Maria Montessori, la femme qui a changé sa vie et l’éducation

· 30 août 2018

Maria Montessori a été une révolution en soi. Elle était une pédagogue italienne, éducatrice, scientifique, médecin, psychiatre, philosophe, anthropologue, biologiste et psychologue. Avec de fortes convictions catholiques et féministes, elle a obtenu son diplôme en 1896 comme première femme médecin en Italie. Elle était une contemporaine de Sigmund Freud et a développé sa propre classification des maladies mentales.

Entre 1898 et 1900, elle a travaillé avec des enfants considérés comme souffrant de troubles mentaux. Elle s’est rendue compte que certains d’entre eux n’avaient tout simplement pas développé leur potentiel. Cela l’a amenée à étudier les capacités des enfants, ce qu’elle a fait ensuite pendant plus de 50 ans.

L’une de ses déclarations les plus controversées est que pendant les trois premières années de la vie, l’apprentissage se fait sans effort, naturellement. Sa méthode est en contraste avec le modèle prussien classique de l’enseignement, qui a émergé de la révolution industrielle et a prévalu dans tout l’Occident jusqu’à ce jour. Cette méthode (au sens très large) conçoit l’enfant comme un futur travailleur qui reçoit des ordres.

Cependant, Maria Montessori a conçu l’éducation d’une manière différente. Dans cet article, nous parlerons de quelques-unes de ses idées les plus importantes.

La méthode de Maria Montessori

La méthode Montessori consiste à tirer le meilleur parti des périodes de développement les plus favorables de la vie d’un enfant. Cela exige une préparation minutieuse de l’environnement avec lequel il va être en interaction et une adaptation aux caractéristiques physiques des enfants. Dans la mesure du possible, Maria Montessori essayait de se rapprocher au maximum des espaces naturels, avant de travailler avec les enfants sujets de ses travaux.

« Quand l’enfant s’exerce selon le besoin de son « présent sensible », il progresse et atteint des degrés de perfection qui sont imitables à d’autres moments de la vie. »

-Maria Montessori-

biographie de Maria Montessori

Dans ce modèle éducatif, les groupes hétérogènes d’enfants sont encouragés, tout en respectant les rythmes et les styles personnels. Certaines des clés de la méthode Montessori sont l’intérêt pour les périodes de croissance sensibles et l’accent mis sur le fait qu’il y a un esprit absorbant dans l’enfance qui doit être maximisé.

Voici quelques-unes des composantes les plus importantes de la méthode Montessori.

Composantes de la méthode Montessori

Le modèle de Maria Montessori dispose de plusieurs clés pour rendre le processus de découverte du monde par l’enfant aussi naturel, autonome et adapté à son âge que possible. Ceci est particulièrement important jusqu’à l’âge de 3 ans, lorsque ces composantes jouent un rôle absolument fondamental.

Période de croissance

L’une des pierres angulaires de ce modèle est qu’il existe différents types de psychologie et d’esprit à différentes périodes de la vie. Ces stades ont des caractéristiques différentes et ont été largement étudiés par la psychologie du développement.

Périodes sensibles

Une autre des idées les plus importantes est celle des périodes sensibles. Il s’agit d’étapes durant lesquelles l’apprentissage peut être réalisé de la manière la plus simple possible. Si l’enfant ne profite pas de l’occasion, il lui sera beaucoup plus difficile d’acquérir certaines connaissances ou compétences plus tard.

Esprit absorbant

Pendant la période de 0 à 3 ans, l’étudiant n’a pratiquement pas de mémoire ou de faculté pour raisonner, il faut donc les générer. Cependant, à ce stade, l’enfant est capable d’apprendre beaucoup, car son cerveau est extrêmement sensible.

Environnement

Tous les objets présents dans la salle de classe doivent être spécifiquement sélectionnés pour être utiles. Les élèves devraient être en mesure de choisir toutes sortes d’outils et de stimuli, afin que leur développement soit aussi complet que possible.

Liberté

Les enfants doivent jouir d’une liberté maximale dans la salle de classe. De cette façon, leur autonomie et leur désir d’apprendre sont stimulés.

Structure et ordre

La structure et l’ordre doivent se refléter dans la classe. Ainsi, chaque enfant pourra développer son intelligence et son ordre mental. Les matériels utilisés dans l’enseignement doivent être classés en fonction de la difficulté qu’ils présentent.

la méthode Maria Montessori et l'ordre

Réalité et nature

Selon Maria Montessori, les enfants devraient être encouragés à avoir un contact avec la nature, afin qu’ils puissent comprendre et apprécier son ordre, son harmonie et sa beauté. Le but ultime est de lui faire comprendre les lois naturelles, qui sont le principe de toutes les sciences.

L’éducateur

Dans la philosophie Montessori, l’éducateur joue le rôle de facilitateur de l’apprentissage. Dans ce modèle éducatif, son rôle n’est pas de transmettre des connaissances que les enfants devraient mémoriser. Au lieu de cela, il doit leur donner la liberté d’explorer leurs propres intérêts.

En ce sens, son rôle est complexe, car il doit favoriser le désir des enfants d’apprendre sans trop interférer avec eux.

L’importance des coins

Maria Montessori intègre l’utilisation des coins de classe dans sa méthodologie. Ces espaces visent à créer une atmosphère d’ordre pour stimuler les capacités motrices des enfants et leur participation à l’exécution de tâches très utiles dans leur vie quotidienne. Nous verrons ensuite quelques exemples d’espaces utilisés à partir de cette méthodologie.

Le coin de la maison

Ce sont des espaces avec des objets personnels des élèves qui leur procurent sécurité et intimité. Ces espaces dans la salle de classe sont nécessaires pour une bonne organisation et pour assurer la stabilité et l’ordre.

Le coin du langage

Un espace fait pour encourager la parole. Il s’agit souvent d’un espace où des coussins et des tapis sont mis à disposition des élèves. Il y a aussi des étagères pour les enfants, où ils peuvent trouver des histoires et du matériel de lecture.

 

Le coin des sensations

Zone de couleurs, de sons, de toucher et de coordination. Cet espace peut être aménagé avec des instruments de musique, des cartons de différentes couleurs, des matériaux de différentes textures ou des jouets divers.