Ce qui me blesse et que tu ne vois pas (négation émotionnelle)

8 novembre 2015 dans Emotions 1 Partagés

Construire et être partie constituante d’un couple n’est pas une chose de facile. C’est un vrai casse-tête où il faut ajuster les angles et les espaces vides, les peurs et les besoins, les désirs et les frustrations.

Cependant, c’est une expérience qui mérite d’être vécue quel que soit l’âge et le moment, car elle nous nourrit, nous construit et nous forme en tant que personne.

Si nous faisions une enquête pour vérifier quel est l’aspect qui nous préoccupe le plus ou qui distancie le plus les couples, on verrait sûrement l’incompréhension en tête de liste.

Il est peut-être vrai que « les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus« , mais ce qui est intéressant, c’est que beaucoup de comportements cachent une réalité évidente: la « négation émotionnelle« .

Certaines personnes se rendent compte que quelque chose ne fonctionne pas, et pourtant, elles nient cette réalité, elles tournent la tête et évitent d’en parler.

La négation émotionnelle est un mécanisme de défense à travers lequel on évite de reconnaître qu’il y a un problème.

Dans cet article, nous allons vous parler cet aspect malheureusement si habituel au sein des couples.

La négation émotionnelle et le masque qui cache le problème

La négation émotionnelle peut se manifester sous différentes formes. Nous vous donnons ici deux exemples très clairs :

Cas N°1

Nous observons une femme qui jour après jour se sent asphyxiée par son manque de bonheur, mais elle se nie à le reconnaître.

Elle vit avec un conjoint qui l’aime et avec lequel elle compte déjà de nombreuses années de vie commune. Malgré cela, certains aspects qui étaient insignifiants dans le passé, sont aujourd’hui devenus d’énormes trous noirs entre les deux personnes.

C’est un homme ironique, qui la ridiculise souvent et qui se moque d’elle en public comme en privé. A cause de cela, son estime personnelle a baissé d’une façon vertigineuse.

Face aux moqueries, elle se dit qu’il ne le fait pas exprés, qu’il n’a pas de mauvaise intention, qu’il ne sait pas ce qu’il fait, que c’est sa manière d’être, que ce n’est en rien une maltraitance

Cette situation est sans aucun doute un type de négation émotionnelle très clair. La femme justifie elle-même le comportement de son conjoint, elle nie la réalité du problème, son non-bonheur, sa baisse d’estime de soi, et son humiliation.

Cas N°2

Dans ce second exemple, on observe une jeune femme qui ne ressent plus la même attraction des premiers jours pour son conjoint.

Elle n’est plus émerveillée, elle ne s’amuse plus avec son conjoint, et il ne lui semble plus intéressant. Cependant, elle n’ose toujours pas le lui dire et attend qu’il s’en rende compte tout seul.

Que ce passe t-il alors? Son compagnon sait parfaitement que quelque chose ne va pas mais il préfère ne pas voir le problème et le dissimuler. Il opte pour la négation émotionnelle pour ne pas avoir à affronter ce qui se présente à lui.

Comme vous pouvez le voir, la dimension de la négation émotionnelle ou du « ce n’est rien » est un mécanisme de défense très utilisé dans les couples.

C’est un exemple évident d’insécurité et d’immaturité, où se cachent également de nombreuses peurs personnelles.

ce qui me blesse et que tu ne vois pas 1

Comment affronter la négation émotionnelle ?

Vous pouvez pratiquer la négation émotionnelle vous même ou bien vous rendre compte que votre conjoint l’utilise pour éviter d’affronter certaines choses.

Comment pouvez-vous faire disparaître ce mécanisme de défense si frustrant ?

Prenez en compte les aspects suivants :

1. Comprenez en premier lieu que la négation est un mécanisme de défense, c’est à dire que sa finalité est de se protéger et de se mettre un bandeau sur les yeux, ce qui malheureusement nous fera du mal.

2. Si c’est votre conjoint qui est sujet à cette défense, montrez-lui que le fait de fermer les yeux face à l’évidence n’améliorera pas les choses.

Cela ne va pas être facile, car la personne ne va pas admettre facilement qu’il ou elle pratique la négation au quotidien.

3. Vous devrez entrer en conflit. Face à une négation, offrez une évidence.  Tu ne vois pas que si te comportes ainsi tu me fais du mal ? Tu n’es pas conscient que si tu continues comme ça je m’éloignerai de toi ?

Toute action engendre une conséquence dans les relations de couple, où un équilibre des forces et de l’engagement est toujours nécessaire.

Si une personne offre plus que l’autre, elle perd toujours, et la relation se défait jour après jour.

4. Pour affronter la négation émotionnelle, il faut passer par le même processus qu’un deuil.

Tout d’abord apparaîtra l’incompréhension, puis la rage, et peu à peu le problème sera assumé dans toute ses dimensions, pour que la personne puisse enfin l’affronter avec de nouvelles forces et avec courage.

Cela vaut au moins la peine d’essayer!

A découvrir aussi