conversations ou alors, il a cessé d’apprécier votre présence.

Vous êtes malgré tout toujours là, vous avez réussi à surmonter cela. Alors concentrez-vous sur la recherche de l’honnêteté et de la simplicité dans vos relations, même si celles-ci passent par des moments difficiles.

A découvrir aussi