Lettre à ma mère, pour son véritable amour

3 juillet 2015 dans Emotions 5 Partagés

Il peut obscurcir le soleil pour toujours;
Il peut sécher immédiatement la mer entièrement;
Il peut briser l’axe de la terre
Comme un cristal fragile.
Tout cela peut arriver ! Il peut me donner la mort
Couvrez-moi alors d’une crêpe funèbre ;
Mais il ne pourra jamais arrêter
La flamme de ton amour.

Gustavo Adolfo Becquer


Tu ne sais pas combien je t’aime et je t’aimerai. Evidemment, tu devrais pouvoir te l’imaginer car il n’y a personne dans ce monde qui soit capable d’aimer d’une façon aussi immense que toi.

Je suis entrain d’essayer, je t’assure, mais je ne suis pas en mesure d’exprimer tout ce qui me vient au cœur quand je pense à toi.

Tu es une femme formidable, tu as pleins de diplômes dont tu ne te vantes pas, et tu es si forte que tu peux tout faire avant que quelque chose balaye le bonheur de ceux que tu aimes le plus.

Quand j’étais petite, je pensais que tu étais une sorte de super-héroïne, il y a longtemps de cela… Mais aujourd’hui, je suis complètement convaincue de savoir qui tu es.

Diplômée en amour, à chaque moment tu as pris soin de mes blessures aux genoux et au cœur, en guérissant avec tes bisous toutes mes douleurs.

Ma nounou, mon infirmière, ma confidente, mon professeur de vie, mon éternelle amie… Tu as toujours su comment veiller sur moi lors de mes nuits blanches et  comment répondre à mes préoccupations.

Un jour, tu me raconteras comment tu as acquis cette grande habileté, parce qu’être ta fille est un grand privilège et je veux que mes enfants ressentent la même chose.

Bien que parfois tu te sente abattue, je vois dans tes yeux que les batailles de tous les jours et de la vie ne t’ont jamais fait fléchir.

Je sais aussi, que tu ne fléchiras jamais parce que ton courage et ta force ont contribué à faire avancer une famille, c’est un pouvoir immense.

Pourquoi j’en suis si sûre? Pour de nombreuses raisons mais, entre autres, parce que tu as passé des années à forger des épées et des boucliers pour toute la famille avec le plus dur et le plus pur des aciers et maintenant tu as une grande armée qui protégera toujours ton cœur.

Captura20-420x290

Grâce à ton amour, je ne me contente pas de n’importe quoi, je m’efforce toujours plus et je sais que j’ai besoin de réapprendre à regarder la vie comme chaque coucher de soleil.

Tu as semé par l’exemple les valeurs les plus importantes que je possède aujourd’hui et que je conserverai toujours: à aimer de tout mon cœur, à avoir une main pour donner et une autre pour recevoir, à être humble et à me sentir fière de moi et de ma famille.

Tu as lutté contre vents et marées, tu as calmé les tempêtes les plus sinistres et bien que tu aies été blessée avec mon indifférence et mon inconscience, j’ai toujours eu une petite place à l’abri à mi-chemin entre ton cœur et tes bras.

Grâce à toi, je sais que mes réalisations m’appartiennent et que mes rêves n’ont pas de date d’expiration.

Et plus je me suis sentie toute petite, plus tu m’as blotti contre toi, avec tes baisers pour combler le vide causé par le désespoir.

Merci pour t’être armée de patience afin de me faire voir mes erreurs et pour avoir cette force surhumaine avec laquelle tu arrives toujours à décharger mes épaules pour que je ne souffre pas.

Tu es mon plus grand privilège et mon plus grand cadeau. Tu mérites tout parce que tu m’as donné la vie et beaucoup plus.

Parce que tu as appris à tout faire d’une seule main, parce que tu es restée éveillée  jusqu’à ce que tu m’entendes rentrer à la maison après une nuit de fête, parce que tu m’as donné ton morceau de gâteau, parce que tu as appris le nom de centaines de poupées, parce que tu as eu la patience de me connaître pour savoir ce que je pense et ce que je ressens.

Merci d’être le maître de ma vie, de t’être convertie en mon ange gardien, de rendre mes peines plus légères, de m’avoir donné ton cœur plein d’amour vrai et de me donner la force de réaliser l’impossible.

A découvrir aussi