Mal de dos dû à l'anxiété : pourquoi cela arrive-t-il et que pouvons-nous faire?

Le mal de dos nous oblige à nous demander ce que nous faisons de mal pour souffrir d'une condition si limitante. Si c'est votre cas, il est temps que vous procédiez à certains changements. Nous en parlons ici.
Mal de dos dû à l'anxiété : pourquoi cela arrive-t-il et que pouvons-nous faire?

Dernière mise à jour : 28 juillet, 2021

Le mal de dos dû à l’anxiété ne disparaît pas toujours avec du paracétamol ou en dormant sur le meilleur matelas. Nous appartenons à cette société qui permet aux niveaux de stress et d’anxiété de flirter avec le niveau 9, alors qu’il convient de ne jamais dépasser le niveau 5.

Il nous est extrêmement difficile de contrôler les préoccupations et de gérer les émotions. Tout cela a donc un impact sévère sur le système musculo-squelettique. Nous ne nous trompons pas en rappelant que le mal de dos est, de loin, l’une des pathologies les plus courantes.

Il est vrai qu’il peut avoir de multiples déclencheurs : mauvaise posture, charge de travail, arthrite, ostéoporose, rupture ou problèmes discaux… Nous ne pouvons toutefois pas ignorer que des réalités telles que les troubles émotionnels (anxiété, dépression…) sont un autre déclencheur à considérer.

Une bonne partie de la population adulte (et même une partie de la population enfantine et adolescente) a souffert à un moment donné de ce problème, de douleurs dans la colonne vertébrale résultant d’un facteur psychologique. Approfondissons donc ce sujet pour en apprendre davantage sur les caractéristiques et les déclencheurs du mal de dos.

Mal de dos.

Mal de dos en raison de l’anxiété : pourquoi moi ?

Pourquoi moi? Pourquoi ai-je mal au dos du réveil au coucher ? De nombreuses personnes se posent cette question tous les jours, surtout cette dernière année. En effet, il y a des moments où des facteurs environnementaux et biologiques se combinent pour provoquer une réaction anxieuse physique plus importante que prévu.

La lombalgie a un important impact social et économique. Il est en effet très difficile d’effectuer notre travail lorsque le mal de dos nous empêche de bouger. Il est également important de souligner le temps (et même l’argent) que nous investissons dans les tests, les traitements médicaux, les thérapies, les kinésithérapeutes…

Mal de dos et anxiété vont souvent de pair, cela va sans dire. Des études comme celles menées à l’Université de Porto (Portugal) indiquent par ailleurs autre chose à cet égard. Il est très fréquent que les patients souffrant d’une lombalgie chronique présentent un trouble dépressif et anxieux.

Quelles sont les causes de cette relation ?

Plusieurs facteurs favorisent le mal de dos résultant de l’anxiété. Ce phénomène survient lorsque nous laissons traîner un état d’anxiété dans le temps. C’est alors que le cortisol, l’épinéphrine, la norépinéphrine ou la dopamine commencent à générer diverses altérations.

  • L’une d’elles est la constriction des vaisseaux sanguins et la réduction conséquente du flux sanguin vers les muscles, les tendons, les ligaments et les nerfs du dos.
  • Cette diminution de l’apport d’oxygène à ces zones fait que ces dernières cessent de recevoir des nutriments. Des résidus biochimiques commencent alors à s’accumuler dans les muscles et les tendons. Cela peut générer de la raideur, des crampes, un manque de flexibilité, de la tension et de la douleur.
  • Il existe par ailleurs un autre facteur. Les structures nerveuses ressentent une plus grande sensation de douleur dans les situations d’anxiété et de stress. L’hypersensibilité augmente alors et il est courant de ressentir une plus grande souffrance générale dans toute la zone vertébrale.

Le syndrome de myosite

John E. Sarno a été professeur de réadaptation médicale clinique à la faculté de médecine de l’Université de New York. Il a énoncé la théorie du syndrome de la myosite. Selon lui, le mal de dos dû à l’anxiété trouve son origine dans la tension que nous exerçons sur les muscles de toute la colonne vertébrale à la suite d’un stress.

La tension lombaire accumulée pendant des jours conduit au mal de dos classique et à ce qu’on appelle le syndrome de myosite pour tension.

Un dos.

Que puis-je faire pour soulager le mal de dos résultant de l’anxiété ou du stress ?

Il faut procéder à des changements pour traiter les maux de dos résultant de l’anxiété. Il ne s’agit pas de faire une série d’exercices précis, puis de les oublier et de passer à autre chose lorsque nous ne ressentons plus aucune gêne.

Il convient en effet de prendre en charge le dos, comme la santé mentale, au quotidien. Cela suppose des efforts et de la volonté au quotidien. Par conséquent, il est intéressant de réfléchir aux aspects suivants.

Des clés pour soigner votre dos et vos émotions

Le corps et l’esprit forment un lien qui se rétro-alimente. Nous ne pouvons en effet pas nous inquiéter de la santé physique en négligeant, par exemple, l’aspect émotionnel. Par conséquent, il est important que nous essayions d’abord de rationaliser nos émotions et de prendre soin de notre dialogue interne.

  • Il est important de s’offrir des temps de repos tout au long de la journée. Ces moments de connexion, de calme physique et mental sont importants.
  • Quelque chose d’aussi simple que faire une promenade tous les jours pendant une demi-heure est très sain. Le corps, comme le dos, a besoin de mouvement. De sorte que nous recommandons fortement la natation, la marche ou la course.
  • Les exercices de respiration profonde et diaphragmatique sont bénéfiques pour traiter l’anxiété et la douleur physique.
  • Pratiquer le yoga, par exemple, peut être très efficace dans ces cas.
  • Vous devez prendre soin de votre posture devant l’ordinateur. Essayez par ailleurs d’établir des intervalles de repos pour favoriser le mouvement.

Pour conclure, il convient d’utiliser une approche multidisciplinaire lors du traitement des maux de dos dus à l’anxiété. La psychologie, la kinésithérapie, le sport et l’ergonomie appliquée au travail sont des piliers indiscutables qui peuvent améliorer notre qualité de vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Techniques de respiration : pourquoi ne calment-elles pas mon anxiété ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Techniques de respiration : pourquoi ne calment-elles pas mon anxiété ?

Les techniques de respiration sont souvent associées au soulagement de l'anxiété. Cependant, cela ne fonctionne pas pour tout le monde.



  • Trocoli, Tathiana O. y Botelho, Ricardo V .. (2016). Prevalencia de ansiedad, depresión y kinesiofobia en pacientes con lumbalgia y su asociación con los síntomas de lumbalgia. Revista Brasileira de Reumatologia , 56 (4), 330-336. https://doi.org/10.1016/j.rbre.2016.02.010
  • Sagheer MA, Khan MF, Sharif S. Association between chronic low back pain, anxiety and depression in patients at a tertiary care centre. J Pak Med Assoc. 2013 Jun;63(6):688-90. PMID: 23901665.
  • Oliveira DS, Vélia Ferreira Mendonça L, Sofia Monteiro Sampaio R, Manuel Pereira Dias de Castro-Lopes J, Ribeiro de Azevedo LF. The Impact of Anxiety and Depression on the Outcomes of Chronic Low Back Pain Multidisciplinary Pain Management-A Multicenter Prospective Cohort Study in Pain Clinics with One-Year Follow-up. Pain Med. 2019 Apr 1;20(4):736-746. doi: 10.1093/pm/pny128. PMID: 30010966.
  • Sarno, John E. (1982). Mind Over Back Pain. Berkley Trade.