L'histoire de l'homme qui vit seul dans la forêt depuis 40 ans

Quand il avait 26 ans, Ken Smith est violement battu, frôlant la mort. Il décida alors qu'il ne vivrait jamais selon les normes de qui que ce soit, seulement les siennes. Il se retira dans les magnifiques et reculés Highlands d'Écosse. Il y vit depuis plus de quatre décennies...
L'histoire de l'homme qui vit seul dans la forêt depuis 40 ans
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2021

Ken Smith a 74 ans et aimerait atteindre 100 ans en maintenant son mode de vie actuel. Il vit seul dans la forêt depuis 40 ans. C’est un ermite anglais qui campe sur les terres écossaises. Il cultive ses propres légumes, pêche et se repose chaque nuit dans sa cabane en regardant le coucher de soleil dans toutes ses teintes magiques sur le lac Treig.

On pourrait dire qu’il est l’Henry David Thoreau du XXIe siècle. Or, si le célèbre philosophe et auteur de Walden s’est retiré du monde pour fuir dans les bois à 28 ans, M. Smith l’a fait un peu plus tôt, à 26 ans. Le monde entier vient récemment d’apprendre son histoire inhabituelle et intéressante dans un documentaire qui cumule déjà des milliers de spectateurs.

La cinéaste Lizzie McKenzie le découvrit lui et son histoire par hasard il y a neuf ans. Il n’hésita pas à lui rendre visite et lui faire une proposition. À partir de cette conversation, il fut convenu de tourner un documentaire pour BBC Scotland, qui a déjà vu le jour et qui s’intitule The Hermit of Treig.

« Je suis allé dans les bois parce que je voulais vivre délibérément ; n’affronter que les faits essentiels de la vie et voir si je pouvais apprendre ce qu’elle avait à enseigner. Je voulais vivre profondément et rejeter tout ce qui n’était pas la vie… afin de ne pas de me rendre compte, au moment de mourir, que je n’avais pas vécu.”

-Henry David Thoreu-

 seul dans la forêt

Ken Smith, l’homme qui est seul dans la forêt depuis 40 ans

Ken Smith vit dans une solide et confortable cabane de rondins dans les Highlands écossais. Il se trouve près du lac Treig, à deux heures de marche d’une route proche de Rannoch Moor. Avouons-le, qui ne voudrait pas vivre dans les Highlands ? Peu de décors sont plus évocateurs et marquant à la fois.

Aussi fascinant que cela puisse nous paraître, il existe néanmoins un détail. L’homme qui est seul dans la forêt depuis 40 ans et qui fit ces jours-cile tour du monde avec son histoire ne dispose d’aucun de nos conforts. Il manque d’eau courante, d’électricité ou de gaz. Il subsiste en cueillant des aliments, en cultivant ce qu’il peut, en pêchant et en ramassant du bois de chauffage.

Sa vie est simple, presque spartiate, mais surtout, son existence est heureuse. Il regarde l’horizon avec calme et sérénité. Il sait que le chaos de la civilisation ne l’atteindra pas. Ken Smith célèbre sa solitude entouré de la nature la plus pure parce qu’il s’y sent en sécurité. Ce milieu naturel est le refuge qu’il choisit il y a quatre décennies lorsqu’il décida de fuir tout ce qui l’entourait…

Le passage à tabac qui faillit mettre fin à sa vie … et qui lui en offrit une nouvelle

Ken Simit est originaire du Derbyshire, en Angleterre. A 15 ans il commence à gagner sa vie en construisant des casernes de pompiers. Tout se passe bien jusqu’à ses 26 ans. C’est alors qu’il est violemment battu par des voyous et termine avec une hémorragie cérébrale et près d’un mois dans le coma.

Quand il se réveilla, on le prévint qu’il ne parlerait ou ne marcherait probablement plus. Mais il y parvint. Et non seulement cela. Comme cela arrive toujours, quelque chose changea en lui après avoir regardé la mort face à face. Cela éveilla en lui le désir d’explorer, d’entrer en contact avec la nature.

C’est alors qu’il se dit qu’il ne vivrait jamais selon les normes de qui que ce soit, seulement les siennes. Sa première décision fut de se rendre au Yukon, cette terre sauvage canadienne qui borde l’Alaska, où il initia une randonnée de 35 000 kilomètres. De retour dans le Derbyshire, sa vie prit un autre tournant. Dès son arrivée, il apprit le décès de ses parents.

Il sut à ce moment-là ce qu’il voulait vraiment… Cette fuite et cette recherche firent de lui l’homme qui vécut seul dans la forêt pendant 40 ans et qui, contrairement à beaucoup, parvint à trouvez son bonheur et son équilibre vital.

En 1984, Ken Smith décida de voyager en Écosse et de trouver l’endroit le plus éloigné possible. C’est alors qu’il tomba sur le Loch Treig, le “lac solitaire” comme il l’appelle affectueusement. Il s’identifia  tellement à cet endroit qu’il en fit sa maison.

 seul dans la forêt

L’homme qui vit seul dans la forêt depuis 40 ans et qui fait son propre vin

L’homme qui vit seul dans la forêt depuis 40 ans est une personne qui aime la terre et qui se laisse aimer par elle. C’est un grand pêcheur et un jardinier habile. A noter également qu’il fabrique sa propre bière et son vin millésimé depuis des décennies.

Afin de ne pas perdre le fil du reste du monde, il dispose d’une radio et d’une montre-bracelet. Il y a quelques années, il s’est également doté d’un appareil photo et d’une balise GPS pour les urgences. Il lui a été offert par la cinéaste Lizzie McKenzie elle-même en 2019.

C’est un ermite, mais il ne faut pas le considérer comme le personnage classique qui déteste l’humanité et la nie. Ken Smith maintient le contact avec ses amis et sa famille. En fait, l’un de ses passe-temps préférés est de leur écrire des lettres.

La nature, le meilleur refuge jusqu’à la fin de ses jours

Au moment où le tournage du documentaire se termina en 2019, Ken Smith, l’homme qui vit seul dans les bois depuis 40 ans, subit un accident vasculaire cérébral. Heureusement, la balise offerte par Lizzie McKenzie fut providentielle. Il eut le temps d’activer le signal SOS et un hélicoptère l’emmena à l’hôpital.

Il y passa environ sept semaines. Sa mémoire ne fonctionne plus comme avant, et sa vue non plus. Les médecins lui recommandèrent de retourner à la civilisation, mais celui qui possède sa demeure dans la nature ne peut s’en éloigner trop longtemps. Ken rentra donc au lac et laisse un garde-forestier lui apporter de la nourriture et lui rendre visite toutes les deux semaines.

Comme il le souligne lui-même, il sait que son temps sur Terre est limité. Nous ne sommes que des invités de passage dans ce monde, parfois chaotique, et parfois extrêmement beau. Son souhait est d’atteindre l’âge de cent ans pour continuer à profiter de sa solitude dans ce lieu privilégié, les Highlands .

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Les personnes autosuffisantes : comment sont-elles ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les personnes autosuffisantes : comment sont-elles ?

Les personnes autosuffisantes conjuguent bonne estime de soi et goût particulier pour l'indépendance. Apprenez-en plus sur cette personnalité.




Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.