Le mobbing, ou le harcèlement psychologique au travail

12 février 2017 dans Psychologie 0 Partagés

Le harcèlement psychologique au travail, ou mobbing, a pris de l’ampleur durant ces dernières années. Il s’agit d’un phénomène émergent dans la vie sociale et professionnelle, qui mérite un traitement rigoureux en raison des multiples conséquences qu’il peut entraîner.

Cette situation dérive sur des problèmes psychologiques mais peut aussi affecter l’exercice de l’activité professionnelle et l’entourage de la personne qui en souffre, étant donné qu’il s’agit d’une situation, dans la majorité des cas, difficile à démontrer.

En quoi consiste le mobbing ?

Le harcèlement psychologique au travail ou mobbing consiste à manifester une conduite abusive, des comportements, mots, actes, gestes et écrits pouvant particulièrement porter atteinte à la personnalité, la dignité ou l’intégrité physique ou psychique d’un individu, en plus de mettre en danger son emploi ou de dégrader le climat de travail (Marie-France Hirigoyen, 1999).

jefe-presionando-a-un-emleado

Le harcèlement moral au travail peut ne pas seulement détruire l’environnement professionnel et/ou faire diminuer la productivité, il peut aussi favoriser l’absentéisme en raison de l’usure psychologique qu’il provoque. On le considère comme un abus d’autorité. La personne qui l’exerce cherche à maintenir son pouvoir, la victime étant à ses yeux une menace pour un motif quelconque.

Les éléments caractéristiques qui se produisent fréquemment dans une situation de harcèlement psychologique au travail sont :

  • Usure psychologique et émotionnelle en raison de l’exposition continue à la situation.
  • Risques pour la santé.
  • Éloignement du groupe, incapacité de poursuivre les activités et les tâches que l’on réalisait.
  • Etablissement d’une relation d’asymétrie.
  • Intentionnalité dirigée de faire mal au travailleur.
  • Contexte d’instabilité au travail.
  • Attitude de silence de la part des collègues de travail, par peur de souffrir de la même situation.

Comment se produit le mobbing ?


Le harcèlement moral au travail passe par différentes étapes qui partagent un même point commun, la négation de la communication.


Le mobbing commence habituellement de façon anodine, avec une série de conduites qui ont pour intention d’offenser, de ridiculiser et d’isoler la victime du groupe, en se propageant insidieusement. En revanche, avec son maintien dans le temps, l’objectif est de déstabiliser et détruire psychologiquement la personne, pour que celle-ci abandonne de façon « volontaire » son lieu de travail.

Il s’agit dans la majorité des cas d’un processus circulaire, au cours duquel une série de comportements délibérés de la part de l’agresseur provoquent de l’anxiété et du stress chez la victime. Elles provoquent chez elle une attitude défensive dans un premier temps, qui entraînera à son tour de nouvelles agressions qui déboucheront, peu à peu, sur des comportements sans défense.

mujer-con-estres-laboral-1

Au début, la personne harcelée ou victime ne prend normalement pas au sérieux les sous-entendus ou les humiliations, comme si elle ne voulait pas se sentir offensée. Mais quand les attaques se multiplient, que ce soit au niveau du temps que de leur fréquence, la victime se sent piégée, se plaçant dans une position d’infériorité, dominée par la peur, où elle perd une partie d’elle-même.

Pour cela, l’agresseur a recours à différentes stratégies telles que le rejet de la communication directe, la disqualification ou la discréditation, le « bizutage » ou faire faire des tâches inutiles et dégradantes, l’incitation à l’erreur et parfois, le harcèlement sexuel. Toutes ces stratégies ont une base commune : l’utilisation de la faiblesse de l’autre pour le pousser à douter de lui-même et faire disparaître ses défenses.

Conséquences du mobbing

Le harcèlement psychologique au travail, en général, produit une détérioration de la santé et de la vie familiale, professionnelle et sociale, et peut même déboucher sur une maladie physique et/ou psychologique et un handicap. L’échec dans l’affrontement de la situation peut conduire à une pathologie liée au stress, avec la possibilité de la rendre chronique.

Les symptômes peuvent apparaître :

  • Au niveau cognitif (troubles de la mémoire, difficultés de concentration, irritabilité, apathie, fatigue, sentiments d’insécurité, plus grande sensibilité aux difficultés, etc.)
  • Au niveau psychosomatique (douleurs abdominales, cauchemars, diarrhée, vomissements ou perte d’appétit)
  • En lien avec les hormones de stress et de l’activité du système nerveux autonome (douleur thoracique, transpiration, bouche sèche, diminution de la respiration) et/ou avec la tension musculaire (douleur dans le dos, douleurs cervicales et musculaires) et les troubles du sommeil (Leymann y Gustafsson, 1996).

Ainsi, ses conséquences résultent néfastes pour l’individu, pour l’organisation et la société en général, l’idée de nécessité d’interventions étant de plus en plus généralisée. Le rôle de la psychologie est fondamental dans ces situations, pour fournir des ressources et des stratégies afin d’en sortir et pour renforcer l’auto-estime à travers un soutien psychologique adéquat.

psicoterapeuta-2

Comment faire face à une situation de mobbing ?

Dans ces cas, il est important d’aborder la situation du point de vue de la santé, mais aussi du point de vue professionnel et/ou légal pour y mettre fin. L’essentiel est que la personne prenne les mesures nécessaires, et le plus tôt possible.

En lien avec la santé, consulter un médecin ou un psychologue aidera la victime à affronter la situation, que ce soit pour pallier ou diminuer les possibles effets négatifs. Au niveau professionnel, il est recommandé d’informer les représentants des travailleurs des faits qui se produisent, au département de prévention des risques professionnels, au Comité de Sécurité et de Santé de l’entreprise ou à l’Inspection du Travail. Enfin, déposer une plainte serait un recours externe.

Le problème se situe dans le fait qu’il est compliqué de trouver des preuves objectives de la situation, il est donc important dans ces cas de réunir toute l’information et toutes les preuves possibles.

A découvrir aussi