Ma bonté a plus de poids que mon orgueil

· 22 novembre 2016

La bonté fait partie des qualités qui nous rendent plus humain car elle nous unit les uns aux autres.

On dit souvent que les bonnes personnes sont innocentes et qu’elles peuvent se faire écraser mais pourtant, c’est l’orgueil qui nous met sur la défensive.

“Notre caractère nous attire des problèmes mais c’est notre orgueil qui nous y maintient”

-Esopo-

Notre orgueil est souvent un obstacle qui nous empêche de nous montrer tels que nous sommes.

Notre interaction et notre communication deviennent froides et distantes, l’ego se manifeste pour essayer de nous protéger là où nous pensons qu’il n’y a que des dangers, quelque chose qui nous maintient en alerte, sans possibilités de communiquer.

Nous dissimulons notre bonté quand nous décidons d’opter pour l’orgueil. Nous nous laissons dominer par lui et il devient un problème, puisqu’il nous rend méfiant vis à vis des autres, et que nous avons la sensation que nous devons nous protéger face à tout ce qui nous entoure.

Apprendre la bonté

Notre essence est la bonté, l’innocence, la sécurité et la confiance. Ces qualités humaines se manifestent dès l’enfance dans les actes d’amabilité, de respect et de gratitude.

L’amour est l’un des fruits de la bonté, et c’est pour cela qu’il est important de le cultiver.

Souvent, on confond l’être bon avec l’être soumis, trop innocent et avec peu de force de caractère. On voit même la bonté comme quelque chose qui nous rend plus fragiles et sans défense. Rien de plus éloigné de la réalité.

Les bonnes personnes le sont précisément car elles se voient avec une grande force qui leur permet de ne pas avoir besoin de se protéger en permanence.

femme-bonte

Une personne généreuse est une personne qui a choisi le chemin du rejet de l’orgueil, qui limite tant les bonnes actions et le rapprochement chaleureux vers les personnes avec qui nous interagissons.

Une personne généreuse décide d’être en paix pour se sentir mieux elle-même et être en harmonie.

La signification de l’orgueil

L’orgueil est une attitude qui nous empêche de grandir et de développer nos potentiels. Nous n’acceptons pas nos erreurs et nous n’apprenons pas d’elles.

Nous rendons les autres responsables de ce qui nous arrive -leur rejetant la faute- et nous alimentons notre ego en prenant pour slogan l’irresponsabilité.

Lorsqu’on se sent petit, nous avons le besoin de compenser cela avec de l’orgueil, en donnant l’impression d’être au-dessus des autres. Cette attitude est pourtant ridicule et gâche nos relations personnelles.

Personne n’aime qu’on lui fasse ressentir que l’on est une personne inférieure, non ? C’est ainsi que le conflit surgit.

Lorsqu’on a cette attitude, nous cachons nos fragilités, nos émotions et nos sentiments. Nous montrons une facette de nous qui peut tout faire, alors qu’en réalité nous sommes avides de reconnaissance de la part des autres.

La véritable force provient de ce que nous souhaitons et désirons à l’intérieur, sans vouloir systématiquement que cela soit accepté à l’extérieur.

manos-con-flores

La bonté nous rend plus heureux

Pour finir, la manifestation de l’orgueil est une compensation de quelque chose qui ne fonctionne pas bien.

Croyances bien enracinées que nous ne voulons pas voir de nous-même, car nous avons peur de paraître fragiles. Inférieurs et incompétents.

L’angoisse de ce que nous ne pouvons pas admettre vis à vis de ce que nous ressentons de nous-même nous rend fiers et arrogants, avec plusieurs couches de superficialité.

Une attitude généreuse permet de réaliser des actes de bonté et donc, de pouvoir enlever ce masque non nécessaire que nous portons.

Lorsque nous accordons plus d’importance à des valeurs comme l’amabilité, le remerciement et le respect, nous sommes capables de rompre avec le fait de nous sentir inférieurs aux autres.

instant-pour-toujours

Cultiver une attitude généreuse pour être plus heureux suppose de la proximité, de la spontanéité, de la gratitude, de la confiance et de la coopération.

Ce sont des conseils clés qui, appliqués dans notre vie, nous permettent d’avoir de meilleures relations, plus saines et de ne nous défaire du besoin de rechercher de la reconnaissance et des récompenses pour nous sentir bien.