L’optimisme intelligent, ou comment être heureux en toutes circonstances

25 mars 2015 dans Psychologie 0 Partagés

Eduard Punset, divulgateur scientifique et économiste, résume l’optimisme à trois points fondamentaux qui, selon lui, peuvent nous permettre d’atteindre le bonheur, le vrai. Il s’agit de l’espérance de vie, la médecine personnalisée et la connaissance des émotions.

Cependant, ce sont les clés d’un optimisme qui, dans une situation critique, peuvent s’effondrer face à la volonté et la santé mentale de quelqu’un.
Existe-t-il alors ne serait-ce qu’un peu de chance de réussir à être heureux en toutes circonstances? Bien sûr que oui, à condition que vous osiez vous intéresser à l’optimisme intelligent, et que vous en mettiez les clés en pratique.

Mais…l’optimisme intelligent, c’est quoi exactement ?

Nombreux sont ceux qui pensent que l’optimisme est lié à l’ignorance ou au « refus de la réalité », et le pessimisme à « l’illumination mentale ».
Cette conception correspond à un type d’optimisme qui se centre sur le fait d’être heureux simplement pour être heureux, et qui pousse à fermer les yeux sur la réalité pour se protéger de toute blessure éventuelle.

Cette forme d’optimisme remplit les cabinets de psychologues de patients qui, n’ont conscience ni de qui ils sont eux-mêmes, ni de qui sont réellement leurs proches. Ils découvrent à un mauvais moment de leur vie qu’on les a manipulés pendant des années et qu’à leur grande surprise, ils se sont trompés sur leurs proches, sur leur situation sociale et économique ainsi que sur ceux qu’ils sont vraiment.

Mais, tout cela n’a rien à voir avec le vrai optimisme. L’optimisme intelligent est lié à ce qu’on appelle la psychologie positive, une nouvelle tendance qui a abordé le traitement psychologique d’une toute autre manière.
Elle centre son action sur l’étude de la santé mentale plutôt que de se concentrer uniquement sur la pathologie, ce qui a longtemps été une pratique courante en psychologie.

María Dolores Avia, professeure de Psychologie de la Personnalité à l’Université Complutense de Madrid et auteure du livre Optimisme intelligent, en a souligné l’importance quant au développement personnel.

Les quatre règles à respecter si l’on veut être heureux en toutes circonstances

Ouvrir les yeux. C’est ce que quiconque pratique l’optimisme intelligent doit faire, car fermer les yeux sur la réalité et sur ce qui se passe autour de soi, ce n’est pas une solution pour être heureux. Les préjugés (soient-ils positifs ou négatifs), la peur et l’habitude sont les pires ennemis de la connaissance de soi.

Alimenter le corps et l’esprit. On ne peut être heureux en toutes circonstances si l’apathie, le caractère autodestructeur (rancoeur, nostalgie, culpabilité, mélancolie…) et le désespoir prennent trop de place dans nos vies. Il n’est pas foi plus puissante que celle prenant racine dans la force que représente la volonté d’atteindre un objectif. Si vous alimentez votre esprit et votre corps avec de nouveaux objectifs, alors l’optimisme ne vous quittera plus.

« Cultiver les petits plaisirs ». Cette phrase vient de Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, le célèbre film de Jean Pierre Jeunet et Marc Caro. Elle résume le concept de l’optimisme intelligent à elle seule. Parfois, on est si occupés à tenter d’accomplir de grandes choses qu’on en oublie ces petits plaisirs quotidiens qui donnent un vrai sens à nos vies.
L’optimisme intelligent sera un fervent supporter de tous ces petits délices de votre quotidien. Il sera une force dans vos bons jours, et vous permettra de mieux gérer vos jours un peu plus sombres.

Lutter. Dire des choses comme « ça, je l’ai déjà fait » ou encore « je suis trop vieux pour ça », ça ne vous apporte pas grand chose. Vivre, c’est lutter, se décider à mûrir, apprendre, ériger et démolir des murs, voilà de quoi constituer une belle garantie contre la maladie.
Vous êtes en vie, alors, sentez-vous vivants !

A découvrir aussi