L’ocytocine, l’hormone du bonheur

1 mai 2015 dans Curiosités 13 Partagés

Aujourd’hui, l’effet de cette hormone particulière appelée ocytocine, qui est clé dans le bonheur de l’être humain, est bien connu.

Elle est libérée quand nous faisons du sport, quand nous dansons, quand nous chantons ou quand nous nous serrons dans les bras. Elle paraît même être responsable du bonheur qui existe dans un couple.

Selon la revue Journal of Neuroscience, des chercheurs allemands ont certifié que l’ocytocine (hormone indispensable de l’accouchement) administrée à des hommes, les rendaient plus fidèles. L’ocytocine, connue sous le nom de l’hormone du bonheur, est alors une aide pour les relations monogames.

Qu’est-ce que l’ocytocine ?

Cette hormone est produite dans l’hipotalamus, une zone du cerveau absolument nécessaire pendant l’accouchement et l’allaitement, mais également impliquée directement dans la création des liens sociaux (famille, couple) et dans l’augmentation de confiance entre les individus.

Les scientifiques ont voulu déterminer le rôle de cette substance chimique dans le maintien des relations monogames. Dans l’investigation menée par René Hurlemann, de l’Université de Bonn, les scientifiques ont administré de l’ocytocine et un placebo à un groupe d’hommes hétérosexuels.

Après une demi heure, les hommes devaient regarder une femme qu’ils ont par la suite qualifié de « séductrice ». La femme devait se déplacer dans la pièce autour des volontaires et les hommes devaient dire ce qui leur paraissait être une distance correcte ou distance dangereuse.

Le résultat surprenant de l’étude

Les experts ont découvert que les hommes mariés ou en couple qui avaient reçu de l’ocytocine maintenaient une distance bien plus grande quand on les approchait ou quand ils étaient séduit par la belle inconnue, en comparaison avec les hommes qui avaient reçu le placebo.

Cependant, l’ocytocine n’eut aucun effet sur les célibataires. Les recherches préalables avec des rats des champs, avaient déjà identifié l’ocytocine comme une hormone clé pour le bonheur chez l’espèce animale.

La nouvelle étude met en évidence que l’ocytocine peut avoir un rôle similaire chez les êtres humains. L’ocytocine est connue pour augmenter la confiance chez les personnes. C’est pour cela que l’on suppose que les hommes, sous l’influence de l’hormone, s’approchent plus de la femme attractive.

Pourtant, c’est le contraire qui s’est passé, explique Hurlemann. Les hommes en relation stable qui ont reçu de l’ocytocine ont maintenu une distance plus grande que les célibataires.

L’effet de l’ocytocine chez les hommes monogames n’a pas eu d’effet sur l’attitude des hommes envers la femme, tant chez ceux qui en ont pris que chez ceux qui ne l’ont pas considérée comme étant attractive.

De même, il a été découvert que l’ocytocine n’avait pas d’effets chez les hommes si on leur présentait un autre homme. Cette étude montre que la fonction générale de l’ocytocine dans l’encouragement d’un comportement monogame est la même des rats aux êtres humains.

A découvrir aussi